Message patriotique aux Forces de Défense et de Sécurité Burundaises

INGABO RELEVONS-NOUS !INGABO RELEVONS-NOUS !

(pour une très large diffusion)

Chers officiers, sous officiers et hommes de rang des Forces de Défense et de Sécurité burundaises,

Je suis un officier qui me suis joint aux autres honorables membres des FDS qui ont décidé de sortir des casernes le 13/5/2015 pour tenter d’arrêter la barbarie meurtrière de Nkurunziza et sa clique. Votre manque de solidarité pour la réussite de cette noble mission a déjà cause a notre chère patrie plus de deux cents morts, plus de 100 tortures dont nos frères d’armes, plus de 200000 réfugiés se trouvant actuellement dans des conditions inimaginables, plus de 2000 prisonniers injustement dont nos parents, nos frères et nos sœurs.

Nonobstant le soutien du peuple burundais, de la communauté internationale, vous semblez toujours attendre une manne qui tombera du ciel pour venir vous libérer du joug du tyran meurtrier Nkurunziza. Détrompez-vous ! Point d’illusions! Maintenant je vous fais ce clin d’œil:

1. Ne vous laissez pas hypnotiser par un officier de dernier rang qui a perdu toute trace d’éthique militaire, de déontologie et de patriotisme qu’est le Général Major Prime Niyongabo. Ce vaut rien qui a choisi de voler au secours d’un tyran meurtrier et des intérêts d’une clique d’assassins voleurs au lieu de défendre notre patrie.

2. Sachez que rien n’est encore perdu. Il y a moyen de nous emboiter le pas pour faire aboutir notre noble mission en tant que Forces de Défense et de Sécurité de rétablir l’ordre et la sécurité dans notre chère patrie et redorer son image vis a vis de la communauté tant nationale qu’internationale.

3. Notre pays est en voie de perdre son image d’un peuple vaillant capable d’assumer des missions de maintien de la paix dans le monde car dorénavant, en échouant de sécuriser nos propres familles, nous seront traites comme des mercenaires inciviques inéligibles aux missions internationales de maintien de la paix.

4. Je vous recommande d’évaluer objectivement votre force. Nous sommes suffisamment forts et surtout nous avons le cœur. Pourquoi continuer à digérer la dictature d’une poignée d’hommes barbares et inciviques, vomis par la communauté tant nationale qu’internationale.

5.Très important, le dernier ton de l’union européenne et d’autres internationaux n’était qu’un dernier avertissement. Continuer a croiser les bras risque de compromettre notre propre avenir et l’avenir de notre chère patrie.

6. L’enrôlement irrégulier, illégal et illicite des FDLR dans nos corps double du récent discours incendiaire du parti CNDD-FDD et les récents messages proférés devant le bureau de l’Ambassade de Belgique a Bujumbura devraient nous indiquer la dangerosité du plan génocidaire de Nkurunziza et sa clique dont vous porterez la responsabilité dans l’avenir si vous ne faites rien pour l’arrêter a temps.

7. Sachez que ces FDLR et ces Imbonerakure sont infiltres dans nos rangs dans la seule optique de massacrer d’abord les membres des Corps de Défense et de Sécurité susceptibles de ne pas soutenir Nkurunziza pour massacrer la population ensuite.

8. Un risque très grand pour vous mes frères d’armes est de continuer a vivre cette torpeur face a une clique d’irresponsables qui nous enfoncent dans un gouffre profond. Relevez-vous! Tenez bon chers officiers, sous officiers et Hommes de rangs. Tout le peuple burundais et l’ensemble de la communauté internationale admire encore la bravoure et le patriotisme qui ont toujours caractérisé les forces burundaises. Vous avez toujours fait montre de retenue face aux provocations pour vous induire dans la fatale erreur de tomber dans les clivages ethniques.

9. Nous restons toujours a vos cotes et ensemble levons-nous pour redonner l’espoir a notre peuple !

10. N’attendons pas que la solde manque pour nous lever car on nous traiterait de matérialistes gourmands.

Que vivent les Forces de Défense et de Sécurité,

Que vive l’Union des Barundi,

Je vous remercie.

