Forte émotion lors de l’enterrement du fils de Pierre Claver Mbonimpa

https://i2.wp.com/www.rpa.bi/media/k2/items/cache/1d3368631835406d8a82be332dc49ee5_XL.jpg

Le cercueil de Welly Fleury Nzitonda

C’est ce mercredi qu’a eu lieu l’enterrement du fils du président de l’Aprodh Welly Fleury Nzitonda assassiné vendredi 6 novembre 2015 en zone Mutakura. La désolation et la tristesse se remarquaient sur les visages des personnes venues accompagner ce jeune dans sa dernière demeure où la majorité était en foulards blancs autour du cou en guise de deuil.

La messe de requiem a eu lieu à la chapelle des Sœurs Bernadette à Rohero, une messe toute en émotion. Le mot « pardon » est revenu plusieurs fois dans les intentions et lectures du jour. Dans son homélie, le prêtre a exhorté les chrétiens présents à« pardonner ceux qui leur font du mal ».

Après la messe en la mémoire du fils de Pierre Claver Mbonimpa, les cérémonies de l’enterrement se sont poursuivies au cimetière de Mpanda. Des cérémonies qui n’ont pas vu une grande participation comme s’y attendaient pas mal de personnes, la raison étant due aux récents événements à Buringa il y a moins de deux semaines : « les jeunes ont eu peur d’assister à l’enterrement de Welly Fleury craignant pour leur sécurité vu les massacres précédents qui ont eu lieu au retour d’un enterrement à Mpanda ».  A l’intérieur des voitures qui déplaçaient les participants, l’on pouvait remarquer des militaires qui assuraient leur sécurité.

Un ancien compagnon de Welly Fleury Nzitonda témoigne : « le disparu avait une intelligence extraordinaire et était en parfaite harmonie avec tout le monde ». Il garde l’optimisme que « la justice tôt ou tard va faire son travail pour que ces crimes à grande échelle ne se répètent plus ».

La famille du plus célèbre des défenseurs des droits de l’homme burundais Pierre Claver Mbonimpa se trouve « dans une grande douleur causée par la tuerie non justifiée de leur fils » a expliqué le représentant de la famille qui exhorte la justice « à faire son travail pour identifier les auteurs de ce crime sans nom ». Le grand frère de Welly, un officier de l’armée, était le seul membre de la famille Mbonimpaprésent à ces cérémonies, le reste du clan familial du président de l’APRODH ayant fui le pays.

Au cours de ces cérémonies, un message très fort et émouvantdu père de Welly Fleury, Pierre Claver Mbonimpa, adressé aux participants de cette cérémonie et au peuple burundais a été lu, un message envoyé depuis la Belgique où le défenseur des droits de l’homme se fait soigner des suites d’une tentative d’assassinat. Dans des mots clairs, Mbonimpaa dit « je suis les cérémonies et mes sincères remerciements vont à l’endroit des personnes présentes. Que ces malheurs qui frappent ma famille soient la réponse au drame burundais. Gardez toujours l’espoir, le Créateur a une réponse. Quand à mon Welly, il vivra éternellement avec Dieu, Que le tout puissant soit loué, Amen ».

Welly Fleury Nzitonda a été arrêté dans la matinée de 6 novembre par la police à la 3ème avenue de Mutakura où le fils de Mbonimpa était venu pour déménager certains effets suite aux menaces proférées par de hautes autorités du pays contre les habitants des quartiers contestataires du troisième mandat que ces mêmes autorités qualifient d’insurgés. Des sources sur place ont affirmé que lorsque les policiers ont découvert son identité alors qu’ils s’apprêtaient à le garder au cachot, ils l’ont déplacé la 12ème avenue pour l’exécuter d’une balle dans la tête.

Pierre Claver Mbonimpa a lui-même échappé de justesse à une tentative d’assassinat au mois d’aout dernier où une balle tirée a traversé sa mâchoire. Le Président de l’APRODH se trouve actuellement en Belgique pour les soins. Mbonimpa, qui a toujours dénoncé les exactions commises par les autorités burundaises, connaît une année difficile car avant son fils Welly, c’est l’un de ses gendres, Pascal Bizimana, qui a été abattudevant sa maison en zone Ngagara au quartier 9 au mois d’octobre dernier.

mardi, 10 novembre 2015 20:22, http://www.rpa.bi

Publicités

Une réflexion sur “Forte émotion lors de l’enterrement du fils de Pierre Claver Mbonimpa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s