L’énigme sur le Général NIYOMBARE Godefroid tombe

General Niyombare

Le général NIYOMBARE Godefroid quand il était encore ambassadeur du Burundi à Nairobi (photo d’archives).

Sur une liste de plus de quarante personnes réclamées par le gouvernement de NKURUNZIZA, il n’y figure pas le nom du général putschiste NIYOMBARE Godefroid.

C’est une surprise pour certain. Mais pour les plus avisés, c’est tout à fait normal car le général est au Burundi. Il n’y a pas moyen d’émettre un mandat d’arrêt international pour quelqu’un qui se trouve à l’intérieur du pays.

L’énigmatique général NIYOMBARE suscite la curiosité. Son silence pousse à des questionnements sur son réel engagement dans le putsch du 13 mai 2015. Le voile commence à tomber. Nous avons un dossier béton en cours.

Avant le putsch, le général NIYOMBARE était caché dans une maison appartenant à une chancellerie occidentale à Bujumbura. Après l’échec, il est retourné dans la même cachette. Il a déjà fait deux sorties « clandestines » en dehors du pays et a rencontré SINDUHIJE à Butare (le 16 aout 2015) et RADJABU à Kalemie (le 24 septembre 2015) .

La clique de NKURUNZIZA sait très bien où il est. C’est le même cas de figure avec RWASA Agathon. Les services de renseignements savaient très bien où il était pendant trois ans. Comme pour Godefroid, il n’y a jamais eu de mandat d’arrêt pour Agathon. Certains proches de l’oligarchie nous ont confirmé que les généraux de NKURUNZIZA protégeaient RWASA pour le préparer à une mission salvatrice pour les hutus. La suite vous la connaissez … il est le numéro deux de hémicycle aujourd’hui.

Le général NIYOMBARE communique très souvent via skype, whatapp et viber. Si notre rédaction a pu le localiser, pour NKURUNZIZA c’est encore plus facile vu les moyens de l’état qu’ils utilisent pour traquer les opposants sur les réseaux sociaux.

Prochainement, nous vous parlerons de son vrai rôle dans le putsch du 13 mai 2015. Un dossier qui vous laissera de marbre !

SHAKISHA Theopiste

Publicités

13 réflexions sur “L’énigme sur le Général NIYOMBARE Godefroid tombe

  1. Monsieur Amede,
    Je te conseille de relire cet article du soi-disant SHAKISHA et tu te rendras compte, si jamais tu veux le voir, qu’il est extrémiste. A être honnête, ce site Bujumbura News commence à me dégoûter; et je suis sûr que je ne suis pas le seul! Je découvre avec douleur au cœur qu’il ne cherche pas à rassembler! Or quiconque se battrait pour le changement au Burundi devrait garder à cœur une chose: le peuple burundais a souffert et veut un avenir sûr pour tous! Ni les Hutus ni les Tutsis, à part ces extrémistes habitués à pêcher en eau trouble, ne vont pas acheter les considérations ethniques que le Site Bujumbura News propose de plus en plus ces derniers jours! L’histoire est là pour nous l’apprendre. Comment? Les soi-disant sauveurs de l’un ou l’autre groupe ethnique se sont révélés n’être que des sacs troués qui ne peuvent pas cacher ce qu’ils contiennent: La recherche acharnée et éhontée, puisqu’ils n’hésitent même pas d’assassiner leurs compagnons de lutte, tel Blaise Compaoré tuant Thomas Sankara, dès lors qu’ils tentent de leur rappeler que le peule attend d’eux la mise en action de leurs promesses électorales, le respect de la constitution, la lutte contre la corruption, bref l’esprit patriotique sans tache! Qui pourrait dire que tous les tutsis ont vu leur misère s’estomper au moment où le Burundi était dirigé par des Tutsis? Qui oserait dire que maintenant les Hutus ont connu une accalmie car les Hutus étaient au pouvoir? Les uns comme les autres, tous les dirigeants que le Burundi a connus jusqu’au jour d’aujourd’hui, ont malheureusement été des traîtres face à leur peuple! Alors Mrs les journalistes, si journalistes vous êtes, de Bujumbura News, arrêtez, je vous en prie, de publier des articles ou des commentaires qui ne construisent pas! Censurez les articles que vous recevez si jamais ils appelaient les lecteurs à la haine ou à la vengeance! Ce dont nous avons besoin aujourd’hui, c’est des idées qui nous aident à corriger les erreurs du passé! Et si jamais vous vous assigner le rôle de dénoncer tous ceux ont mis notre pays à genou, faites-le sans penchant aucun! Epinglez tous ceux qui nous ont trahis, aussi bien les Hutus que les Tutsis? N’êtes-vous pas en train de fredonner la même chanson qui fait mal à l’oreille des Burundais épris et assoiffés de paix, laquelle chanson vous condamnez chez Nkurunziza et sa clique! A savoir « AMACAKUBIRI »! Ne risquez-vous pas de jouer le même rôle que celui joué la radio mille collines au Rwanda au moment du génocide! Le mien est de vous faire un clin d’œil avant que ne franchissiez la ligne rouge, si jamais vous l’avez pas encore fait! Les Burundais et le monde entier vous lisent et scrutent attentivement ce que vous publiez! Et l’histoire qui ne pardonne jamais vous jugera selon ce que vous aurez fait! Réfléchissez donc deux fois sur la visée et l’objectif de votre site! De ma part, je continuerai à croire que tout journal qui se respecte publie le plus objectivement possible pour construire et non pour détruire! Et je ne doute pas que c’est ce que vous êtes donné comme mission! Y penser et y repenser de temps en temps pour vous évaluer vous-mêmes ne vous ferait pas de mal! Je souhaite bon vent à Bujumbura News!