« SINDUMUJA » Emmanuel

Hasta Victoria Siempre

Advertisements

21 réflexions sur “Message patriotique aux Forces de Défense et de Sécurité Burundaises

  1. Oui,votre message est claire!!Mais qu’est-ce qui manque?Vous attendez que vos freres et sœurs périssent pour agir?Ivy’arivyo vyose,murakwiye kureke kuguma mutubesha cangwa se mudukinisha nk’abana!Si vous êtes capables de faire quelque chose,faites-là pour l’amour de la patrie et l’honneur des burundais.

    J'aime

  2. That is well said. je suis un Major de la FDN. J’apprends a bras ouvert ce message. Non jamais on ne peut pas laisser le pays périr à cause d’un seul homme ou d’un petit groupe égoïste pour protéger leurs postes et leurs avantages qui sont éphémères car les FDLR sont venus pour nous bloquer et nous massacrer avant d’occuper nos postes. je suis de ex CNDD-FDD mais je ne peux pas penser comme Nkurunziza, Nyabenda et Gelase. Nous aussi anciens CNDD-FDD nous sommes prêts à sauver notre armée et notre patrie. Je sais qu’il y a qui pense que les ex- FDD sont pour le 3eme mandat mais jamais on ne peut pas soutenir des voleurs qui veulent aussi voler notre dignité. Bientôt on va nous interdire de participer dans les missions de maintien de la paix alors que c’est notre seul avantage. Au lieu de mourir comme des mouches, vaut mieux mourir en combattant pour l’honneur de mon pays. Je ne peux pas être un UMUJA.

    Vive la FDN et les FDS!!!!

    J'aime

  3. Merci pour ton clin d’oeil.on dit souvent que « L’UNION FAIT LA FORCE ».mes frères,ne se focalisez pas vos idées à tout cequi sont passés,puisque « A VAINCRE SANS PERIL ON TRIOMPHE SANS CROIRE. »Ainsi,il faut savoir que « LE BIEN MAL ACQUIS NE PROFITE JAMAIS. »

    J'aime

  4. Devant les souffrances des burundais,si vous restez au niveau des dires,c’est comme un couteau percé dans le coeur.Nos sommes prêts pas seulement à vous supporter materiellemnt mais à nous rejoindre à vous quoi que citoyens. Bientôt,nous allons payer les taxes sur nous mêmes,nos enfants,notre travail non offert par ce gouvernement bandit,lui qui crée le chômage sans nom au detruiment d’un petit groupe.Nous disons non et non

    J'aime

  5. Reka izo nterahamwe zishire mu mashamba ya kongo ngo aha zije ku kiraka, zirinjira ariko ntizizosohoka aho ziri, c’est leur fin. ntituribagira ico zakoze. nous sommes déterminés. zibe hange. amaraso zanyweye yaziboreje, zasinze. ntimutinye fdrl ije kurangiza ikibazo yateje mu karere. ntavyo izi kuko ari igikoresho. ibumba ntiritegeka umubumbyi uko aribumba. mureke abacumura babandanye, n’abakiranuka bakomeze. genocide in the region is a dream you guys. NEVER AGAIN !!!!!!

    J'aime

  6. C’est la réalité! Mais ce qui manque toujours c’est le commendement et ce lui qui se donne comme sacrifice burundais! On attend le Bon Dieu réagir ou la manne tombée du ciel.

    J'aime

  7. Felicitation pour ce clin d’oeil à l’egard des citoyens burundais! Mais nous sommes fatigués de ces actes barbares à tendance ségregationnistes pouvant plonger le pays dans le désastre,chaos sans nom. Je ne suis pas fier de la reaction internationnale via l’ONU qui ne cesse pas à s’inquiéter d’une situation sécuritaire alarmante au burundi sans actions de nature à securiser le peuple burundi car les forces de defence et de securité indigènes s’averent inaptes de revitaliser le pays,ce sont eux-mêmes qui activent le feux remportant les enfants du pays. Que l’ONU fasse quelque chose dans les meilleurs delais sinon c’est la désolation totale.

