Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba

https://i2.wp.com/www.netpress.bi/Ago/kib.jpg

Image d’archive: Le Président Ntibantunganya, grand tenor du FRODEBU, responsable du Génocide d’octobre 1993, reconnaît, le 21 octobre 1995, que les enfants brûlés à Kibimba sont victime d’un génocide qui, est de plus en plus occulté aujourd’hui

L’association AC Génocide Cirimoso indique qu’elle va saisir les juridictions internationales pour faire punir les auteurs des massacres des élèves du Lycée Kibimba et les autres crimes commis lors de la crise de 1993 et ceux d’aujourd’hui. Ceci est dit par le secrétaire exécutif de cette association au monument des élèves du lycée Kibimba, Térence Mushano.

Selon ce secrétaire exécutif, la justice burundaise n’est pas indépendante et neutre. Cette association demande à la justice burundaise de garantir l’équité à tous les burundais.

Pour le représentant des parents des enfants de Kibimba tués, Simon Suguru, ils viennent là-bas afin de prier pour leurs enfants victimes de la haine ethnique. Il demande à ces parents de ne pas oublier ce drame afin d’y tirer une leçon. Selon lui, Kibimba doit être un centre de sensibilisation et de lutte contre toute idéologie de haine.

Le représentant de ces parents demande au gouvernement burundais de dialoguer sans tarder avec les opposants qui ont fui le pays pour arrêter le bain de sang qui coule à Bujumbura.

Le prêtre qui a célébré la messe a demandé à ceux qui étaient présents de dépasser leur douleur et pardonner les auteurs de ce crime afin de ne pas tomber dans le piège des bourreaux.

Un rescapé de cette tragédie, Felix Niyonkuru, a indiqué dans son témoignage qu’ils étaient à peu près 200 élèves et que seuls 8 élèves en sont sortis vivants. Pour lui, ce qui s’y est passé est inhumain.

Ferdinand Ntatangwa, représentant des rescapés, indique que les survivants vont témoigner devant les juridictions internationales afin que les coupables soient connus et condamnés.

Quant au représentant du président de l’AC génocide Cirimoso, Lothaire Niyonkuru, il a rappelé que ces enfants ne sont pas morts à cause d’une maladie mais qu’ils ont été tués par des ennemis du pays épris d’un sentiment de haine.

Parmi les présumés auteurs de ce massacre, seul le directeur du lycée à l’époque a été condamné.

Isanganiro , mercredi 21 octobre 2015  à 17 : 25 : 42

Advertisements

12 réflexions sur “Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba

  1. Pingback: Ogni mattina si scoprono cadaveri in Burundi | il Taccuino dell'Altrove

  2. @ PETER JAMES “Pauvre”? Effectivement les Burundais sont devenus le peuple LE PLUS PAUVRE sur Terre – à cause de votre régime prédateur!!!
    Tuer et voler, c’est tout ce que savez faire.

    J'aime

  3. iyo mvugo yo gusasira indava ubwicanyi n abicanyi ishikirizwa n abantu bamwe bamwe biyotsa ivyaha ntiyubaka. icaha ntikivunjwa ikindi. icaha ni icaha kandi gikwiye kwankwa aho kiva hose n’ umuntu wese agifise umutima. Kwankiriza umugambi canke igikorwa cose kijanye no kugarukira ubutungane kuri bose, bikora mu nkovu abo bose babuze ababo mugashinyaguro ntibahozwe. AC. GENOCIDE ifashe umugambi wogufasha kugira ubutungane bube kubabuze no kubibazwako boba barishe ivyo bibondo vyo MUKIBIMBA 1993 ikosa boba koze ni iryahe? Ababuze ababo canke ishirahamwe rindi ryosaba ko haba ankete ataho zegamiye kuvyabaye 1965, 1972,1988,1993,2010-2015, bikazana ubwicanyi bwahitanye abarundi benshi harimwo abazize ubusa, abo nabo boshigikigwa n abarundi banyotewe amahoro n ubutungane nyakuri atari ubwo gukingiranira ikibaba nkuko twabibonye kandi tubibona. Aho nkwankiriza imigambi AC GENOCIDE ni mufashanye n’abandi gushira ahabona ukuri kuvyabaye,1965,1972,1988,1993,.kugira imitima yahahutse iruhuke.

    J'aime

  4. Si réellement l’AC-Génocide Cirimoso s’est engagée pour extirper toute forme de génocide, elle doit demander la justice des rescapés à partir de 1965. En 1972, un génocide des hutus s’est opéré par le pouvoir de Micombero et son armée monoéthnique là on compte plus de 300000 victimes. En 1988, à Ntega-Marangara on a massacré une multitude de populations. Avant 1993, suite à ce même armée un président élu est assassiné et les conséquences sont tombées. La population s’est entretuée suite à ces mêmes militaires qui ont échoué à stabiliser le pays suite au chaos qu’ils venaient de créer. Alors, pourquoi cette association se passe ignorante sur les crimes qui se sont commis depuis l’indépendance et anticipe vers ceux de 1993 alors qu’elle s’est engagée contre toute forme de génocide??

    J'aime

  5. Faisons une documentation et en même tepms une enquête de sur le déroulement des massacres en province de Ngozi, Kirundo, Muyinga, Karuzi, Gitega,Ruyigi,Cankuzo, Rutana,Bujumbura rural, Bubanza,Cibitoke, kayanza en 1993

    J'aime

    • Pourquoi ne pas enquêter sur tous les crimes qui se sont commis depuis l’indépendance? Tu veux signifier que les auteurs des massacres de 1965, du génocide de 1972, des massacres de 1988 ne méritent pas d’être traduits devant les juridictions compétentes? Si réellement nous voulons construire un pays unifié, nous devons avoir une autre image de la justice. La justice ne la devient pas lorsqu’elle œuvre à notre faveur mais plutôt lorsqu’elle œuvre pour toutes les personnes méprisées!

      J'aime

  6. Le régime continue à tuer aujourd’hui pcq il a vu qu’on peut commettre un génocide, et que au lieu d’être puni, c’est l’exact inverse qui se produit : On est richement récompensé!!!

    J'aime

    • pauvre felix migabo s’il faut punir ,il vaut mieux commencer depuis 1965,1972,1988,1993et 2015 .Amayeri yanyu twarayahinhuye.
      Muce mutubwira n’impunzi zari mu mkambi muri congo iyo mwazishize muri 1996 .Buyoya yaturiye aba Nye ntega na marangara akoresheje bombe napalme izuba ryaka n’amakungu arorera.

      J'aime

  7. Bonjour. none iyo génocide muvuga yabaye kubera iki,????Numva ingene muvuga umengo nibo gusa bapfuye. soyons tolerant kuko twabuze turi benshi bazobabaze bamaze gufata abishe ndadaye kuko c’est le commencement de tout

    J'aime

    • iyo AC Genocide kwitavuga abapfuye kuva 1965,1972,1988,1993,1995 canke 2015
      hama yongere ivuge ku baturiwe ku mapine n’aba sans echec .Mbega ko mushaka kurungika abakorana na Peter muri SENTARE Mpuzamakungu mwibabagiwe Buyoya ,Bagaza,Simbananiye Arthemon nabo bakora muri ico gihe.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s