L’Olucome appelé à participer au dialogue inter-burundais

DSC 2337Le Premier vice-président de la république du Burundi, Gaston Sindimwo a reçu en audience, le jeudi 12 novembre 2015, le président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome), Gabriel Rufyiri. Les deux personnalités ont échangé sur le dialogue inter-burundais, la sécurité et la corruption.

L’Olucome, une des organisations de la société civile œuvrant au Burundi, a été appelé à participer au dialogue inter-burundais pour contribuer dans la construction du pays. Gabriel Rufyiri l’a indiqué après l’audience.

Inquiétudes liées à la détérioration de la sécurité

M. Rufyiri a, en outre, exprimé au Premier vice-président de la République différentes inquiétudes liées notamment à la détérioration de la sécurité dans la municipalité de Bujumbura, à la corruption généralisée à tous les niveaux surtout dans l’attribution des marchés publics et au manque de l’aide aux victimes de l’incendie de l’ex-marché central de Bujumbura. Il a enfin évoqué son inquiétude à propos du classement du Burundi comme pays le plus pauvre de la planète en 2015, d’après le dernier rapport du Fonds monétaire international (FMI).

Gaston Sindimwo tranquillise

Gaston Sindimwo a tranquillisé en disant que le gouvernement du Burundi est à l’œuvre pour maitriser la paix et la sécurité. Ainsi, a-t-il promis, la politique de « tolérance zéro » va être renforcée pour lutter contre la corruption.

Eric Mbazumutima, http://www.ppbdi.com/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s