    J'aime

  8. merci beacoups sindumuja.warundyoheye iyo wavuga ushira mungiro.nimuje hamwe ko mumaze kumenya ko mujeri atakindi iriko irondera atari gusambura igisirtikare.ikoresheje abo bicanyi karuhariwe nkico kigabo yashize mukibanza ca adolphe.uwo abamuzi ngo ni interahamwe yo mu rwanda.none icobuza gukuraho mujeri biciye kunguvu ni igiki?sindibuvuge ngo nabo nyene barishe,ariko,kumukuzaho inkogho,niyo option yanyuma ikwiye gukoresha,ariko mukirinda guhitanisha kuko bose sibabi.igisirikare twarabashimiye kuko mutigeze muhengama,tubasavye kubandanya mwiga ico kibazo cugukuraho iyo mbwebwe.

    J'aime

  9. Saviez vous que les forces Burundaises engagées dans le processus de maintien de la paix dans d’autres pays sont considérées comme des FARCEURS? Comment un pays peut envoyer ses militaires pour protéger les civils dans d’autres pays,alors que dans ce même pays les civils meurent comme des mouches? Soyons sérieux. Sur ce point,je suis avec vous Monsieur Sindumuja. Mais, il faut comprendre, que c’est ça en réalité l’hypocrisie Burundaise.

    J'aime

  10. Voila un message d un grand homme de coeur, un message qui donne des forces qui
    reveuille les esprits et donne de l espoir
    Ndagushimiye Mushingantahe twese ni tuve hasi tureke kutsindwa n ishavu n ubwoba
    ahubwo tufatane mu nda muze twirukane ako kagwi ka Nkurunziza atakindi kazi atari
    kusesa amaraso kuhekura abavyeyi Iryo jambo twese turarishigikiye kandi imvugo ije mu ngiro vuba cane kuko amazi ari mu kurenga inkombe Ntitutegerezwa kwemera ko zirya nterahamwe zakoze ibara i Rwanda ziza kurikora mu Burundi nivyakenegwa ko Polisi isambugwa kugira bakuremwo zirya nterahamwe yopfuma isambugwa

    J'aime

  11. Au moins un qui a encore la cervelle à sa place. Bravo cher ami. Je suis un jeune officier (Cpt). Je suis de la génération de l’ISCAM post-conflit. Je suis fier de ma carrière. J’ai cependant un malaise étouffant quand je vois comment le pays que j’ai opté pour servir, y compris à verser le sang pour lui, est entrain de s’enliser progressivement malgré l’élite tant militaire que civile qu’il a. J’ai alors honte d’être sous un haut commandement tétanisé par la boulimie de quelques politiciens véreux, cupides, illettrés d’esprit, myopes de cœur et de raison, couards, etc. En tant qu’officier, je dis non à la traitrise de certains vendus dans notre corps. Cessons d’être des garçons de course d’un régime chancelant et qui est entrain de conduire le pays à la dérive, de suivre aveuglement les mauvais ordres de Nkurunziza et ses sbires; sauvons la patrie, nous avons prêté serment et accepté de mourir pour la patrie. En tant qu’officier, je refuse d’obéir aux ordres insensés, irréfléchis, criminels et qui déshumanisent ma personne et ma conscience. Je suis donc d’accord avec ce grand frère.

    Na jewe si ndi UMUJA, Vive la Patie…. »Burundi bwacu »!

    J'aime

    • Bravo JP Sindumuja! Que les autres officiers, sous-officiers et hommes de rang suivent ton exemple. Nimuhagurukire rimwe mwese, mukureho iyo ntwaro mbi, isesa amaraso y- abarundi ata kibi bakoze.

      J'aime

  12. La patrie ou la mort,nous vencrons. nihagre umuntu yigra sindabibazw,umnyagihug wese amenye ko bimurab,muz twikuremw ubwob.kuko ivyo birik bishikra abndi bishobra kudushikra….abarundi mwes muz dufatan munda twirinde abaducanishamw

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s