NKURUNZIZA et BIGIRIMANA primés par les cultivateurs du thé et les travailleurs de l’OTB

IMG-20151214-WA0002Lors de l’inauguration de la semaine du thé au Burundi, ce lundi 14 décembre 2015, les cultivateurs et les travailleurs de l’OTB ont remis deux coupes. Les cultivateurs du thé ont remis une coupe au président de la république NKURUNZIZA Pierre pour le soutient sans équivoque à la culture du thé au Burundi. L’autre coupe est revenu à BIGIRIMANA Jacques pour ses réalisations depuis qu’il est à l’OTB d’abord en tant que directeur commercial puis comme directeur général. Cette coupe lui a été offert par le personnel de l’Office du Thé du Burundi.

En ce qui concerne les réalisations du directeur général, le comité de remise du prix s’est basé sur plusieurs de ses œuvres:

La mise en vente des « paquets 100 grammes »

Cette gamme des produits de l’OTB n’avait plus la quotte chez les clients malgré que sa valeur avoisinait le milliard de francs burundais. L’OTB prévoyait même de la distribuer gratuitement ou comme bonus aux clients.

Le directeur général a mis sur pied un plan marketing et aujourd’hui ce paquetage est un succès après trois ans sans aucune vente. Ce produit de paquets 100 grammes est devenu le meilleur produit de l’OTB dans tout le Burundi.

La valorisation du « Tea bag avec fil ».

Tous les responsables de l’OTB avaient refusé de se lancer sur ce produit. Ce produit a révolutionné le thé burundais. Aujourd’hui, le thé burundais, avec ce procédé facilitant la consommation, est au même standing que les meilleurs thé au monde.

La hausse du prix du thé

En 2009 à son arrivé à l’OTB, le thé se vendait entre 1.4 et 2 dollars us. Aujourd’hui le thé burundais est le mieux vendu en terme de prix moyen au niveau de toute la région. Le prix du thé est à 4 dollars le kilo.

Le dénouement des dossiers pendants en justice

Le dossier « BANURIFATO contre OTB » qui a fait coulé beaucoup d’encres a été résolu par le nouveau directeur général.

En effet, ce dossier instruit en Tanzanie avait été un casse tête pour les dirigeants de l’OTB. L’office devait payer plus de cinq milliards de francs burundais.

Dès son entré en fonction, BIGIRIMANA Jacques s’est investi pour vider ce dossier. Il s’est personnellement déplacé en Tanzanie et est revenu ayant eu gain de cause devant les juridictions tanzanienne. L’office a gagné le procès.

La bonne collaboration entre la direction et le personnel

Parmi les critères qui ont poussé le personnel a donné ce prix au directeur général, il y a surtout la mise en place d’une bonne ambiance qui caractérise le travail à l’OTB. Le dialogue, les échanges fructueux, la collaboration et le respect du travail de l’autre sont maintenant une réalité au niveau de l’Office du Thé du Burundi.

La semaine du thé au Burundi

Ce programme de valorisation du thé burundais n’avait jamais eu l’aval des dirigeants de l’office. Maintenant, l’office aura comme partout ailleurs dans le monde, une semaine dédiée au thé afin de montrer les réalisations de l’office.

Demain la journée sera encore riche en événement. Le personnel de l’OTB invite les burundais à venir déguster le thé du Burundi. Mercredi, les burundais sont invités à venir découvrir comment on prépare le thé afin d’avoir le meilleur gout.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s