Le Président Nkurunziza tient tête à l’Union Africaine et menace de se défendre en cas d’envoi des troupes

https://i1.wp.com/www.rpa.bi/media/k2/items/cache/477a34878b35eebf8aa6d7b048a463ee_XL.jpgLe Président de la République se dit prêt à combattre les forces de l’Union Africaine de la MAPROBU si elles venaient au Burundi sans l’aval de son Gouvernement.  Pierre Nkurunziza l’a déclaré dans une conférence publique radiodiffusée animée ce 30 décembre 2015 à Gitega. Il tient ainsi tête à la communauté internationale qui s’inquiète des exécutions et autres violations des droits de l’homme commises par ses forces de sécurité envers des civils.

Le Président Nkurunziza a déclaré dans cette conférence que « ces troupes devraient respecter la souveraineté du pays et ses frontières ».  Il a donc mis en garde la MAPROBU, la mission de l’Union Africaine proposée pour intervenir au Burundi afin d’assurer la protection de la population face à l’aggravation des violences, de ne pas venir au pays « sinon le Burundi prendra des mesures pour se protéger et  combattre sérieusement cette invasion ».

Le Président Nkurunziza a aussi confirmé les positions de sa délégation qui s’était rendue à Entebbe en Ouganda pour la reprise du dialogue inter-burundais : « le gouvernement burundais ne se rendra plus à Arusha » pour la suite des  pourparlers inter-burundais comme le facilitateur Museveni l’avait demandé ce lundi. Le Président Nkurunziza estime que l’ouverture officielle de ce dialogue inter-burundais organisé en Ouganda a été un mauvais début car « être assis à la même table avec des gens qui ont des demandes d’extradition en justice est purement impossible » sous-entendant l’opposition réunie au sein du CNARED ainsi que d’autres acteurs de la société civile. Le Président demande plutôt leurs extraditions à ces pays hôtes pour répondre devant la justice de leurs crimes, entendez ici les accusations de participation à la tentative de coup d’Etat du 13 mai 2015. Pour Pierre Nkurunziza, « le dialogue doit continuer au sein de la commission nationale de dialogue inter-burundais », une structure qu’il a créée et dont il a nommé personnellement les membres.

Sur la question des radios indépendantes détruites le 14 mai 2015 par les militaires et policiers loyalistes, le Président Nkurunziza dit qu’au moment des faits le gouvernement actuel avait connu un coup d’Etat et que « cette question devrait être posée à ceux qui détenaient le pouvoir à ce moment ». C’est la première fois que le Président Nkurunziza évoque ce coup d’Etat comme réussi ; son Gouvernement et même son chef d’Etat-Major de l’armée Prime Niyongabo ont toujours déclaré depuis la nuit même du 13 mai 2015 qu’aucun coup d’Etat n’avait eu lieu et que les Institutions étaient toujours en place. Il a toutefois informé que « deux des radios détruites vont être rouvertes au vu de l’avancement des dossiers en justice » sans préciser quelles radios. Pour le moment, seule la radio Rema Fm jugée proche du pouvoir a été autorisée par le parquet général à émettre.

Le Président Nkurunziza a contre toute attente assumé les événements des 11 et 12 décembre 2015. Ce jour-là, les forces de sécurité de l’Etat sont accusées d’avoir massacrés plus de 200 personnes en représailles aux attaques de 4 camps militaires par des groupes non identifiés. A propos de ces massacres commis par les forces de l’ordre, le Président Nkurunziza a déclaré : « je remercie Dieu de nous avoir facilité la tâche et tant pis pour les gens qui sont morts ». Plusieurs des corps des victimes n’ont toujours pas été retrouvées depuis ce weekend. Ces massacres sont par ailleurs à l’origine de la décision de l’UA d’envoyer 5.000 hommes pour protéger la population.

Autre point soulevé lors de cette conférence, c’est le blocage des aides par les partenaires du Burundi. Le Président Nkurunziza dit que « coûte que coûte le pays vivra sans aides car le Burundi est fortement riche ». Une déclaration en parfaite contradiction avec celle de son Ministre des Finances lundi à l’assemblée nationale où Tabu Abdallah Manirakiza a annoncé une forte restriction des dépenses de l’Etat suite à la crise et craint que la situation n’empire si cette crise perdure.

« Nkurunziza confirme les assassinats en cours »

L’opposant Léonce Ngendakumana, Président de l’ADC ikibiri se dit déçu des propos tenus par le Président Nkurunziza durant la conférence.  « Il n’a prononcé aucun mot d’espoir et confirme que la violence politique, les assassinats et d’autres crimes odieux vont continuer au Burundi » déclare Léonce Ngendakumana en réaction aux réponses du Président. De tels propos auront des « conséquences néfastes dans l’avenir à l’endroit du Président Nkurunziza » met en garde celui qui préside aussi le parti Frodebu.

