Les insolites de l’oligarchie de Bujumbura à Entebbe

CXTQtdpWAAAF616Ce lundi 28 décembre 2015, au palais présidentiel d’Entebbe se tenait le premier contact entre l’opposition burundaise et le pouvoir de facto de Pierre Nkuruniza. Tel un enfant qui a peur d’une piqûre, les envoyés de Pierre Nkurunziza, venus en nombre impressionnant avait la frousse  qui était lisible aux yeux. Ainsi de bourdes aux insolites, ils n’ont cessé de trébucher. Appréciez par vous même:

  1. Avant le début des cérémonies ils hésitent d’entrer dans la salle parce qu’ils viennent d’apprendre que le chef de l’opposition qui montera à la tribune pour s’adresser à la médiation  et au parterre d’invités n’est pas leur allié Agathon Rwasa mais bel et bien l’honorable Léonard Nyangoma, président du CNARED. Ils finiront par rentrer dans la salle.
  2. Quand le maître des cérémonies invite le ministre Nyamitwe Alain à la tribune, c’est le deuxième vice-président du CNDD-FDD, le terrible Burikukiye qui se précipite à la tribune et annone pendant quelques minutes que le pouvoir du CNDD-FDD pose des préalables au début des négociations proprement dites notamment les parties au négociations.
  3. L’incident clos, Alain Nyamitwe peut prendre le micro. Il fait un très long discours où il conte l’histoire du Burundi de depuis plusieurs décennies. Le Médiateur est obligé de le ramener à l’ordre en lui rappelant qu’on était pas là pour suivre une leçon de l’histoire  du Burundi.
  4. Quand le tour du Président de l’opposition arrive, Rwasa  Agathon qui est assis dans la tribune de l’opposition ronge les freins; il avait un discours à la main. Il ne le prononcera pas. Surpris par sa présence dans la tribune de l’opposition, Léonard Nyangoma est obligé dans son discours de rappeler le prescrit de la constitution qui dispose en son article 173 qu’aucun parti ayant des membres au gouvernement ne peut se prévaloir d’être à l’opposition. La même mise au point concernait les partisans de Sindimwo qui occupaient eux aussi des sièges du côté de l’opposition. A côté de cette insolite  d’une ambivalence des membres du gouvernement qui se réclament en même temps de l’opposition, est venu la sortie des délégués du pouvoir, en tête Alain Nyamitwe, quand le président du CNARED a commencé à citer les déboires du pouvoir de Monsieur Pierre Nkurunziza. Ils sont tous sortis.
  5. A la fin du discours de l’honorable Léonard Nyangoma, Monsieur Rwasa Agathon dira à l’honorable Léonce Ngendakumana qui était assis à sa gauche, que le discours du Président du CNARED avait le même contenu que le sien.  Léonce Ngendakumana lui conseilla  d’être conséquent en  démissionnant des institutions.
  6. Le communiqué du ministère des Affaires Etrangères burundais qui rejette la date du 6 janvier 2016. Ce communiqué qui est presque un désaveu du Médiateur est une bourde qui peut coûter cher à Bujumbura. On ne crache pas à la figure d’un  vieux sage d’Afrique comme le Président Museveni. Surtout quand il s’appelle Médiateur. C’est le principe le plus élémentaire des techniques de négociations. A leur décharge, ils ne savent pas, ils ont tout à apprendre. Surtout apprendre à négocier, à discuter, à dialoguer avec l’opposition, cette fois-ci sans le couteau à la gorge! Un exercice nouveau pour Nkurunziza Pierre et les siens.

En définitive, ce que le pouvoir de facto de Pierre Nkurunziza doit comprendre pour limiter ces bourdes à répétition, c’est qu’il est une partie au procès! C’est d’ailleurs par cette observation que le Médiateur a quitté la salle.

Advertisements

7 réflexions sur “Les insolites de l’oligarchie de Bujumbura à Entebbe

  1. Great job Mr. Cimpaye! Thank you so much to give us a vivid picture of what happened in that room! Les comportements maladroits de certains ont bel et bien reflété le malaise bari bafise kubera ivyo biyotsa! Abo nabo bigira « akazuyazi » bavuga ko bari muri opposition mais en même temps bari no muri leta ya Nkuru, murabambwirira bazosome muri Bible ico ivuga! « Tuzohava tubadahwa » le moment venu! Nibazibure amatwi bumve neza.

    Yamara je les encouragerai de continuer à défier tout le monde kuko vyotuma amakungu aba plus ferme akanka ako kagaye ka Peter n’ibisongerezi vyiwe en posant les actes plus concrets. January 6th 2016 is coming fast and we will see if they will refuse to attend the next round of talks in Tanzania. J’espère qu’ils vont revenir à la raison et arrêter ce genre de comportement peu recommandable! Alain, arrête izo comportements za Kumaengo (Gikizi) dans le temps!

