La crise au Burundi a fait plus de 500 morts

https://i2.wp.com/static1.7sur7.be/static/photo/2015/8/15/5/20151205173834/media_xll_8218325.jpgAu moins 507 personnes ont été tuées entre janvier et octobre 2015 au Burundi « dans un contexte d’un contentieux électoral qui a eu des conséquences lourdes sur le plan des droits et libertés individuels et collectifs », affirme une ONG burundaise, citée par le site Hodi Burundi.

Dans un rapport publié mardi, la ligue burundaise des droits de l’Homme Iteka établit un bilan bien sombre pour le Burundi avec au moins 507 personnes tuées – soit nettement plus que les 240 morts évoqués par l’ONU -, 991 emprisonnées et 2.203 cas d’arrestations, jugées arbitraires.

Parmi les victimes, la Ligue Iteka évoque « des assassinats ciblés d’importantes personnalités du pays et un responsable d’un parti politique ». Le rapport rappelle aussi la tentative d’assassinat de Pierre Claver Mbonimpa, une figure de la défense des droits de l’Homme qui a réchappé à une tentative d’assassinat début août et qui vit désormais en exil en Belgique.

« Le phénomène de multiples cadavres retrouvés dans les rues ou jetés dans la nature presqu’au quotidien a été aussi un phénomène atypique et des enquêtes n’ont pas été menées pour identifier les auteurs, les réprimer », ajoute le rapport.

Belga, 5/12/15 – 17h16, http://www.7sur7.be

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s