Panique dans le cercle de ‪Nkurunziza‬

Comment justifier le massacre de Nyakabiga‬ alors que les attaques des camps militaires se sont déroulées à Ngagara‬, à Musaga‬ et à Mujejuru‬ ?

Capture plein écran 26112015 090311.bmpLes diplomates posent des questions et le camp du dictateur burundais a du mal à trouver des réponses. Visiblement il y a eu un défaut de coordination entre les escadrons de la mort et les chargés de communication du système Nkurunziza.

Déjà Gaspard Baratuza, porte-parole de l’armée, a donné le bilan de 12 morts dès vendredi au terme des combats. Après la découverte de centaines de corps dans les rues samedi matin, Baratuza a passé la journée à fabriquer de nouveaux chiffres pour justifier l’innommable. Mais le problème reste entier: d’où viennent les morts de Nyakabiga?

Pour se sortir de cette situation embarrassante, une consigne de communication a été donnée à tous les communicants du système : il faut dire que les assaillants se sont repliés à Nyakabiga. Le CNDD-FDD doit sortir un communiqué, Nzobonariba aussi. Des associations proches du parti ont la même consigne. Ne vous étonnez pas d’entendre et de lire particulièrement Nyakabiga dans les communications du DD-System.

Mais leur tâche n’est pas facile. Si les rebelles se sont repliés à Nyakabiga, pourquoi Baratuza ne l’a pas su quand il a déclaré que la situation était maîtrisée ? Comment se fait-il que certains cadavres avaient des bras ligotés au dos? Se sont-ils battus avec des bras liés ? Comment se fait-il qu’on retrouve à Nyakabiga le cadavre d’un jeune candidat officier arrêté par la police à l’ISCAM?

La plus difficile de toutes les interrogations sera sans doute de justifier pourquoi Gaston Sindimwo a évacué sa famille de Nyakabiga avant l’attaque? Donc, le vice-président de Nkurunziza savait à l’avance qu’il y aura un repli de rebelles à Nyakabiga. D’une chose l’une: ou bien Gaston Sindimwo fait partie des rebelles et connaissait leurs plans, ou bien il était au courant du plan de massacre des jeunes de Nyakabiga par les sbires de #Nkurunziza. Bien plus, Gaston Sindimwo savait même les endroits qui seraient de Nyakabiga qui seraient attaqués puisqu’il a hebergé les siens à l’ancienne EFI Nyakabiga. Donc, il savait que l’EFI ne sera pas touchée. Voilà un homme qui aura aussi des choses à expliquer.

par Pacifique Nininahazwe via son compte facebook

Advertisements

9 réflexions sur “Panique dans le cercle de ‪Nkurunziza‬

  1. ce qui s’est passé à nyakabiga était une répétition générale du plan de génocide déjà en cours; les interahamwe étaient parmi les policiers dirigés léonidas le tristement célèbre colonel qui possède la boutique appelée ‘Facebook ‘ à la 9ème avenue et un certain ‘lissouba’ qui, au grand étonnement de tous a libéré quelques jeunes embarqués pour l’éxécution, ces interahamwe parlaient le kinyarwanda mais aussitôt leurs collègues burundais le rappeler qu’il faut s’exprimer en kiswahili, ils ne se cachent plus, la police est infectée par les génocidaires rwandais de 1990 certains même ont certain âge plusieurs témoins les ont vu de leurs propres yeux, à chaque fois qu’ils attrapaient un jeune tutsi, les insultes volaient en kinyarwanda disant que kagame les a trompés et d’autres propos très racistes et des slogans vantant la force de nkurunziza; nkurunziza est homme fort, vous ne pouvez rien contre lui tant que nous seront là, car nous allons nous battre pour lui jusqu’à la dernière goutte de sang disait un fou furieux qui chantait partout qu’il était pygmée.

    J'aime

  2. Je me poses également une autre question ! qui sont ces assaillants qui en une seule nuit ont été capables de s’organiser et d’attaquer 5 camps militaires à des endroits différents Bujumbura et l’intérieur du pays ( base, ISCAM , camp muha , ngagara , mujejuru )sans s’inquiéter d’être démasqué pendant les préparatifs ? Je m’imagines ce que peut etre leur forces pour y parvenir ? comment pendant les bilans des attaques les autorités n’ont pas parlés d’armes que ces assaillants avaient avec eux ?

    J'aime

  3. none nubu pacifique ntarahimba ko amaraso yabana babarundi areka guseseka,none abapfa ubu azofasha iki imiryango yabo.ivya leta vyo nimubireke kuko yarabananiye nimuduhe amahoro mudukure amajambo atagira mvura mumatwi.

    J'aime

    • Aho rero ngo uravuze , none ico wungutse ku gatwe kawe ngo hapfuye Abatutsi ? Nta nakimwe atari inzigo uzogumana mu mutima wawe ugatako ukazoyipfana ! Mbe Pacific umuvuga nkande ? Niwe atwara igihugu , ni Ministre de la Defense, ni So ni Nyoko ? Mupfana iki ? Kuki utabibaza Nkurumbi ariwe nkomoko ya vyose ? Ndakwifurije kuziba.

      J'aime

    • Pauvre et triste imbécile! Who the hell are you? C’est tout ce que tu trouves à écrire toi qui te surnomme Alain Pierre Courtier ou Courrier? Le génocide des Tutsi est une réalité. Ce vampire hutu Pierre Nkurumbi l’a préparé depuis très longtemps. Alors, tu la boucles espèce de je ne sais qui est ton père au lieu de culpabiliser Pacifique. Si tout les burundais épris de paix avait compris le cri d’alarme de notre frère Pacifique on en serait pas là.

      J'aime

    • Wa mu Courtier,

      Pfa wambaye. Baza Nkurunziza ivyo ariko arabakore. Iyataba aba Pacifique, ntuba ukironka ingene uza kudedemba ngaha. Imana ibahangaze, kandi ibashimire, yongere ibahe inguvu na courage yo kugwanira abasigaye, yongere ihe igihano abo bicanyi .

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s