L’Ambassade des Etats Unis préoccupé par la situation des Droits de l’Homme au Burundi

https://i0.wp.com/www.isanganiro.org/IMG/arton10422.jpgLe 10 décembre de chaque année, nous célébrons la Journée des Droits de l’Homme et promouvons le respect des droits universels que nous partageons en tant qu’êtres humains « nés libres et égaux en dignité et en droits ».

Selon l’Ambassade des Etas Unis au Burundi , le respect des droits de l’homme pour tous les Burundais est essentiel, et les droits universels pour tous doivent être respectés et protégés par le gouvernement du Burundi.

Le communiqué que l’Ambassade des Etats Unis au Burundi a rendu publique stipule que la Charte Internationale des Droits de l’Homme déclare que les droits civils, politiques, culturels, économiques et sociaux sont les droits de tous les êtres humains de la naissance.

La Journée des Droits de l’Homme de cette année est consacrée au lancement d’une campagne d’une année pour le 50e anniversaire du Pacte International relatif aux Droits Économiques, Sociaux et Culturels et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques, qui ont été adoptés en 1966. Les deux pactes, avec la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, forment la Charte Internationale des Droits de l’Homme, qui confère aux Burundais le cadre dans lequel ils peuvent réaliser leur potentiel.

La Déclaration stipule, « La reconnaissance de la dignité inhérente et les droits égaux et inaliénables de tous les membres de la famille humaine est le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde. » Inscrits dans la Déclaration est le droit à l’ordre social de sorte que chaque citoyen peut jouir de tous ses droits, y compris la liberté d’expression, la liberté de religion, la liberté de pouvoir satisfaire ses besoins vitaux, et la liberté de ne pas vivre dans la peur.

Le Burundi a un énorme potentiel, en particulier dans les jeunes qui représentent plus de 60% de la population. Article 26 de la Déclaration stipule : « Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits humains et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations at tous les groupes raciaux ou religieux. »

Autonomisation des jeunes à l’éducation et les opportunités permettront le Burundi de bénéficier des dividendes de la paix qu’elle mérite.

En cette Journée des Droits de l’Homme, j’exhorte tous les Burundais d’arrêter la violence qui entrave l’accès universel aux droits de l’homme et agir dans un esprit d’unité à ramener la paix dans cette nation. Je vous encourage tous les Burundais, en particulier les jeunes, à faire respecter les droits de l’homme universels qui mettront Burundi sur la voie de la paix et de la prospérité.

Isanganiro , jeudi 10 décembre 2015  à 07 : 01 : 08

Advertisements

5 réflexions sur “L’Ambassade des Etats Unis préoccupé par la situation des Droits de l’Homme au Burundi

  1. C’est plutôt Isanganiro qui est préocupé par les droits de l’homme au Burundi, si non, le message lancé par l’ambassade est pour tout les pays du monde. Duharaniye agateka ka bamwe tukibagira ako abandi tuba turiko dukora akarenganyo kadasanzwe. Mu Burundi, agateka k’abapolisi karahonyangwa izuba riva, imigambi mibi itegurwa ituma bama bariko baraterwa ama grénades imisi yose, ariko nta numwe yigera avuga ivyo agateka kabo nk’aho umenga bo ni banyagupfa. Lutons pour les droits de tout le monde la police du Burundi inclue.

    J'aime

    • Vous Deodorat, uri umwana mubi cane kandi ivyiyumviro vyawe ntibiteye imbere gose. Umuntu n’umuntu kandi si vyiza kwicana. Uhengamiye uruhande rumwe kandi abarundi bose ari bene wanyu.

      J'aime

    • Droits de l’homme, imbécile déclaration! L’homme est aujourd’hui considéré comme un animal à abattre devant les yeux de tout le monde. Au Burundi, le Gouvernement barbare, sanguinaire et carnivore des hommes est entrain de massacrer les burundais devant les yeux des USA et du monde. Au lieu de venir au secours des burundais, les USA, l’UE, l’UA et l’EAC multiplient des déclarations qui ne changent rien. Ils assistent aux massacres, on dirait qu’ils soutiennent NKURUMBI dans ses actes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s