Un weekend d’attaques à la grenade et à l’arme automatique à Bujumbura

https://i1.wp.com/www.isanganiro.org/IMG/arton10290.jpgEncore de la violence à Bujumbura. De Ngagara jusqu’à Kanyosha, la nuit de samedi a été un cauchemar. Ce dimanche, les résidents du quartier asiatique pensaient à un coup d’état quand ils ont entendu pendant la journée des explosions près de la RTNB.

Depuis samedi soir, 21 novembre 2015, jusque ce dimanche, la ville de Bujumbura et certains coins de l’intérieur du pays sont le théâtre de la violence. Le bilan : 5morts, 2 blessés et plusieurs arrestations.

Ce dimanche, 4 grenades ont été lancées sans faire de dégâts près de l’antenne de la Radiotélévision Nationale dans le quartier asiatique. Les sources officielles disent que les auteurs de cette attaque ne sont pas encore connus.

Le samedi à Ngagara en mairie de Bujumbura, les explosions et les tirs à l’arme automatique ont commencé vers 17h. La fusillade a éclaté dans un cabaret du quartier 4 après que la police y ait fait éruption. Bilan, un mort sur le champ et une arrestation d’une dizaine de jeunes dont un journaliste de la radiotélévision renaissance.

Comme une trainée de poudre, des explosions de grenades et des tirs à l’arme automatique se sont propagés dans plusieurs quartiers des 3 communes qui composent la capitale Bujumbura. Selon le porte-parole adjoint de la police, la fusillade a fait 2 autres morts et 2 blessés dans la zone de Ngagara.

La fusillade dans la zone Kanyosha a coûté la vie à une personne, faisant en tout 4 morts et 2 blessés dans la capitale Bujumbura pour la seule nuit de samedi. Moïse Nkurunziza a indiqué à nos confères de la radio nationale que la police a procédé à une arrestation d’une trentaine de personnes, 22 à Ngagara, 7 à Cibitoke et 3 autres qui seraient des criminels en possession d’armes.

A l’intérieur du pays, au chef-lieu de la province Kirundo, un cabaret a été attaqué la nuit de ce samedi. Les sources sur place indiquent que New Top Ten a été attaqué vers 20h par des personnes jusqu’ ici inconnues. Le bilan : un mort. Après l’attaque, la police a procédé à 5 arrestations, nous ont confié les mêmes sources.

Isanganiro , dimanche 22 novembre 2015  à 19 : 46 : 51

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s