Le président de l’observatoire de la presse burundaise (OPB) dit pour sa part que « le Président Nkurunziza devrait affirmer que c’est son pouvoir qui a détruit ces radios les plus écoutées au pays dans l’unique but de continuer leurs crimes en silence » estime Innocent Muhozi.

jeudi, 31 décembre 2015 08:27, http://www.rpa.bi/

Publicités

13 réflexions sur “Le Président Nkurunziza tient tête à l’Union Africaine et menace de se défendre en cas d’envoi des troupes

  1. ukwo mubandanya mumutuka ni uko aduza ubukari! Erega mumenye ko akiri President! Nyene imbugita niuwuyifise ikirindi! Gusa , ni uko mukwegera abakene bo muma quartier akenye aribo baca baja guta kwishavu natwe twibereye mubihugu vyamata n,ubuki! Tube tureka gusukana Abarundi. Nyakwubawa President NKurunziza, ndakwingize ubabarire abo bantu , bo mwijabe, cibitoke, ngagara , eka abo bose batobato kuko ntibabona ko bariko bapfa kandi abandi barimijuriye, bagirire ikingongwe, hanini sibo bazotwara , bariko bakoreshwa, nkuko nimbonerakure ziriko zikoreshwa! donc, abarundi tugira abaja abandi , ibintu bbimbabaza caane, kandi aha simvugira umuhutu canke umututsi, oya , uwariwe wese ashaka gukoresha amayeri yo gushikira ikintu arondera.

    J'aime

  2. Le problème est que personne n’est prêt envoyer des troupe au Burundi. Nkurunziza et sa clique ne pourraient pas tirer sur ces soldats. Son discours il le tiendra tant que personne n’enverra des troupes au Burundi. Je vois mal cet homme ordonner de tirer sur des soldats sud-africains par example si Zuma décidait de donner des ttroupes. Tirer sur des troupes de l’UA pour fair quoi aprés?

    J'aime

  3. @« être assis à la même table avec des gens qui ont des demandes d’extradition en justice est purement impossible »
    Qu’en est il de ceux qui ont accepté ‘etre diriger pendant 10 ans par un homme confirmé par la justice criminel et condamné à mort ??? le clan Nkurunziza se prend pour qui ? En tout cas , on a pas de qualificatif adequat pour decrire leur état de folie , Toutefois laissez-les continuer à creuser leurs tombes.
    Les memes hommes qui on commis le genocide en 1993, et reprennent encore leur plan genociadaire pour liquider les tutsi et les hutu moderé…. trop c’est trop et au grands maux grands remede , Nkurunziza a besoin d’une correction ou plutot puniion exemplaire.
    Wait and see, 2015 n’est pas 1993. wait and see

    J'aime

  4. Ni mwanka kuvuga ukuri muzobona ibara. Ni nde yaturiye radio na television rhema? Muhozi yokwishura ico kibazo akerekana igituma RPA yugururwa ako kanya nyene rhema ikazima. Abarundi twiyumvira buhoro. Ayo maradio ni ubutunzi bw’igihugu mwaturiye. Ariko Kandi, amwe muriyo yahiye amaze guturira Abarundi benshi, hari bamwe muri bo bazirinda bapfa ubushe batabukize.

    J'aime

  5. Qui menace qui finalement?Notre « très populaire Président africain du Burundi »,autoproclamé, comme certains de ses lèche-bottes le qualifient.Avec quelle force compte-tu utiliser pour tenir tête à la communauté internationale?Surement qu’il table sur ses fameux Imbonerakure,milice du parti au pouvoir, le CNDD-FDD.Eeeeh,j’avais oublié!Il est protégé par ce tout puissant « dieu » d’en haut qu’il prêche et qui l’inspire.
    Bonne chance M. le président autoproclamé mais ,en mon humble avis, vous n’y arriverez jamais!

    J'aime

  6. Nkuru tu remercies ton dieu de vous avoir facilité la tache et tant pis pour les gens qui sont morts!Yooooooh warasaze ntugiramwo namba !Ivyo bivuye mukanwa kuwitirirwa sebarundi?Ndadamwe basi, naho atagitangaza twari twiteze!
    Ku negocia naho ushaka wicarane nabakunzi? None yoba negociation gute ataco mupfa?Muri muyindi monde tudatahura kweli!Ego bandanya wigira utwo inda yigira mw,ibutura!

    J'aime

  7. Nkuru tu remercie ton dieu de vous avoir facilité la tache et tant pis pour les gens qui sont morts!Yooooooh warasaze ntugiramwo namba !Ivyo bivuye mukanwa kuwitirirwa sebarundi?Ndadamwe basi, naho atagitangaza twari twiteze!
    Ku negocia naho ushaka wicarane nabakunzi? None yoba negociation gute ataco mupfa?Muri muyindi monde tudatahura kweli!Ego bandanya wigira utwo inda yigira mw,ibutura!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s