Le CNARED, une bouffée d’oxygène au troisième mandat ?

https://i2.wp.com/www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/On%C3%A9sime-Nduwimana.jpgSelon une source proche de l’Honorable Léonard Nyangoma, président en exercice du Cnared, cette bizarroïde coalition serait en passe de connaitre sa sœur jumelle, sous la bannière de la politique de « nyakurisation, » initiée par le pouvoir illégal, illégitime et terroriste du troisième mandat. En effet, depuis son arrivée à la présidence du Cnared, l’Honorable Léonard Nyangoma n’a jamais pu s’imposer réellement comme un véritable patron. Manipulé par une quincaillerie d’anciens dignitaires burundais, le Cnared brille par son incapacité chronique d’inquiéter sérieusement Pierre Nkurunziza et son équipe. A défaut de remplir convenablement sa mission de réhabiliter la Constitution et l’Accord de Paix d’Arusha dans la gouvernance du Burundi, il s’illustre aujourd’hui comme un fonds de commerce de certains de ses cadres, utilisé comme un tremplin en vue d’adhérer prochainement aux institutions moribondes du troisième mandat.

La médiocrité de la classe politique burundaise

Ainsi, depuis quelques jours, des informations non confirmées par des sources autorisées de la médiation ougandaise, annoncent sur les réseaux sociaux, l’organisation des négociations entre Bujumbura et ses opposants, portant sur l’immunité politico-judiciaire de Pierre Nkurunziza. En toile de fond, ce despote aurait ainsi, accepté de rendre son tablier ! Mais en réalité, il s’agit des messages écrits par un groupe restreint de cadres du Cnared, aujourd’hui décidé d’évincer très prochainement l’Honorable Léonard Nyangoma, avec comme objectif, de « dialoguer » avec Pierre Nkurunziza. Ces gangsters politiques vont ainsi signer un « chèque en blanc » au despote burundais, en lui accordant la présidence de la République durant la Transition ! En contrepartie, ils vont encaisser quelques liasses de Fbu en perpétuelle dévaluation, avant de réintégrer les hautes sphères politico-diplomatiques burundaises. Pour Bujumbura, l’Honorable Léonard Nyangoma ne pourra jamais accepter de composer avec Pierre Nkurunziza.

On est en face d’un processus financé par Pierre Nkurunziza lui-même, en quête d’une certaine légitimité pour sortir de sa clandestinité. Certes, cette démarche mafieuse de quelques sbires du Cnared est loin de connaitre une bénédiction de la « communauté internationale. » Encore moins, l’adhésion de la majorité du peuple burundais, aujourd’hui massivement opposé au troisième mandat, source de tous les malheurs actuels de la population burundaise. Ces spéculations confirment tout de même, la médiocrité de la classe politique burundaise, opposition et mouvance présidentielle réunies. Elles étalent aussi, l’incohérence de notre société civile, depuis la proclamation illégale, illégitime et terroriste du troisième mandat du despote Pierre Nkurunziza. Ce dernier met toutes ses batteries en marche, en vue d’obtenir ce coup de main du Cnared, « aile » gouvernementale, aujourd’hui en gestation.

Le Cnared, une Institution à liquider

C’est sous cet angle que des mesures gratuites et biaisées se multiplient ces derniers jours, contre certaines associations de la société civile burundaise, notamment en ce qui concerne le gel de leurs comptes bancaires, par décision du Procureur Général de la République. Il s’agit d’une manière imaginée par Bujumbura pour faire pression sur certains ténors du Cnared, en vue de terminer dans les plus brefs délais, ce processus dit-on, en phase terminale ! Comme Agathon Rwasa, Gabriel Rufyiri, … d’autres noms de clowns vont bientôt tomber pour réanimer politiquement le despote Pierre Nkurunziza et sa bande ! Chose très peu étonnante, pour ceux qui suivent régulièrement le Cnared depuis sa création. C’est une institution à liquider pour éviter d’ajouter le drame au drame. Elle manque de leadership clairvoyant et de cohérence interne, susceptibles de défendre réellement, les intérêts supérieurs de la Nation burundaise. Vis-à-vis du troisième mandat et de ses parrains, nationaux et internationaux !

