L’OIF veut la fin des violences

https://i0.wp.com/ichef.bbci.co.uk/news/ws/304/amz/worldservice/live/assets/images/2015/11/05/151105110024_burundi_mukakura__304x171_bbc_nocredit.jpg

Des dizaines d’habitants de Bujumbura ont fui la capitale par crainte de nouvelles violences.

La Secrétaire générale de la Francophonie a averti, dans un communiqué, que la violence qui continue à faire de nombreuses victimes compromet sérieusement les chances de rétablissement de la paix et de la réconciliation nationale au Burundi. Face, à cette situation inquiétante pour la stabilité du pays et de la région, Michaëlle Jean a appelé la communauté internationale à prendre urgemment les mesures appropriées pour arrêter un cycle de violence inacceptable.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), dont le Conseil permanent avait décidé en juillet dernier de mettre le Burundi sous observation, se dit prête à s’associer aux mesures prises par l’Union africaine et encourage les initiatives du Conseil de sécurité des Nations unies. Le Conseil de sécurité doit se réunir lundi, à la demande de la France, pour évoquer l’escalade des tensions dans ce pays.

Les autorités de Bujumbura ont tenté samedi de rassurer la communauté internationale en affirmant par la voix d’un porte-parole qu’il n’y aura ni guerre, ni génocide au Burundi.

Mais les populations des quartiers contestataires de Bujumbura continuaient de fuir avant l’expiration samedi de l’ultimatum lancé aux opposants pour qu’ils déposent les armes. Le ministre des Affaires étrangères, Alain Nyamitwe, a déclaré à la BBC qu’il ne sait pas encore si la police va effectuer des recherches maison par maison pour trouver des armes qui n’auraient pas encore été remises aux autorités.

8 novembre 2015, http://www.bbc.com/afrique

Advertisements

2 réflexions sur “L’OIF veut la fin des violences

  1. Quand, appelé au secours lors de son arrestation, Nyamitwe a rassuré le correspondant de RFI Ndikumana qu’il ne lui sera posé que quelques questions puis relâché, on connait la suite. Ce spécialiste du camouflage et de la tromperie, capable de poignarder en souriant, ou de décorer des bombes avec des fleurs doit être toujours écouté à l’envers. Quand il déclare qu’il n’y aura ni guerre ni génocide, il faut comprendre que leur plan c’est la guerre et le génocide. Les burundais comprennent bien ce genre de langage!

    J'aime

  2. Le président de la Roumanie vient de quiter le pouvoir tout en disant ceci « Je peux mener tout combat politque qui peut exister mais je ne peux jamais mener un combat contre mon peuple »
    Bravo quand même à ce Mr qui comprend qu’il ne peut pas gagner un combat contre son peuple!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s