Burundi : Tête de liste des pays les plus pauvres au monde

https://i1.wp.com/www.rpa.bi/media/k2/items/cache/a48f7e83259bb07b7a730fbccb7e8ddc_XL.jpgLe Burundi vient en tête de listes des pays ayant le plus faible produit intérieur brut pour l’année 2015. Les analystes économistes craignent le pire dans les jours à venir avec une crise sociopolitique qui vient de secouer de pleins fouets l’économie burundaise.

Selon le rapport des institutions de Bretton Woods de 2015, le Fond Monétaire International vient de classer le Burundi en tête de listes des pays les plus pauvres au monde avec le PIB le plus bas au monde. La très grande majorité des vingt-cinq pays les plus pauvres du monde en 2015 se situent sur le continent africain.

Le Produit Intérieur Brut est un  du niveau de la production intérieure effectuée par les agents économiques résidant à l’intérieur de ce territoire (ménages, entreprises, administrations publiques). La variation du PIB d’une période à l’autre est censée mesurer son taux de croissance économique.

Dans la région des Grands lacs, le Rwanda a un PIB de 742,9 dollars par habitant pour 2015 bien qu’il soit le 22ème parmi les pays les plus pauvres du monde. La République Démocratique du Congo (RDC) a 478,2 dollars de PIB. Elle se trouve à la 8ème place des pays les plus pauvres du monde selon le FMI. Le PIB de l’Ouganda est de 625,5 dollars, presque le double du Burundi, et est classé à la 13ème place par le FMI alors que la Tanzanie elle ne figure pas dans ce classement des 25 pays les plus pauvres du monde.

Le Burundi : craignons le pire

Avec seulement un PIB de 315,2 dollars par habitant, le pire est à craindre reconnait un économiste burundais qui a requit l’anonymat. Pour notre analyste, « même dans la communauté Est africaine, le Burundi se distingue par la paresse et manque de politique nationale qui pousse les burundais à travailler et produire plus. Tout ce que nous produisons est à la consommation locale et c’est peu car on n’exporte même pas pour avoir les devises étrangères » s’alerte t-il.

Le Burundi a en 2015 un produit intérieur brut de 3 milliards de dollars pour une population de 9,4 millions d’habitants, soit donc 315,2 dollars de PIB par habitant.

Avec la crise sociopolitique qui secoue encore le Burundi depuis avril 2015, l’Office burundais des Recettes (OBR) a enregistré des manques à gagner qui s’élève à plusieurs milliards de francs burundais alors que plus de 40% du budget national vient des taxes intérieures. Les bailleurs traditionnels du Burundi dont l’Union Européenne ont suspendu ou menacent de suspendre leur appui à cause du troisième mandat du Président Pierre Nkurunziza qui a engendré beaucoup de morts et de nombreuses violations des droits de l’homme.

Les trois pays parmi les « vingt-cinq pauvres » hors du continent africain sont l’Afghanistan et le Népal en Asie et Haïti en Amérique centrale. Ils se situent tous en dessous de la 10ème position du tableau avec des PIB par habitant tous supérieurs à 600 dollars par habitant, soit le double du pays le plus pauvre du monde en l’occurence le Burundi (315,2 dollars par tête).

Le Sénégal fait cette année son entrée au triste classement des pays les plus pauvres du monde. Le PIB par Sénégalais s’élève en 2015 à 934,6 dollars soit tout de même près de 3 fois le produit intérieur brut du Burundi, lanterne rouge du palmarès. En 2014, ce pays de l’Afrique de l’Ouest était 27e avec un PIB par habitant de 1079 dollars selon le FMI.

lundi, 26 octobre 2015 13:15, http://www.rpa.bi

Publicités

5 réflexions sur “Burundi : Tête de liste des pays les plus pauvres au monde

  1. C’est très triste et déplorable pour le Burundi qui regorge de beaucoup de potentialités mais qui a des dirigeants les plus médiocres du monde qui n’ont aucune vision. Comment est ce qu’un Président, soit il usurpateur du pouvoir, peut croire narguer l’Union Européenne. Ce qui le préoccupe, c’est uniquement le pouvoir, peu importe que la population continue à croupir dans la misère et continue à mourir de faim

    J'aime

  2. c’ est tres dommage, des hommes sans vision ne peuvent pas promouvoir un peuple,il nous faut des hommes honnetes , visionnaires, intelligents et capables et non des extremistes. oooh Burundi waraguye mwisanganya sha

    J'aime

  3. Du moment que le monstre et sa clique mangent à leur faim; les autres n’ont qu’à crever!! Le reste ils s’en fichent , ils n’ont même pas la honte d’avoir ruiner le pays. Normalement, on dirige un pays pour le développer et développer les citoyens. Pour eux non!! surtout pas ça. CULTIVER LA HAINE, diviser les burundais constitue leur exploits

    J'aime

  4. Cela n etonne personne car le Burundi depuis 2005 n a pas des Dirigeants Nous observons
    des personnes soit disant ministres gouverneurs et autres mais qui ne font que piller
    tuer et d autres maux
    Le developpement d un pays vient d un dirigent integre et intergent Un criminel ou un
    voleur ne peuve pas developper le pays Les Burundais ont besoin d un homme d un coeur humain Un homme de droits Un homme qui securise tout le monde le developpement
    suivra

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s