La machine est déjà en marche

C’est pourquoi, il ne faut plus se faire d’illusions. De son propre gré, le despote Pierre Nkurunziza ne va pas abdiquer. Ceux qui s’organisent pour l’apporter une bouffée d’oxygène, c’est leur droit le plus absolu. Ils ne vont que grossir la liste de ces « idiots utiles, » de ces singes et de ces perroquets du troisième mandat. Avec toutes les conséquences que cela comporte dans l’avenir très proche de ce pays. Même si c’est un choix à respecter, il est à décourager. Le Burundi ne pourra jamais sortir de l’auberge ni trouver le bout du tunnel, avec des « commissionnaires » de ce rang. Ils ne se préoccupent pas de la vie de leurs compatriotes, encore moins de l’avenir de leur pays. C’est pourquoi, il ne faut pas se faire manipuler par leurs messages stériles sur les réseaux sociaux.

Aucune négociation n’est en vue pour se mettre d’accord sur l’immunité de Pierre Nkurunziza et ses proches. Aucune négociation ne viendra pour « légitimer » ou donner un sursis au troisième mandat. Après tant d’assassinats politiques, de morts innocents, de tentatives de destruction du tissu national, de l’effondrement de l’Economie nationale et tant de pleurs, de gémissements et de misère du peuple burundais, il faut plutôt enterrer politiquement vite, ce 3e mandat de toutes les humiliations. La machine est déjà en marche. Il n’y a que les aveugles qui ne le voient pas. Le Cnared a déjà perdu sur toute la ligne, sa guerre contre le 3e mandat. Quand on fait la guerre à 50 %, on est certain à la perdre à 100 % ! Quoi de plus normal que le Cnared glisse vers son « ennemi » d’hier pour sauver ses meubles? Trop c’est trop ! « La Patrie ou la Mort, nous vaincrons ! Malheurs à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Thierry Ndayishimiye

Advertisements

18 réflexions sur “Le CNARED, une bouffée d’oxygène au troisième mandat ?

  1. Pingback: CNARED: Interrogations sur le tapage médiatique de Jérémie Minani | Burundi

  2. Mumbabarire si ndi umurundi, ariko igihe cari kigeze ko mugabanya amajambo mukongera ibikogwa. vous êtes tellement lents dans les décisions. ayez un esprit patriotique, soyez passionnants et virulents, ayez du zèle pour votre pays et peuple, mugabanye kwikunda. vous vaincrez dans l’amour et la vérité. arusha yatanze 50%; 50% mu bwoko bwose ngo mukingire abanyagihugu, none bashize mubaraba. Imana ntikunda ibinebwe, des personnes passives. muve mu buryohe mwambare inkomezi nk’umwami dawidi pour défendre le beau Burundi, coeur d’Afrique, Suisse d’Afrique. Vous n’avez pas besoin des forces salies et souillées comme interahamwe et imbonerakure pour vous appuyer dans la protection du peuple. ntimukikengere. ntushobora kurwana uri muri occident, intambara ni kuri terrain. mwikwemera gupfa nk’imbwa, mupfe kigabo, ni vyo bitanga amahoro aramvye. vous devez vous imposer par tous les moyens pour faire revenir votre paix, musubire gukora amamanza muri za weekends zanyu zirimo uburyohe.

    J'aime

  3. abarundi simbona iherezo ryanyu. niko barayamaze ngo intibona niyo ntinegura. mbe nyamitwe na thierry nibo basigaye ari abahinga. muti cnared yarapfuye ntaco muzoyigandukako . mais ico nashaka ndababwire mukwiye kumenya ko umwanya wamarementanya, nimihimbiri ugiye guhera hama intahe ifate ijambo. kandi abo mugaya ejo nibo muzoba muriko muratera amashurwe.

    J'aime

  4. murambabarira ndabatwenge hariho ibiharuro bdateranika.akarorero:sinduhije+domitien,nyangoma+radjabu,pacifique+onesime,niyombare +busokoza,…. kahise kabo karatuma batokorera umugambi hamwe ngo urame.nibabe barasamba ayimbwa ariko je ntaco mbonamwo.

