Nkurunziza peut continuer à massacrer

REPRISE AVORTEE DES POURPARLERS INTER-BURUNDAIS:
Nkurunziza peut continuer à massacrer

07122015 062613Ce n’est pas demain la veille la fin du calvaire du peuple burundais. Le bout du tunnel est encore loin voire très loin. En effet, prévus pour se tenir aujourd’hui même, 6 janvier à Arusha en Tanzanie, les pourparlers destinés à dénouer la crise burundaise ont été reportés sine die. Pour quelle raison ?

Difficile d’y répondre. Car, alors que l’opposition dit n’avoir pas eu d’invitation confirmant le rendez-vous d’aujourd’hui, le gouvernement burundais, lui, indique clairement que la date du 6 janvier n’avait pas fait l’objet de « consensus ». Le responsable de la communication présidentielle, Willy Nyamitwe, avait déjà annoncé la couleur à l’issue de la rencontre de tous les protagonistes de la crise à Entebbe en Ouganda, en fin décembre 2015 ; lui qui regrettait une date fixée de manière unilatérale par la médiation ougandaise. Le drame, c’est que pour l’heure, aucune nouvelle date n’a été proposée par la médiation, alors que sur le terrain au Burundi, la situation continue de se dégrader.

Nkurunziza en fait à sa tête, convaincu qu’il finira par avoir tout le monde à l’usure

Le rouleau compresseur des assassinats ciblés continue ; histoire de réduire au silence tous les Burundais qui osent s’opposer au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Si fait qu’aujourd’hui, le Burundi n’est ni plus ni moins qu’une nécropole à ciel ouvert où les fantômes des occis, par familles entières, passent le temps à pleurer pour leurs proches en vie, tant Nkurunziza et ses sbires font preuve d’une cruauté à nulle autre pareille.

Qui sauvera donc le peuple burundais ? Question à mille inconnues. Car, on aura tout essayé. Mais, comme un microbe rebelle qui résiste à tout, Nkurunziza en fait à sa tête, convaincu qu’il finira par avoir tout le monde à l’usure. En témoignent ses multiples actes de défiance vis-à-vis de la communauté internationale dont l’inertie le dispute à l’irresponsabilité. Les faits parlent d’eux-mêmes. Car, après avoir récusé de façon inamicale le médiateur mandaté de l’Union africaine (UA), en la personne de Boni Yayi, le boucher de Bujumbura s’est fermement opposé à l’envoi de toute force étrangère dans son pays aux fins de protéger les populations. C’est à se demander si Nkurunziza n’aura pas fait pire qu’Adolf Hitler qui, en plus d’avoir entrepris l’extermination des Juifs, avait décidé de défier à jamais le monde entier.

En tout cas, le dialogue ayant plus ou moins échoué, on attend de voir comment l’UA et la communauté internationale réagiront. Vont-elles assister impuissantes au massacre du peuple burundais ? Ou vont-elles, par souci d’assistance à peuple en danger, mettre fin aux lubies d’un pasteur qui, bible en main, assassine à tout va ses brebis ?

B.O., http://lepays.bf/

Publicités

5 réflexions sur “Nkurunziza peut continuer à massacrer

  1. Jean Mutama, I totally agree with what you are saying! Inguvu z’ Imana Rugiravyose nizo zonyene zishobora kudukiza cet agent de satan! Therefore, let’s keep praying to God tuvuga Izina rya Yesu kenshi! Ni ukuvyuka 3 heures du matin niho les activités sataniques ziri intenses kandi n’uyo mugabo aba ari ku kazi shebuja yamushinze. Nitwasenga bikwiye, inguvu z’ububisha afise zizohera aheze AKOROKE! Yamara, Imana ifise abo ituma gukora ibikorwa vyayo. Ishobora gutuma MONUSCO, MAPROBU, FOREBU canke undi wese! Muribuka ko Imana yashoboye gukoresha Pharaon canke Nbuchadnezzar igihe yagira ahane une partie du peuple qui n’a pas mis en pratique ces commandements! La transgression de monsieur BADNEWS quand au commendement qui dit bel et bien « TU NE TUERAS POINT! » lui coûtera TRÈS CHER! Lui , toute sa clique ainsi que tous les siens sans exception. Donner le droit d’exterminer les familles entières n’est pas que la portion des autres! Kanatsinda ngo : »Ruriye abandi ntirukwibagiye »! Uramenya ko Imana Rugiravyose ariyo yaremye iyo yindi wihebeye. Birakwiye rero ko na wewe wohanuka ukayisanga aho yiganje! Safari njema MWENYEJI WA KUZIMU!

