La Parole du jour : Le piège de l’intérêt (Troisième partie)

La Parole du jour du 15 Décembre 2015

La Parole du jour : Le piège de l’intérêt (Troisième partie)


Communiqué 

Suite aux fêtes de la fin de l’année, je serai absent du 15 Décembre au 15 Janvier mais vous pourrez lire mes enseignements dans les archives de mon site www.chrisndikumana.org.

Les messages Audio (Kanguka) seront également disponibles sur WhatsApp comme d’habitude.

Que Dieu vous bénisse

Chris Ndikumana


Chris readingPour écouter JEHOVAH JIREH, Cliquez Ici

Si vous lisez ce sujet pour la première fois je vous conseille de lire la première et la deuxième partie pour une meilleure compréhension.

Lisons maintenant Exode 22 :26-27 « Si tu prends en gage le vêtement de ton prochain, tu le lui rendras avant le coucher du soleil; car c’est sa seule couverture, c’est le vêtement dont il s’enveloppe le corps: dans quoi coucherait-il? S’il crie à moi, je l’entendrai, car je suis miséricordieux».

Dans ce passage, on nous parle du vêtement qui symbolise le gage ou la garantie pour protéger l’argent qu’on a prêté notre prochain. Il est dit que si tu prêtes de l’argent ton prochain et si tu prends en gage son vêtement, tu le lui rendras avant le coucher du soleil. Pourquoi parle-t-on du vêtement et du coucher du soleil ? L’explication se trouve dans Exode 22 :27 « car c’est sa seule couverture, c’est le vêtement dont il s’enveloppe le corps: dans quoi coucherait-il… ». Si tu gardes son vêtement la nuit, ton prochain risque de mourir de froid. Donc la vie et la protection de ton prochain compte plus que ton argent. Dieu veut qu’on valorise nos frères et sœurs dans le Seigneur plus qu’on valorise l’argent.

Dans la maison de Dieu (dans l’église), il y’a encore des chrétiens qui se comportent exactement comme des banquiers. Avant de te prêter l’argent, tu dois leurs donner un gage (une garantie) pour se protéger et si par malheur tu n’arrives pas à rembourser la dette, tu perds ton gage. C’est justement ce comportement que Dieu ne veut pas dans son Eglise.

Par expérience, je me suis rendu compte que sur plus de 50% des chrétiens qui prennent des dettes beaucoup n’arrivent pas à les rembourser malgré eux. Ils ont souvent la volonté mais les circonstances ou le manque d’expérience (dans les affaires) font qu’ils n’arrivent pas à rembourser la totalité de la dette. Ce qui est pire est que parfois le chrétien-créancier est au courant de la bonne foi du chrétien-emprunteur mais cela ne l’empêche pas d’exiger son argent (capital) plus l’intérêt sur un bénéfice qui n’a jamais existé (exactement comme la banque). A la fin du 27e verset (Exode 22 :27), Dieu dit : «…S’il crie à moi, je l’entendrai, car je suis miséricordieux». Si toi tu n’as pas la miséricorde pour ton frère (ta sœur), Dieu lui montrera sa miséricorde en le (la) protégeant contre toi. Certains chrétiens sont même malades à cause du stress de ne pas pouvoir rembourser leurs dettes et ils finissent par perdre leur foi dans le Seigneur. En montrant de la compassion, on peut sauver certains.

Un petit conseil :

En terminant cet enseignement j’aimerais clarifier les choses : Si un chrétien veut faire des affaires avec toi, je te conseille de tout clarifier dès le début et respecter les termes du contrat de votre partenariat mais s’il arrivait que le business échoue alors que c’est toi qui as amené l’argent, n’exige pas à ton frère-partenaire de te rembourser alors que tu sais très bien qu’il n’a pas volé ton argent.

Si un frère ou une sœur dans la maison de Dieu t’emprunte de l’argent pour résoudre un problème et que tu as l’argent qu’il faut pour l’aider, donne-lui le montant et dis-lui que tu le béni et qu’il ne s’agit pas d’une dette. En agissant ainsi tu ouvres des portes spirituelles sur ton chemin dans l’avenir car on récolte ce qu’on sème (2 Corinthiens 9 :6). Tu l’éviteras de te fuir et tu gagneras un frère / une sœur.

Que Dieu vous bénisse

Vous pouvez recevoir mes enseignements quotidiens directement dans votre email en m’écrivant sur acndikumana@yahoo.com

Si vous voulez recevoir mes enseignements quotidiens sur WhatsApp, écrivez-moi en me donnant votre numéro de téléphone plus le code de votre pays.

Si vous voulez vous repentir et accepter Jésus dans votre vie, Cliquez Ici

                                                                                                              Chris Ndikumana

                                      www.chrisndikumana.org

acndikumana@yahoo.com

      Facebook: Chris Ndikumana

English Translation

The trap of the interest (Part 3)

If you are reading this topic for the first time I suggest you read the first and the second part for a better understanding.

Let’s read Exodus 22: 26-27 “If you ever take your neighbor’s garment as a pledge, you shall return it to him before the sun goes down. For that is his only covering, it is his garment for his skin. What will he sleep in? And it will be that when he cries to Me, I will hear, for I am gracious »

In this passage we are told about the clothing that symbolizes the pledge or the guarantee to protect the money we lent our neighbor. It is said that if you lend money your neighbor and if you take his garment in pledge, you shall restore it before sunset. Why are we talking about clothing and sunset? The explanation is found in Exodus 22: 27 « because it is his only covering, it is his garment for his skin. What will he sleep in?”. If you keep his clothes at night, your neighbor may die of cold. So life and protection of your neighbor is more important than your money. God wants us to value our brothers and sisters in the Lord more than we value money.

In the house of God (in the church), there are still Christians who behave exactly like bankers. Before lending you money, you have to give them a pledge (guarantee) to protect themselves and if unfortunately you do not manage to pay off the debt, you lose your pledge. It is precisely this behavior that God does not want in His Church.
From experience, I’ve realized that in over 50% of Christians who take debts fail to repay despite them. They often have the will but the circumstances or lack of experience (in business) causes them to fail paying the entire debt. What is worse is that sometimes the Christian-creditor is aware of the good faith of the Christian-borrower but that does not stop him to demand his money (capital) plus interest on a profit that never existed (just like the bank). At the end of the 27th verse (Exodus 22: 27), God says: « … If he yells at me, I will hear, for I am merciful. » If you do not have mercy for your brother (your sister), God will show mercy on him (her) by protecting him (her) against you. Some Christians are even sick because of stress of failing to pay their debts and they end up losing their faith in God. By showing mercy, we can save some of them.

My advice:

In closing this teaching,  I would like clarify something : If a Christian wants to do business with you, I advise you to clarify from the beginning the terms of the contract of your partnership but if it happened that the business fails while it was you who brought the money, do not ask your brother to pay you back when you know very well that he did not steal your money.
If a brother or sister in the house of God borrows you money to solve a problem and you have the money it takes to help him, give him the amount and tell him that you the bless and it is not a debt. By doing so you open spiritual doors on your way in the future because you reap what you sow (2 Corinthians 9: 6). You would avoid him to run away from you and you would win a brother (sister).

God bless you

Chris Ndikumana

You can get my daily teachings in your email in writing to me on acndikumana@yahoo.com

If you want to receive my daily teachings, you can write to me by giving me your phone number plus your country code.

If you want to repent or to receive Jesus in your life, Click Here

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s