Burundi: que s’est-il passé à Ngagara ?

Ngagara IIIA Bujumbura, le quartier de Ngagara qui déplorait hier une dizaine de morts était encore bouclé par la police ce mercredi matin. Les forces de l’ordre dénonçaient l’enlèvement de trois agents, l’un d’eux avait été tué, un autre blessé. Les habitants de ce quartier, eux, parlent d’une expédition punitive au cours de laquelle des civils auraient été exécutés. Et parmi les victimes, l’un de nos confrères de la télévision burundaise et sa famille.

Comme souvent au Burundi, deux versions contradictoires subsistent. La police, mardi, avait évoqué un incident autour de 15 heures. Trois de ses agents auraient été enlevés et menottés, c’est ce qu’explique le porte-parole adjoint de la police. L’un d’eux a été tué, un autre grièvement blessé et pas de précisions sur le troisième. S’en sont suivies, toujours selon la police, des opérations de poursuite.

Dans un premier temps, le bilan était de cinq assaillants tués. Aujourd’hui, via les réseaux sociaux, le porte-parole adjoint parle, en plus du policier, des 9 autres personnes tuées dont deux seulement auraient été reconnues par le troisième policier comme faisant partie des kidnappeurs. Les autres auraient été tués dans des échanges de tirs avec les assaillants qui auraient tiré depuis un bar ou des habitations. Voilà pour la version de la police.

Les habitants de ce quartier racontent une tout autre histoire, ils parlent d’une expédition punitive dans les quartiers avec des policiers de l’API, chargés de la protection des institutions qui tentaient de rentrer dans toutes les maisons. Ils auraient réussi à forcer le portail de notre confrère de la RTNB, Christophe Nkezabahizi, un cameraman chevronné, et auraient tiré successivement sur lui, sur sa femme et deux jeunes, une fille de 16 ans et un garçon ayant des problèmes psychologiques. Ils parlent de sept cadavres découverts hier et d’au moins 3 autres aujourd’hui. Tous civils, désarmés, la plupart exécutés d’une balle dans la tête ou dans le thorax.

le 14-10-2015 à 16:24, http://www.rfi.fr/afrique

Publicités

8 réflexions sur “Burundi: que s’est-il passé à Ngagara ?

  1. Il ya pas raison pour tuer!
    Quoi que dise la police burundaise, la famille qui a été massacrée dernièrement à Ngagara est l’un des plans de massacre que Nkurunziza est entrain de préparer pour les opposants à son 3ème mandat illégal.
    Que dira-t-il une fois convoqué un jour par la CPI?
    Faîtes tout ce que vous voulez, mais sachez bien que vous en rendrez compte.
    Dieu est Juste
    Que sa Justice vienne

    J'aime

  2. Ndababajwe cane n’umuryango wa Louis Kamwenubusa waraye uzimanganye munsi y’izuba kubera ububegito bw’ababa muri quartir Ngagara bacibaza ko rebellion ishoboka mu Gisagara. Imana yakire mu bwami bwayo uwo muryango, Ariko ntizobure guhora amaraso y’izo nzirakarengane maze abo bari kunyegeza abagwanyi n’Abari gutanga ibigwanisho mu Ngagara Imana ntize ibihanganire, ikibi bakoze izokibasubirize mu nkoko. Amen!

    J'aime

  3. Hewe hama hariho intango n’iherezo mu bigingo vyose = chaque époque a toujours un début et une fin, il y aura un après Peter comme il y’a eu un avant Peter

    J'aime

  4. none ga yemwe,ko jewe nzi neza christophe,yoba ariwe yazanye aba assaillant gutera canke kuza kwica abo ba polisi?none kwumva un enfant debile yicwa uwo mwana yishwe ahowe iki?sinzi uwo numvise ngo aravumye nkurumbi,none naho atomuvuma,uwo sumuvumo wintwaro yumwicanyi?uwo muvumo mbabwijukuri ntuzbura ico uzokora kuriyo mbwebwe nyene nababikoze booose.notre confrère de la RTNB, Christophe Nkezabahizi, un cameraman chevronné, et auraient tiré successivement sur lui, sur sa femme et deux jeunes, une fille de 16 ans et un garçon ayant des problèmes psychologiques. Ils parlent de sept cadavres découverts hier et d’au moins 3 autres aujourd’hui. Tous civils, désarmés, la plupart exécutés d’une balle dans la tête ou dans le thorax.

    le 14-10-2015 à 16:24, http://www.rfi

    J'aime

  5. Jewe mwaranyobeye. Mbe ko mutinya kuvuga ko ari ihonyabwoko hanyuma mukavuga ngo la « police a mene une action punitive »??????? Bari baje guhana nde???? Uwuhana ahitanisha n’umwana???? N’uwurwaye mu mutwe????? Abo bicanyi nta kindi cari kibajante atari gukora ihonyabwoko mu Ngagara. Mwibuke ko Ivyo baraye bakoze ariho bigitangura Ngagara kuva Juillet 2015. Mwibuke ko Musaga, Cibitoke, Nyakabiga bari bamaze kubicamwo, maze cibitoke-Mutakura bobo bakanafungwa bakamara imisi badasohoka, eka na Nyakabiga vyarabaye!

    Mureke rero kuvuga ngo ni action punitive de la police, ahubwo ni execution d’un plan de genocide yatanguye a Ngagara! Nta kindi. Appelez les choses par leurs noms!

    J'aime

  6. Le titre de policier n’existe plus au Burundi. Maintenant les policiers sont des «chasseurs de vies humaines» Bonne chance messieurs les policiers, celui qui a créé ces vies vous en demandera compte. Préparez-vous à lui expliquer POURQUOI VOUS ENLEVEZ LA VIE DE SES ENFANTS.
    Personnellement j’ai vraiment du mal à comprendre comment un humain, surtout pauvre comme un policier ou un imbonerakure que sais-je encore, se lève, va tirer sur quelqu’un qui se cache dans sa maison sans arme ni action dangereuse et tirer sur lui. J’ai vraiment du mal. Il voit de ses propres yeux un cadavre, deux cadavres, dix,… et aller manger, boire et dormir tranquillement pour reprendre la même besogne le lendemain et encore et encore. Bref, je pense que les animaux font mieux que nous
    Heureusement que Dieu est lent à la colère et qu’il donne toujours des choix mais IL NE LAISSE JAMAIS LA FAUTE IMPUMIE. À bon entendeur, salut!

    J'aime

    • Reka abobamenja bahemutse biyimbire ivyobo. Nta ba polisi bakingira inzego bakora iryo shano, nibaba atarivyo bigishwa n’abo bicanyi bakorera. Mbere nosaba abanyagihugu kuba maso ariko can can kumenyako abapolisi can can barya ba API naba Desire Uwamahoro arabicanyi bakabije kko hinyegejemwo INTERAHAMWE, n’ Imbonerakure bazi neza. Arko bamenye ko batazosubira kumara inganda ngo vyijane uko. Bakwegera gusa abandi ba police, arko bariko bategura umushiro wabo. Reka bimenyere IMANA ihora ihoze.

      J'aime

      • Nawe muvugizi w’i gipolisi, juribanga mu makuru ushikiriza kuko ubabaza benshi. baba abuvugira bicwa ntuvuge, bikama ari hakomeretse umwe cnke imiryango n’abana, abarwayi bicwa ukavuga ko hishwe abarwanyi, IMANA ikubabarire urarushe cnk ntuzi icukora. Rondera amakuru y’ukuri ushikirize ukuri guca mu ziko ntigusha.Gutyo uzobabarirwa n’ Uwakuremye. Mrci

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s