La Parole du jour : Le piège de l’intérêt (Deuxième partie)

La Parole du jour du 11 Décembre 2015

La Parole du jour : Le piège de l’intérêt (Deuxième partie)

Chris readingVous pouvez écouter mes enseignements dans l’émission ISHIMWE qui passe à la radio Ivyizigiro (90.9 Mhz / 104.8 Mhz) tous les mercredis à 19h et tous les vendredis à 13h30.

Pour écouter JEHOVAH JIREH, Cliquez Ici

Dans la première partie, on a analysé Exode 22 :25 et on a vu que Dieu nous empêche d’exiger un intérêt quand un frère ou une sœur dans le Seigneur nous emprunte de l’argent parce qu’en agissant de la sorte, on profite du problème du frère ou de la sœur.

Un jour, un frère de mon église m’a emprunté de l’argent car il avait un problème urgent à régler. Je lui ai prêté l’argent et il était censé me rembourser après une semaine le même montant sans intérêt (car je n’ai jamais exigé un intérêt à un frère).  Il n’a pas pu trouver l’argent après une semaine et deux semaines après je ne le voyais plus à l’église car il ne voulait plus me revoir sans mon argent. Après un mois, je l’ai croisé et dès qu’il m’a vu il a commencé à expliquer qu’il a eu des problèmes pour me rembourser et il était très gêné et se culpabilisait. Je lui ai immédiatement dit : « Mon frère, oublie la dette et à partir d’aujourd’hui considère que tu ne me dois plus rien car l’argent que je t’ai donné devient une bénédiction pour toi ». J’ai pu voir dans son visage un grand soulagement et une grande joie a rempli son cœur.

Plus tard, j’ai réalisé qu’autre une sœur ne venait plus à l’église, je l’ai cherché et elle m’a expliqué qu’elle doit de l’argent à un frère de l’église (qui est mon ami) et je lui ai dit de l’approcher et d’expliquer le problème. Elle m’a obéi et le frère l’a rassuré en lui disant qu’il n’y avait aucun problème à cause de l’argent, ce qui l’a libéré et elle a continué à venir à l’église sans inquiétude.

J’ai finalement conclu que si un frère ou une sœur qui est vraiment dans le besoin m’emprunte de l’argent, et si je suis capable de le/la secourir, je donnerai le montant comme une bénédiction sans vouloir le récupérer et je dois le lui faire savoir dans le but de protéger notre relation. Nous sommes bénis pour bénir les autres et ce qui compte pour moi c’est de garder et de protéger ma relation avec un frère ou une sœur. Le diable a divisé et brisé beaucoup de relations à cause de l’argent non remboursé.

Dans la troisième partie, on verra ce que la bible dit du gage ou de la garantie qui protège l’emprunt.

Vous pouvez recevoir mes enseignements quotidiens directement dans votre email en m’écrivant sur acndikumana@yahoo.com

Si vous voulez recevoir mes enseignements quotidiens sur WhatsApp, écrivez-moi en me donnant votre numéro de téléphone plus le code de votre pays.

Si vous voulez vous repentir et accepter Jésus dans votre vie, Cliquez Ici

                                                                                                              Chris Ndikumana

                                      www.chrisndikumana.org

acndikumana@yahoo.com

      Facebook: Chris Ndikumana

English Translation

The trap of the interest (Part 2)

In the first Part, we studied Exodus 22:25 and we saw that God does not want us to charge interest when a brother or sister in the Lord borrows money from us because in doing so we take advantage of the brother or sister’s problem.

One day a brother of my church borrowed me some money because he had an urgent problem. I lent him the money and he was supposed to pay me back after a week the same amount without interest (as I have never demanded any interest from a brother). He could not find the money after one week and two weeks after I could not see him at church because he did not want to see me without my money. After a month I met him and when he saw me he started to explain that he had troubles to pay me and he was very embarrassed and felt guilty. I immediately told him: « Brother, forget about the debt and from now consider that you owe me nothing because from today the money I gave you becomes a blessing for you ». I could see in his face a great relief and joy filling his heart.
Later I realized that a church’s sister no longer came to church, I looked for her and she told me she owed some money to a brother of the church (who is my friend) and I told her to approach him and explain the problem. She obeyed and the brother reassured her that there was no problem because of the money. She was released and continued to come to church without worry.
I finally concluded that if a brother or sister who is really in need borrows me money, and if I am able to rescue him / her, I will give the amount as a blessing without wanting to get it back and I will have to make sure that the brother or the sister is aware about it in order to protect our relationship. We are blessed to bless others and what matters to me is to guard and protect my relationship with a brother or sister. The devil has divided and broken many relationships because of the non-repaid money.

In the third part, we will see what the bible says about the pledge that protects the loan.

Chris Ndikumana

You can get my daily teachings in your email in writing to me on acndikumana@yahoo.com

If you want to receive my daily teachings, you can write to me by giving me your phone number plus your country code.

If you want to repent or to receive Jesus in your life, Click Here

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s