    J'aime

  2. pancrace ,j’adole vos ecrits et analyse,surtout la dose d’ironie qui suinte de votre plume,les petits nyamistwes se croyait à kigobe,ou toutes les debilités sont permises à debiter par les députés à l instar de la dame visionnaire de gaston ,juste pour encenser les méfaits et forfaits du pouvoir despotique de nkuru?qu ils apprennent à danser dans le concert des nations,les rudiments de la diplomatie qui veulent que en matiere de négociation ,le maîtr mot est »la concession ».quant aux bourdes,abanyamahanga barihereye iryinyo,bo birirwa baratukwa ngo nabakoloni,dd svp saisissez vous le monde ne se limite pas à « iwabo wa bantu » (ou plutô wabamenje)

    J'aime

  3. Mwa ba CNARED mwe ntaho muzoshika mugihe cose muzoba mukigendera kuri idéologie y’amacakubiri. Rwasa arababaje cane, ariko natarukundo mufitiye kuko ntimwerekwa umuhutu. Ubu muravuga ko yabahemukiye, hari contrat mwagirraniye? Muri ADC, RANAC mwamugizi gute? Kandi vyose vyagirwa na Léonce afadikanije n’abatutsi b’aterekwa umuhutu akerebutse. Mushinga CNARED mwaramwiyumviriye? Zirikane:
    1°Kuberi iki Manifestation zananiwe? s’ukubera amacakubiri y’amoko? Nimba Palipe Hutu yarashoboye kurwana ivugira ubwoko, kirya gihe vyarashoboka, ariko la politique évolue, ubu ntimwashobora kw’avanca mutanguye gushiramwo amacakubiri y’amoko, voilà comment les manifestations ont échouées, kandi no muri CNARED ayo macakubiri y’amoko arimwo.

    2°Comment mwiyumvira ko muzogira ico mushitseko murikumwe n’aba DD baduhekura, hanyuma bobonye vyanse ngo baraje mukorane? Ico ki rebelle, kizoshika kuki kandi cuzuyemwo aba DD? Ivyo mutegura vyose birara bimenyekanye, birakabona Rwasa ataje gukorera murunani rwiganjemwo aba DD. Ivyi nguvu vemwo. Ariko mwitege ko Rwasa buca abatwara.

    3°Hanyuma nimwaba muzi ubwenge ntimusubire kw’évoka ikibazo c’abahutu n’abatutsi, kuko ntimuzoshobora gusigura ingene abatutsi bari représenté à 14% mu gihugu, bagahabwa 40% munzego nshingwantwaro et 50% munzego z’ukwivunumwansi n’izumutekano gerageze mu defende Convention d’ Arusha. Ntimuzoshobora gusigura ingene mumashirahamwe ya Leta abatutsi bari représenté à plus de 70%. Murawuvuguta muzowunwa. Ko mutaye inzira mukaja muvya abahutu n’abatutsi, muribaza ko uwo baha terrain mwotsinda abahutu?

    Ahubwo Komeze ku demontra amabi Leta ya Nkurunziza ya koze, n’igituma hategerezwa kuba Leta mfatakibanza itegura amatora meza yemerwa na bose.

    4° Vavanure n’aba nya politique ubwenge bwabo buhagaze kumoko. Zirikane:
    Igihe CNDD-FDD yariko yica abahutu, ninde mututsi yarukuye mukanwa, mwarirabira ingene abahutu bamarana, batabwa munzuzi si Société civile yonyene yahugurutse ikavuga, muri 2010 gushika 2015 abahutu bicwa na CNDD-FDD ntaco mwavuze. Atari NININAHAZWE wenyene yigeze gukebura UPRONA ati aho NCDD-FDD yatoteza aba FNL marinumiye , none unomusi nimwe mushikiriwe.

    5° En 2010 UPRONA umugambwe à plus de 80% tutsi wagiye gukorana na CNDD-FDD bafadikanya guhonya abahutu bari muri FNL, ntaco mwavuze, ntimwabonye ko yabahemukiye.

    6° Ariko rero ni mureme, Rwasa ntaho ahuriye na CNDD-FDD, kandi ntaco mushaka kumenya ivya FNL mutari aba FNL. Nta n’igikoroti ca 10FBU murigera muterera mumugambwe. yaco mutoboza agatu urwara, très très prochainement abarundi baratunganya amatora meza. Kandi uwuzotsinda azobatwara neza gusumba uko CNDD-FDD na UPRONA vyabatwaye murazi ko vyaranzwe no guhekura bene Burundi.

    7° Ntaco muzoshikako mutarabanza gutahura umwansi wanyu awariwe. Nimwaba mwibaza ko Rwasa ariwe mwansi wanyu, muracabaye mubuhungiro imyaka 5

    J'aime

  4. ces dds la, ils sont ridicules mais chez eux le ridicule ne tue pas meme a forte dose. Mutama Nyangoma leur avait dit en 2007, je m’en souvient bien que le systeme cndd-fdd va tomber comme un chateau de carte. Il connaissait leur idiotie et leur incopetnce et surtout leur cruaute. Mon Dieu quel peche ont commis les Burundais pour meriter un tel regime qui ne sait rien sauf tuer et voler.
    Cnared oyeeeeeeee! Cndd-fdd down, tembaaaaa harageze
    merci pancrace pour ces infos encourageants

    J'aime

  5. Cela me rappelle Mbonerane croyait pouvoir continuer à critiquer le régime Buyoya II dont il était ambassadeur en RFA. Il ne rendait pas compte de son ridicule. Rwasa en entrant dans le troisiéme mandat de Nkurunziza se croit encore dans l’opposition. Gagner son argent dans un bordel et se croire vierge.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s