SINDIMWO Gaston remet les pendules à l’heure chez les hauts gradés de l’armée

CTHKBOGVEAEuGwHPour la première fois dans l’histoire du Burundi un vice-président de la république a tenu une réunion avec les hauts gradés de l’armée burundaise.

Des questions, il y en avait un paquet notamment sur la dernière sortie médiatique du vice-président dans sa tournée au niveau des communes contestataires de Bujumbura.

En effet, SINDIMWO Gaston avait annoncé à qui voulait l’entendre que « la recréation est terminée ». Cette phrase avait fait mouche à Bujumbura. Le vice-président a alors expliqué aux militaires que c’est en bon père de famille qu’il est allé prodiguer ces conseils. Il pouvait rester chez lui et laisser les choses se détériorer. Mais il a décidé de prendre le taureau par les cornes et est allé vers les jeunes de ces quartiers pour leur partager la réalité des choses tel qu’elle est vue par les autorités.

Détenir les armes est illégal. Ce discours a bien été compris par les officiers. Ils sont d’ailleurs les mieux placés pour le comprendre. Il a aussi demandé aux militaires qui ont dévié de leur mission de revenir dans le droit chemin.

Après la réunion qui s’est tenu à huis clos, SINDIMWO a échangé avec les généraux présents autour d’un verre. Les échanges ont été fructueuses. Les officiers ont demandé au vice-président que ces rencontres puissent se tenir le plus souvent possible afin d’éviter des mécontentements et des crispations au sein de ce corps.

La rencontre s’est clôturée dans une ambiance de satisfaction ou les politiques et les militaires sont quasi d’accord sur le plan sécuritaire qu’ils vont mettre sur pied ensemble dans un avenir proche afin de ramener la sécurité dans tout le pays.

De notre envoyé spécial, HENGEKA Richard, à Bujumbura

Publicités

Une réflexion sur “SINDIMWO Gaston remet les pendules à l’heure chez les hauts gradés de l’armée

  1. Abo bose BAVUGAGURA batera ubwoba abanyagihugu barerekanye neza cane ko nabo nyene ubwoba bwatekeye! Ils le font pour se débarasser de cette peur atroce qu’ils ressentent à leur tour! There is no doubt that one of these days, MUTATEKWA NYARA! C’est cela qui vous hante! Do you remember Saddam Hussein in a hole and Gaddafi in a pipe! I can’t wait to see where Reverend will be found! The count down has already started! Imana avec  »I » majuscule igira ikwereke ko iruta iyo yawe wama wambaza! The people of Burundi are about to be vindicated. So may it be!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s