Burundi: La police accusée dans l’assassinat d’un jeune artiste

musaga 03012016 144313Pascal Nshimirimana, jeune artiste burundais a été assassiné cette nuit à Bujumbura.

Pascal Nshimirimana, plus connu sous le nom de «Lisuba », jeune chanteur burundais du club AMAGABA, a été arrêté chez – lui par les policiers de la brigade spéciale API, rapportent des sources locales concordantes.

Selon les témoignages, les parents de l’artiste et ses proches lançaient une alerte pour qu’il ne soit pas tué.

Une alerte tombe plutôt pour annoncer son assassinat par les mêmes policiers qui ont étalé son corps dans la rue, empêchant aux membres de sa famille de l’emmener à la morgue avant son enterrement.

Ce nouveau drame traumatise davantage les populations burundaises des quartiers contestataires de la capitale.

En plus de ces assassinats devenus presque quotidiens et attribués au pouvoir de Pierre Nkurunziza, des dizaines de jeunes sont arrêtés à, Musaga, Cibitoke, Mugamba, Nyagasasa, et Nyakabiga,…

Le Burundi est secoué depuis avril 2014, par des violences, qui ont causé la mort de plusieurs centaines de personnes, suite à l’annonce de na candidature de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat.

Koaci.com-Dimanche 3 janvier 2016

Publicités

3 réflexions sur “Burundi: La police accusée dans l’assassinat d’un jeune artiste

  1. Chers freres et soeurs, dites à ceux qui peuvent vous entendre clairement que le genocide est en cours au Burundi Contre toute personne qui n’a pas soutenu le 3ieme mandat. Vous savez maintenant qu’il ne reste aucune creature masculiculine dans les quartiers contestataires, maisnetnant ils commencent à violer au grands jours les mamans et les enfants comme des sauvages , humiliation inhumaine et incroyable pour les idiots qui se reclame police/ armé nationale,, ratissage terminé ils entament toutes les communes et provinces ou ils pensent qu’il y a encore des Tutsi.

    Une pierre deux coups pour NKURUNZIZA qui saisit cette occasion pour parachever le genocide contre les Tutsi , avec leur terme travailler (Kora) babandanya ikivi aho bari bakigejeje en 1993.
    Chers Membres de l’oppositionn et societé civile, nous avons maintenant besoin d’un message claire mettant la responsabilité au Nations Unies,Union Africaine et autres partenaires internationaux qu’ils partagent la responsabilite avec le criminel Nkurunziza, par le fait qu’ils trainent les pieds pour envoyer les forces militaires pour proteger les Civiles qui sont entrain d’etre massacrer comme des mouche par Nkurunziza , à l’aide d’une armé , une police , imbonerakure et Interahamwe qu’il a transforé en milice à son service.

    Nkurunziza avec sa force d’occupation qui se croit gouvernement , est un groupe de mafias et de criminels qui n’a rien à sauver sur cette planette terre , et qui doivent arreter par tous les moyens pour qu’ils puisse répondre à leur barbarie.

    Que l’histoire ne pardonne jamais Nkurunziza et son clan.

    J'aime

  2. les autorites burundaises pourraient se contanter de ramener la paix dans le pays et travailler pour le developpement du pays ainsi qu’a permettre a la democratie selon les normes internartionales

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s