Des « exécutions » au Burundi

https://i2.wp.com/www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2015/11/IMG_0019.jpgSept personnes ont été « exécutées » dans un bar de Bujumbura, selon le maire de cette ville, Freddy Mbonimpa. Les victimes ont été sommées de se coucher à terre avant d’être tuées par balle, a-t-il précisé.

« On entendait des tirs. Quelques minutes plus tard, nous sommes allés voir ce qu’il y avait. On a trouvé que tout le monde qui était dans le cabaret était mort », a témoigné la veuve de l’une des victimes.

Le président Pierre Nkurunziza avait exigé le désarmement de tous les groupes armés du Burundi, au plus tard à minuit.

Vingt personnes ont été tuées dans le pays, durant cette semaine.

Par crainte des violences, de nombreux habitants de Bujumbura ont quitté la capitale, pour rejoindre des amis ou des parents dans d’autres localités.

Selon l’ONU, près de 200 morts ont été dénombrés dans les violences en cours au Burundi depuis le mois d’avril, à la suite de la décision de M. Nkurunziza de briguer un nouveau mandat présidentiel, qu’il a obtenu en juillet dernier.

Plus de 200 mille Burundais ont quitté leur pays, par crainte des violences, d’avril à maintenant.

http://www.bbc.com/afrique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s