    Souvenons-nous aussi que Imana Rugiravyose pourrait décider de poser une autre action qui serait toute EPOSTOUFLANTE pour le Burundi! Imana yiheshe icubahiro kandi yongere igihamwe!!! Amen!

    J'aime

  2. A la personne qui a écrit cet article du journal Le Pays, je dirai que cet autoproclamé président est aussi un autoproclamé pasteur pour mieux servir ce dieu (avec un « d » minuscule) qu’il invoque régulièrement fois dans ses discours…. Ce livre qu’il traînaille partout n’est pas la Sainte Bible. Les satanistes ont aussi leur propre livre qui contient les écritures du monde des ténèbres. Monsieur BADNEWS n’a jamais connu la Sainte Bible! Celle-ci contient les 10 commandements que le Bon Dieu a remis à Moise au Mont Sinai. Parmi ces commandements, il y a bel et bien celui qui catégoriquement INTERDIT de « VERSER LE SANG HUMAIN »! Monsieur Nkurumbi, la Sainte Bible INTERDIT tout sacrifice humain! Et c’est exactement ce que tu es en train de faire! TWARAGUHINYUYE! Uramenya yuko satani adahaga amaraso, yama ari « seha uzana »! Saches bien que TU T’ES MIS LA CORDE AU COU EN SIGNANT UN PACTE AVEC LUI! Rappeles-toi de ce serviteur de Dieu qui a révélé et annoncé cette guerre sans merci que tu allais mener contre le peuple que tu es supposé guider! WHAT A PATHETIC LEADER! Le serviteur de Dieu dont il s’agit ici est celui que vous avez fait arrêter quelque part comme Karusi! Nawe nyene ubu muza MWARAMUMESHE! Mister, une chose est certaine! TOUT SE PAIE ICI BAS! Bitebe bitebuke, ayo maraso usesa ijoro n’umurango AZOGUKORA! Amarira y’abavyeyi uhekura, amarira y’ibibondo wagize imfuvyi, amarira y’abakenyezi wagize abapfakazi, n’amate y’abakwanka bose azogukoranirako utinde UTOTE! May it be the portion you deserve pretty soon!

    J'aime

  3. J’ose croire que les Burundais sont intelligents! Cette communauté internationale n’est pas la pour la paix mais seulement pour leurs propres intérêts . Donc ne soyons pas naïfs si nous ne pouvons pas vous protéger nous même, personne d’autre ne fera. Tenez souvenez- vous du Rwanda, ils étaient la et ils sont partis laissant le peuple a la merci des criminels. Cette équipe internationale dont vous faites allusion n’intervient que lorsqu’il y’a des intérêts immédiats a protéger. Attendons-nous au génocide car nous ne pouvons pas nous libérer. La loi du plus est toujours la meilleure et l’ONU a toujours failli a ses missions ce ne sera pas la première fois

    J'aime

  4. Boutros Ghali avait finalement raison de dire que ni UN, ni UE, ni UA et ni EAC n,interviendront jamais pour sauver ce petit pays pauvre au monde le Burundi, ils ne s’y interessent pas et il ajoute en disant que c’est de l’ingratitude, irresponsabilité et méfiance envers ces burundais qui périssent aux yeux du monde.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s