    J'aime

  5. Si vous croyez que gagner la guerre est seulement tuer le plus de gents possibles , vous donnez finalement raison à NKURU qui ne fait que tuer. Cependant, je pense que vous vous trompez comme lui-même. Certainement, il faut vous rappeler que le CNARED n’est pas une organisation militaire. C’est effectivement NYAMITWE Willy qui pronait dernièrement la dissolution de CNARED parce qu’il est conscient que NKURU a été vaincu politiquement et diplomatiquement mais pas militairement. C’est donc normal que les pro NKURU demandent la Nyakurisation du CNARED ou purement et simplement sa dissolution.

    J'aime

  6. Le CNARED n’est pas encore mort et ne mourra pas de si tôt. Il y en a qui souhaitent effectivement sa mort, en l’occurrence M. Thierry Ndayishimiye.
    A qui profiterait la disparition ou la dislocation du CNARED? A Nyangoma, à Rufyiri et autres membre du CNDD-FDD dissidents? Je laisse à chacun et chacune de répondre.
    On peut reprocher à Nyangoma son manque de leadership, mais c’est à tort. En effet, gérer une équipe aussi hétéroclite avec d’aussi grosses têtes en son sein, c’est un gros défis (pour ceux qui savent ce que c’est le management d’équipe): je défie quiconque de prouver qu’il aurait pu faire mieux que lui. Reconnaissez quand même qu’il a le mérite d’avoir mis le tyran de Bujumbura dans le collimateur du PCI (ça prendra du temps, mais ça viendra), de l’ONU, etc.; que grâce au travail de Léonard, les Chinois et Russes sont sur le point de lâcher leur protégé.
    Le CNARED est-il à l’abri d’une « nyakurisation »? C’est possible, mais peu probable car il est si près du but d’une part, et d’autre part parce que Nkurunziza n’est pas plus riche que chacun des membres du CNARED pris séparément.

    J'aime

    • Oui. Vous avez raison, peut-être, au sujet de la personne de Nyangoma Léonard et de ses réalisations. Tout ce qu’on lui souhaite, c’est d’avoir le courage de sortir du CNARED pour rejoindre une équipe plus efficace et patriotique.

      J'aime

  7. Ariko, uwaroze Abarundi, ntiyakaravye. Ko mwavuze ko Nkurunziza bamufatiye ibihano mu kwezi kwa gatandatu mukavugishwa ko mu kwezi kw’indwi atazohemba abakozi, none ayo mafaranga agura abo muri CNARED yayakuye hehe?
    Abarundi, ntituragakira, kuko nta bantu ndabona bakunda igihugu cacu kugira baturongore. Abahanze amaso CNARED azohera mu nzira kuko nubu bari kwirira neza mu mahoteli y’i Bulaya Abarundi bari kurara rubunda. Akahise biboneka ko ataco katwigisha. Kagame yari ku rugamba arwana ari kumwe n’Inkotanyi. Museveni yari kuri champ de bataille arwanana n’abarwanyi biwe. Nkurunziza baramurashe ari ku rugamba hamwe n’aba DD. None muvuze CNARED bazodufasha gute bari mu ma chateaux I Bruxelles? Abantu birirwa barapfa hanyuma CNARED igaca yumva ko ikomeye. Abana bacu bagiye gushers nk’ifu y’imijira hanyuma abo muri CNARED bace bigumira I Bulaya.

    J'aime

    • Nagira nkosore Rurihafi yibaza ko abahunze baba i Buraya canke muri za Amerika bamerewe neza Nagira ndamumenyeshe ko bakora ijoro n umutaga kugira bashobore kubaho kandi bagakora ubuzi bugoye batigeze bakora mu Burundi nibaza ko ataburyo bukwiye bafise Kandi ingwano suwariwe wese yoyitika ijamwo uwiteguye
      Bifuza ko haboneka amahoro kugira bisubirire mu gihugu c amata n ubuki Ivyo bihugu tuhungiramwo birushije Uburundi kuko bigendera ku mategeko bigatuma hama amahoro Ikindi
      amatora yabo ntamacakubiri ajamwo kandi umutware akorera abanyagihugu kandi bakubahana

