Massacres sous silence

https://burundi1972.files.wordpress.com/2012/05/1972.jpg?w=402&h=309Au Burundi, le Pouvoir organise le massacre de sa population. Les raisons sont constitutionnelles (le président de la république exige un troisième mandat, ce qu’interdit la constitution), ethniques ( vieilles haines sanglantes entre Tutsis et Hutus), historiques (partages ethno-territoriaux issus de la colonisation) et géopolitiques (relations tendues avec le Rwanda voisin).

La Belgique, ancienne tutrice responsable du partage territorial et enseignante des méthodes de gouvernement, renvoie par la voie de son Exécutif toute responsabilité aux Nations unies.

Celles-ci sont comme d’habitude dissociées entre ses trois principales institutions que sont le secrétariat général, le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale.

Le secrétariat général prend ses responsabilités en appelant à la fin des massacres de civils désarmés. La vigueur de sa réaction se heurte à la limite de ses prérogatives institutionnelles. Elle n’a d’égale que les propos lénifiants du conseil de sécurité et l’absence d’intérêt effectif et opératif de l’Assemblée générale.

L’inanité des réactions des Nations-Unies, de la Belgique et de la communauté internationale est choquante à l’heure-même à laquelle hommes, femmes, enfants, tous civils et sans arme, meurent, désarmés et soumis aux tueries de l’armée de leur propre pays.

En comparaison, les réactions internationales foudroient des protagonistes désignés en des conflits bien moins sanglants et moins civils.

Il est exact que le Burundi ne dispose d’aucun champs de pétrole ni de diamants. Après l’échec de la Société Des Nations, saluons celui de l’ONU.

Pierre Saba, 23. 12. 15, http://frblogs.timesofisrael.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s