Une dizaine de Belges quittent le Burundi

https://i2.wp.com/farm1.staticflickr.com/224/463814627_500722ef2d.jpgLes Affaires étrangères déconseillent tout voyage vers le Burundi, mais il n’est toutefois pas question d’évacuation de ses ressortissants.

La réactualisation du conseil aux voyageurs pour le Burundi n’a pas conduit à un exode massif des Belges. Le ministère des Affaires étrangères a recommandé à ses ressortissants qui se trouveraient sur le territoire burundais «de quitter le pays tant que les conditions normales le permettent», dans un nouvel avis daté du 13 novembre.

Les Affaires étrangères indiquent mardi avoir connaissance d’une dizaine de départs sur les quelques 500 Belges qui se trouvent actuellement au Burundi.

Les Affaires étrangères déconseillent tout voyage vers le Burundi, mais il n’est toutefois pas question d’évacuation de ses ressortissants.

«Depuis mars 2015, la situation politique est tendue au Burundi. Des incidents violents se produisent régulièrement à Bujumbura et à l’intérieur du pays. Depuis le mois d’octobre, le climat de violences s’est encore aggravé. Des propos hostiles à la Belgique et des menaces à l’encontre des ressortissants belges ont également été diffusés», peut-on notamment lire sur la page de conseil aux voyageurs Burundi.

Le parti du président Pierre Nkurunziza a accusé la Belgique d’armer l’opposition à plusieurs reprises, ainsi que de la soutenir de diverses manières.

Le chef de la diplomatie Didier Reynders a rejeté ces accusations et appelé le régime et l’opposition au calme. Le gouvernement burundais a demandé le remplacement de l’ambassadeur de Belgique à Bujumbura début octobre. Des manifestations anti-belges se sont également tenues devant l’ambassade du Royaume.

http://www.lavenir.net/

Publicités

4 réflexions sur “Une dizaine de Belges quittent le Burundi

    • Bravo au pouvoir CNDD FDD, après 10 aux pouvoir, voila vos résultats, vous commencez a chasser nos bailleurs de fonds, emprisonnez vos enfants, détruire l’économie nationale, Le pouvoir actuelle va terminer comme le pouvoir de Micombero. Les Hutu disent qu’ils ont été tués actuellement les hutu et les tutsi meurent comme des mouches seulement pour un troisième mandat? Au moins quel pays qui soutiennent ce pouvoir sauf la Tanzanie et l’Ouganda, qui seront des sources a l’ambassade du Burundi en uganda, Museveni voudrait prolonger les négociations jusqu’en 2019 ( Njonjo). Le Pouvoir CNDD a voulu faire comme d’autres régimes issues des rebellions mais les choses sont différentes, le pouvoir est issue des négociations.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s