L’UE lance des consultations pouvant mener à une suspension de l’aide

https://ssl-ds.static.rtbf.be/article/image/1248x702/0/2/f/2e0bff759d057e28460eaa5b2cb118e5-1445864397.jpg

Crise au Burundi: l’UE lance des consultations pouvant mener à une suspension de l’aide – © PHIL MOORE – AFP

L’UE a invité lundi les autorités du Burundi à des « consultations » sur les atteintes à la démocratie dans ce pays secoué par une grave crise depuis le printemps, une procédure susceptible de conduire à la suspension de l’aide européenne.

Les 28 pays de l’Union européenne ont donné leur feu vert à l’envoi d’un courrier au président burundais Pierre Nkurunziza, au cours d’une réunion des ministres du Développement à Luxembourg.

Cette lettre invite « le Burundi à des consultations conformément à la procédure prévue par l’article 96 de l’accord de partenariat UE-ACP (accords de Cotonou, ndlr) en cas de non respect des éléments essentiels de l’accord que sont les droits de l’homme, les principes démocratiques et l’Etat de droit« , a précisé l’UE dans un communiqué.

Citée dans le communiqué, la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a jugé que « la situation au Burundi reste très préoccupante« .

« Nos consultations doivent aussi contribuer aux efforts de l’Union Africaine (UA) et de la région pour lancer un dialogue inter-burundais pour trouver une issue consensuelle à la crise que traverse le pays. C’est la seule voie pour préserver la paix et consolider la démocratie et l’état de droit au Burundi« , a-t-elle insisté.

Dans la lettre, consultée par l’AFP, Mme Mogherini propose d’organiser ces consultations à Bruxelles « à une date à convenir d’un commun accord« .

M. Nkurunziza a ensuite 30 jours pour y répondre, et les consultations doivent se dérouler dans les 120 jours suivants.

« Au cas où ça se passe mal, la sanction sera la suspension de la coopération« , a expliqué un diplomate à l’AFP, précisant toutefois que seule l’aide aux projets du gouvernement, et non celle apportée directement à la société civile, serait alors concernée.

Belga, https://www.rtbf.be/info/

Publicités

2 réflexions sur “L’UE lance des consultations pouvant mener à une suspension de l’aide

  1. Suspendre l’aide destinée au Gouvernement ne suffit pas, envoyez des troupes étrangères pour le contraindre à partir sinon il va gouverner tant bien que mal et le chaos va continuer à reigner: voyez il n’a pas peur à régner sur le sang et les cadavres

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s