La Parole du jour : L’esclave de Dieu (Première partie)

La Parole du jour du 03 Novembre 2015

La Parole du jour : L’esclave de Dieu (Première partie)

CS MK NOV 1Cela fait un moment que j’entends des chrétiens affirmer qu’ils ne sont pas des serviteurs de Dieu parce qu’ils sont dans le nouveau testament et ils disent qu’ils sont seulement des enfants de Dieu. Vous entendrez des enseignements qui disent que nous ne pouvons pas être appelés « Serviteurs de Dieu » parce que nous sommes en Christ mais qu’au contraire Abraham, Moïse, Elie, Josué et tous les noms connus dans l’ancien testament étaient seulement des serviteurs de Dieu. C’est pourquoi dans certaines églises, quand on invite le prédicateur on dit : « Nous invitons celui qui travaille avec Dieu » pour éviter de parler de « serviteur de Dieu ».

D’où vient cette qualification (celui qui travaille avec Dieu) ? Ça vient de 1 Corinthiens 3 :9 « Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l’édifice de Dieu ».

Comme je le dis souvent, on ne peut pas tirer une conclusion sur base d’un verset biblique mais il faut toujours lire tout le passage afin de comprendre le contexte. Je vais expliquer ce verset dans la deuxième partie mais aujourd’hui je vais vous montrer que même quand tu deviens un enfant de Dieu grâce à la résurrection de Jésus-Christ, cela ne t’empêche pas d’être son serviteur.

Quand les apôtres écrivaient des lettres aux différentes églises, ils commençaient souvent par la présentation contenant leurs fonctions dans l’église. Je vais citer quelques exemples :

Dans sa lettre, Jacques commence en écrivant : « Jacques, SERVITEUR de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut! ». (Jacques 1 :1)

En écrivant à Tite, Paul introduit sa lettre en disant « Paul, serviteur de Dieu, et apôtre de Jésus Christ pour la foi des élus de Dieu et la connaissance de la vérité qui est selon la piété » (Tite 1 :1). Certains d’entre vous ne vont pas aimer l’introduction de Paul quand il écrivait à Philémon. Il a écrit : « Paul, PRISONNIER de Jésus Christ, et le frère Timothée, à Philémon, notre bien-aimé et notre compagnon d’œuvre » (Philémon 1 :1). Personne ne veut s’identifier à un prisonnier mais Paul trouve du plaisir à se considérer comme le prisonnier de Jésus-Christ. Ce qui veut dire qu’il s’agit d’une bonne prison pour son bien et pour la gloire de Dieu.

Comme l’indique le titre de cet enseignement, si tu as accepté Jésus comme ton Seigneur et Sauveur, tu deviens automatiquement un enfant de Dieu et tu es censé être son serviteur mais il faut aller plus loin car la bible dit que ceux qui ne sont pas sauvés sont des esclaves du péché mais ceux qui sont sauvés sont des esclaves de Dieu. En écrivant aux romains, Paul a dit : « Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus ESCLAVES de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle » (Romains 6 :22). Pourquoi ces deux mots lourds (Prisonnier et Esclave) ? A suivre la deuxième partie

Vous pouvez recevoir mes enseignements quotidiens directement dans votre email en m’écrivant sur acndikumana@yahoo.com

Si vous voulez recevoir mes enseignements quotidiens sur WhatsApp, écrivez-moi en me donnant votre numéro de téléphone plus le code de votre pays.

Si vous voulez vous repentir et accepter Jésus dans votre vie, Cliquez Ici

                                                                                                              Chris Ndikumana

                                      www.chrisndikumana.org

acndikumana@yahoo.com

      Facebook: Chris Ndikumana

English Translation

The slave of God (Part 1)

It has been a while that I hear Christians saying that they are not servants of God because they are in the New Testament and they say they are only the children of God. You will hear teachings that say that we cannot be called « Servants of God » because we are in Christ but in the contrary, Abraham, Moses, Elijah, Joshua and all names known in the Old Testament were just servants of God. That is why in some churches, when they invite the preacher they say: « We invite the one who works with God » to avoid talking about « the servant of God ».

Where does this qualification (one who works with God) comes from? It comes from 1 Corinthians 3: 9  » For we are God’s fellow workers; you are God’s field, you are God’s building  »
As I often say, we cannot draw a conclusion based on a Bible verse, but we should always read the whole passage in order to understand the context. I will explain this verse in the second part but today I will show you that even when you become a child of God through the resurrection of Jesus Christ, this does not prevent you to be his servant.

When the apostles wrote letters to various churches, they often began the presentation with their functions in the church. I will quote some examples:
In his letter, James begins by writing:  » James, a bondservant of God and of the Lord Jesus Christ, To the twelve tribes which are scattered abroad: Greetings ». (James 1: 1)
In writing to Titus, Paul introduced his letter by saying,  » Paul, a bondservant of God and an apostle of Jesus Christ, according to the faith of God’s elect and the acknowledgment of the truth which accords with godliness  » (Titus 1: 1). Some of you will not like the introduction of Paul when he wrote to Philemon. He wrote: « Paul, PRISONER of Jesus Christ, and Timothy our brother, to Philemon, our beloved and our work companion » (Philemon 1: 1). Nobody wants to identify himself with a prisoner but Paul finds pleasure in himself as the prisoner of Jesus Christ. This means that it is a good prison for his good and for the glory of God.

As you can see it on the title of this teaching, if you have accepted Jesus as your Lord and Savior, you automatically became a child of God and you are supposed to be his servant, but we must go further because the Bible says that those who are unsaved are slaves of sin, but those who are saved are slaves of God. In writing to the Romans, Paul said: « But now having been set free from sin, and having become SLAVES of God, you have your fruit to holiness, and the end, everlasting life » (Romans 6: 22). Why these heavy words (Slave and Prisoner)? I will talk about it in the second part

Chris Ndikumana

You can get my daily teachings in your email in writing to me on acndikumana@yahoo.com

If you want to receive my daily teachings, you can write to me by giving me your phone number plus your country code.

If you want to repent or to receive Jesus in your life, Click Here

Publicités

Une réflexion sur “La Parole du jour : L’esclave de Dieu (Première partie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s