Barack Obama appelle les dirigeants burundais à accepter une médiation hors du Burundi

https://i2.wp.com/gdb.voanews.com/ba5e494f-77c9-4ab9-a045-624034ab0509_tv_w900_r1_s.jpg

Télécharger le message du président Barack Obama au peuple du Burundi

Dans un message vidéo au peuple burundais, le président américain demande à mettre fin aux discours de haine et à se rassembler. Il appelle les autorités de Bujumbura et l’opposition à se rencontrer dans le cadre d’un dialogue.

Après des mois de crise au Burundi, Barack Obama a décidé de s’adresser directement au peuple burundais.

Depuis la Maison-Blanche, il explique que « le Burundi est un pays beau et fier. Mais ces derniers mois, l’avenir de cette terre que vous aimez a été mis en danger. »

M.Obama a des mots très durs envers « les dirigeants (qui) ont déversé une rhétorique haineuse. Des actes terribles de violence ont couté la vie à des hommes, des femmes et des enfants innocents. Au vue de l’histoire douloureuse du Burundi, nous savons où ce genre de violence peut mener. Aujourd’hui, vous avez la chance de choisir une autre voie. »

Le président américain affirme s’adresser au Burundais « en tant que partenaire et ami ».

Barack Obama demande « aux dirigeants du Burundi (…) de mettre de côté le langage de la haine et la division. Respectez votre engagement à participer à un dialogue sous médiation internationale hors du Burundi. Après tout, la vraie force réside en la capacité d’unifier un pays, pas de le déchirer. »

L’armée burundaise est aussi concernée par ce message.

« Aux militaires du Burundi, vous représentez la possibilité du Burundi de dépasser les divisions et d’unir. Vous êtes les fils et les filles du Burundi. Vous avez aidé à maintenir la paix à travers l’Afrique. Maintenant, vous pouvez aider à maintenir la paix chez vous, en restant en dehors des conflits politiques et en protégeant le peuple burundais. »

Enfin, le président américain a un dernier message pour le peuple burundais, à qui il demande de s’unir dans l’intérêt du pays.

« A tous les Burundais, souvenez-vous de ce que vous pouvez accomplir quand vous vous tenez ensemble, comment vous êtes sortis du colonialisme et avez construit une nation. Après la guerre civile et la lutte, vous avez travaillé pour reconstruire. Vous avez vu la possibilité d’un avenir meilleur et plus paisible. Ne laissez pas la rivalité politique ou les voix de la haine vous enlevez cela. Vous êtes un seul peuple, et maintenant il est temps de se lever contre la violence et de commencer le difficile travail d’unité. L’avenir de votre pays, l’avenir que vous voulez pour vos enfants, est entre vos mains. »

Cette résolution propose de renforcer la « présence » de l’ONU au Burundi, ce qui pourrait mener au déploiement de Casques bleus pour apaiser les violences.

http://m.voaafrique.com

Publicités

6 réflexions sur “Barack Obama appelle les dirigeants burundais à accepter une médiation hors du Burundi

  1. Cher MASO, OBAMA et bien d’autres l’avaient toujours dit bien avant pour prévenir Nkurunziza sur les conséquences néfastes qui pourraient suivre son 3è mandat forcé.Voilà que son inflexibilité inutile face aux multiples conseils depuis longtemps prodigués par les sages plonge les burundais dans une situation engoissante. Le bras de fer que Nkurunziza a engagé face à la question de mandat pour s’obstiner au pouvoir n’était pas vraiment nécessaire je le répète. A qui profitent tous ces agissements violents?C’est vraiment sage de posseder peu mais dans la dignité et dans la quiétude plutôt que se laisser obsédé par le pouvoir et une richesse ennuyante et ephémère »kugira igihababu c’amatungo n’ubutegetsi ». Du reste,la compréhension et la tolérance sont deux vertus essentielles qui nous aideront à transcender les différends. Sinon, en quoi nous nous distinguons des bêtes?

    J'aime

  2. We need an Obama in Burundi. Someone whose leadership appears in the way he protects his people.
    UN, it is time for you to act, save Burundians, they are being cruelly destroyed by those who had to protected them. It is never late to tell the truth to this wild government. Mwabantu mwese iyo muva mukagera, nibara gutegera abantu bavuye kumaziko ukababwira ko kubera bavuye guhamba umumenja (uwiyamirije ikiringo cagatatu) ko nabo bategerezwa kwicwa!!!!! Abantu bakomeretse bagakurwa kubitalo bagahohoswa!! Mbega yemwe Nkurunziza ashaka gutwara igihugu niminwe yuzuye amaraso? Oyaaaa Imana ntizomukundiro, si ya Mana asenga, namba, niya Mana yamye ikingira Uburundi. Jewe ubu ndiko ndaturatura, nari nibeshejeho nkabandi benshi, amajwi yacu ariko araduga ku Mana, nous crions vageance!! Nous sommes separes de nos enfants. Dieu aie pitie de ce people meurtri.

    J'aime

  3. Enfin, c’est plus qu’une prise de position et c’est une instruction!
    Où sont les portes paroles de Pierre Nkurunziza? Nyamutwe ko tutarumva akakaza. Le con de Daniel Kabuto, on ne l’entend plus ariko aradedembeshwa nkuko tubimenyereye? Wewe Kabuto NJAHOBIRI, uri hehe.
    Uwavuze ko uri ikijuju ntiyabeshe basi. Wavuze ngo des sénateurs américains sont venus au Burundi ngo kugira baremeshe Nkurunziza? Mbe womenya bamuremesha mu biki? Ubwenge bwawe niho bugera. Tu n’as même pas pensé ko bari kuri mission(se rendre compte de ce qui se passe sur le terrain)? Tu n’as pas compris qu’ils étaient venus pour préparer le discours que Obama a lu à l’égard de tout le peuple burundais?
    Kabuto, es-tu toujours le porte-parole de la diplomatie de Nkurunziza ou pas. Dis-nous quelque chose.

    J'aime

  4. Je voudrais demander aux militaires de ne jamais oublier cette belle phrase du Président OBAMA et je cite : «Vous avez aidé à maintenir la paix à travers l’Afrique. Maintenant, vous pouvez aider à maintenir la paix chez vous, en restant en dehors des conflits politiques et en protégeant le peuple burundais».
    Il faudrait bien comprendre que si jamais vous ne pouvez pas maintenir la paix chez vous et protéger le peuple burundais, le monde peut vous retirer la carte blanche d’aller maintenir la paix ailleurs. Et oui, il faut balayer devant sa propre maison avant d’aller balayer chez celle d’un voisin.
    Tugire amahoro.

    J'aime

  5. voila un bon message appaisant.nous devons construire un avenir de notre pays,nous devons nous unir pour construire le vraie unite nation des burundais.jusqu’aujourd’hui,je ne comprends jamais pourquoi s’entre-tuer? pourquoi le hutu tue le tutsi?pourquoi le tutsi tue le hutu?ndababwiyukuri ko hakwiye kwigishwa icarico kubaha ikiremwa muntu.ntivyumvikana ukuntu uburundi busambuka kubera amacakubiri.nikuki agatima kabi kabuzuye.vavanura ningendo yuguhamana mwicana.uburundi butegerezwa vyanka bikunda gusubizwa agateka bwamanye.utabigomba,niyangare asubire mwishamba.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s