Lancement officiel des activités de la Commission nationale du dialogue

https://pbs.twimg.com/media/CTrmp8XWoAAF7i5.jpgLe premier vice-président burundais Gaston Sindimwo a procédé ce vendredi à Bujumbura au lancement officiel des travaux de la Commission nationale du dialogue inter-burundais (CNDI).

Cette commission a été mise en place par un décret présidentiel en date du 23 septembre 2015 et la nomination de ses membres a eu lieu le 17 octobre.

Il a indiqué qu’il a voulu réaffirmer la volonté et la détermination du gouvernement d’organiser un dialogue national et inclusif caractérisé par deux éléments importants.

D’une part, « ce dialogue se veut entièrement inclusif. Il ne s’agit pas uniquement d’un dialogue entre élites politiques sans aucun ancrage local. Le gouvernement a l’ambition de faire de ce dialogue un véritable processus participatif avec une forte implication des populations à la base », a déclaré M. Sindimwo.

D’autre part, « pour que ce dialogue produise réellement une paix durable, il faut qu’il suive un processus cohérent, qui ne se limite pas seulement au partage des postes ou aux compétitions pour la conquête du pouvoir », a-t-il ajouté.

Il a fait savoir que pour le gouvernement, ce dialogue devrait relancer un processus d’acceptation mutuelle et d’engagement collectif vers un avenir commun débarrassé de toute forme de violence.

Il a ajouté que pour y arriver, il faut que les questions fondamentales soient abordées et que des solutions adaptées aux réalités soient convenues entre les burundais.

A la cérémonie de lancement des activités de la CNDI a pris part le ministre ougandais de la Défense nationale Crispus Kiyonga, dont le pays joue le rôle de médiateur pour la crise burundaise au nom de la Communauté est-africaine (EAC).

French.china.org.cn | le 14-11-2015

Advertisements

8 réflexions sur “Lancement officiel des activités de la Commission nationale du dialogue

  1. S’il vous plait arrêter de parler des pourparlers interburundais, plutôt parler des pourparlers interCNDD-FDD et FNL. La mouche tsé-tsé qui les ont piqués continuent de circuler dans leurs veines.
    Notre combat doit s’activer et ne vous laissez plus tromper et ne parlez plus de Museveni qui a raté sa mission.

    J'aime

  2. Kiyonga a raté une occasion et a de fait montré que la mediation ougandaise n’en est pas une. Par ailleurs l’Ouganda n’est pas bien placé pour conduire des négociations. Museveni se lance incessamment dans sa campagne et ignore pour le moment l’issue des elections. Peut-être que l’Ouganda aura besoin d’une mediation aussi. Il y a des hommes sages capables de conduire des négociations sans tache d’huile. Par exemple, Kofi Annan peut le faire sans penchant. Pourquoi l’opposition ne propose jamais de médiateur? Ils sont toujours en train d’applaudir pour faire plaisir a la « communauté internationale ». Je voudrais vous rappeler cet adage burundais, « Umukwe w’isoni arazihambanwa. »

    J'aime

  3. Pingback: Lancement officiel des activités de la Commission nationale du dialogue | tanganyikablog

  4. Le ministre ougandais a pris part dans les travaux de lancement de cndi? Je crois tres bien que la vraie opposition a pris note de cette prise de position du mediateur car c’est toute une comedie qui s’ est jouee.simple que cela

    J'aime

    • Attention avec la médiation ougandaise, Museveni est un ami à Nkurunziza, si le ministre de la défense trouve que à partir CNDI il aura la paix, il a alors le même plan que le CNDD FDD. Si museveni n’est pas à mesure de négocier avec le commandant des jeunes armés, le CENARED, s’il n’est pas capable de dire non à nkuru à son plan de massacre et à son 3eme mandant, museveni va échouer et le peuple burundais périra sous sa responsabilité internationale

      J'aime

    • L’entourage de Nkurunziza fabrique des histoires droles! Le ministre Kiyonga s’est rendu a Bujumbura pour les convaincre d’accepter le dialogue en dehors du pays (Addis) et ils l’ont surpris avec le lancement des « travaux » du CNDI (Commission de Nyakurisation du Dialogue Interburundais). Meme le president Obama a recommende que le dialogue doit se tenir en dehors du pays! Wait and see Dr. Kiyonga’s reaction!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s