      J'aime

  8. la patrie ou la mort Comment le cnared a travaille pour sensibiliser l opinion international de sauver le peuple burundais Il y a bientot 7mois jour pour jour nos enfants nos femmes nos maris
    nos freres et soeurs sont massacres matin et soir Pour moi il fallait donner les moyrns a nos jeunnes pour se deffrndre C est tres domage que notre peuple vivent dans une situation qu il ne merite pas Concernant le dialogue il faut etre vigirant que ces negociation ne soient pas comme
    Arusha car ils ont privilegie le partage des poste et les femmes et les jeunnes n etaient pas associes Dans les prochaines negociations le CNARED doit etre accompagne des femmes et des
    jeunnes de la societe civile et des Juristes Burundais
    Mu kirundi ngo igiti ntikigukora mu jisho kabiri twizigiye ko Transition izotwagwa n umushingantahe canke umupfasoni w incabwenge kandi w intungane merci

    J'aime

  9. Cher compatriote Thierry,

    Vous avez ete consistent dans vos analyses depuis le debut de la crise! La mort du CNARED a deja ete annonce sur twitter par Willy Nyamitwe qui l’a compare a l’ADC-Ikibiri! Willy avait raison! Le CNARED n’a jamais convaincu puisqu’il était mine des le depart: ce n’est pas Minani et consorts qui vont se battre pour l’avenir du pays au detriment de leurs interets personnels! La vie est belle et facile quand l’Etat vous nourri!! Les jeunes martyrs qui ont paye de leur sang pour la dignite de tout un peuple se tournent avec bcp de peines dans leurs tombeaux! Les familles entieres decimees, les refugies! Oh! Ferruzi, tu t’es battu pour la verite, la democratie mais votre bourreau principal P.Nkurunziza est encore fort, meme tres fort puisque Minani, Ntiba,Ndayizeye, Ngendakumana, Rufyikiri,Pie et probablement l’opposant farouche et charismatique Alexis Sinduhije preferent la bourgeoisie au detriment d’un futur meilleur pour les enfants du pays! On n’etend plus d’Alexis Sinduhije depuis plusieurs mois! On espere qu’il n’est pas parmi les laches! Je termine mon commentaire sur ce que Willy Nyamitwe avait dit du CNARED: « they are a bunch of loosers »! L’histoire n’a pas tarde de lui donner raison!

    J'aime

  10. CNARED, une institution à liquider? Je suis totalement d’accord avec toi mais pour des raisons différentes que les tiennes. Extrémiste que vous êtes, malheureusement, vous tolérez mal la présence de ces anciens dignitaires hutus, leaders de cette institution. Je suis désolé, le saccage des institutions burundaises n’ira pas plus vite que vous le désirez.

    J'aime

  11. Uravuga ntuvura. Urapfa kuja uraruta ntihazobura abo ukebura. Abanyagihugu ntibavuye hasi kwiyamiriza abicanyi kugira basubirirwe n’abakunzi binda ataco bazomarira abanyagihugu. Abo bakorera mukinyegero ngo bafashe Nkurunziza, nta ntambwe bazoterana abarundi bakunda igihugu. Inyuma ya Nkurunziza dushaka kw’igihugu cogorora kigatwagwa n’abashingantahe bari mu bwoko bwose bazwi kw’arabashingantahe. Inzigo no kwihora bikaba indahiro. Cane cane PNB na arme bigasubira kuba ivy’igihugu bikingira abarundi, imihimbiri y’imbonerakure n’interahamwe zigasubira iyo zaje ziva. Ubutungane bugasubizwa iteka, abishe abantu bagakubitwa intahe mu gahanga. Abasuma, abambuzi, n’abicanyi nta kibanza bazoronka mu Burundi bw’ejo. Abanyagihugu baraciye ubwenge.

    J'aime

    • Merci cher Thierry pour tes réflexions. Je suggère la création d’une autre opposition politique: celle qui est, de fait, en guerre contre le 3eme mandat. Le CNARED se liquidera de lui-même.

      J'aime

      • Abarundi b’Abashingantahe n’Abapfasoni, mwebwe mwese mwamize akabuye k’abagabo, haguruke, ibibondo vyanyu birabakeneye. Amakungu arakeneye kumva Ijambo n’ingingo y’ukuri. Jewe sindumva haru umuntu yemeza neza ko CNDD-FDD ari force negative yahawe intebe. None izindi forces négatives zikora gute.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s