    J'aime

  2. C’est mon opinion de dire que tout journalist doit donner des information claire et verifiee. Donnez des ont-dits sans evidence concrete c’est de creer des illusions pour vos amateurs. Il faut chercher Niyombare, vous qui connaissez ou il est pour lui demander la cause de son silence. Essaie d’eviter des prejudices. Abarundi bararushe, ikintu bakeneye kumenya n’ikizobakura muri izi ngorane. Tanga amakuru nayo Niyombare could not be judged by his silence, quelque fois the silence is better in order to avoid imbeciles.

    J'aime

  3. Hum! Interressant plutôt car à la veille de sa fuite, il avait été arrêté en PRESENCE D’UN JOURNALISTE BLANC et avait même demandé que sa famille soit épargnée! Ensuite, on apprend qu’il a fui en bateau militaire! Vers où? Uvira? Et puis silence totale…cependant, ce qui incompréhensible est que les deux autres généraux puschistes PHILBERT HABARUGIRA et LEONARD NGENDAKUMANA confirment aux ondes que GODEFROID NIYOMBARE EST LE BOSS DE LEUR REBELLION! Alors, une autre question: Est ce que HABARUGIRA dont les medias de l’opposition affirme la presence à Kigali, est-t-il aussi VENDU à la cause Nkurunziza? Et si NIYOMBARE a rencontré ALEXIS au Rwanda et Hussein en RDC, cela signifierait t il que Kigali et Kinshasa sont dans le jeux avec le CNDD-FDD???
    UWURAMVYE AZOBONA? BANDANYA MUTUBWIRA!

    J'aime

  4. General Niyombare, komera, Imana Ikuje imbere! Mwe na Colonel Ndayirukiye Cyrille, n-abandi mwari kumwe bahasize agatwe, mwarerekanye ko mugwanira ukuri, n-iteka ry-abarundi bose, sans distinction aucune. Amazina yanyu azokwama avugwa n-icubahiro cinshi mu Burundi no mu yandi makungu. Imana Ibahezagire!

    J'aime

  5. Mon frère pour confirmer votre rédaction connais- tu combien des hutu quisont sous l’épée deNKURUNZIZA ?Votre confirmation risque d’étre extremiste que réaliste.L’important c’est que tous tutsi et hutu ,ensemble,se debdrassent de fameux président.

    J'aime

  6. ne t’attaque pas à tous les hutus, il faut mener un combat propre. si rwasa est ce qu’il est il a été trahi par le lâche tutsi niyoyankana, si niyombare est ce qu’il est il a été trahi lui aussi par un autre lâche tutsi gaciyubwenge. arrête vos idées extrémistes à peine voilées.

    J'aime

    • « Ne t’attaque pas à tous les hutu ». J’ai lu et relu l’article, je ne trouve nul part le moindre passage dans lequel l’auteur s’attaque aux hutus « à tous les hutu »(vous dites). Seulement il nous éclaire sur une question que tous le monde se pose: Où est passé le général Niyombare. Vous monsieur Muzohinyuka, voulez vous nous donner un peu de lumière sur cette question?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s