Les négociations inter-burundaises: Volonté du peuple ou volonté des intérêts ?

LES NEGOCIATIONS INTER-BURUNDAISES:

VOLONTE DU PEUPLE OU VOLONTE DES INTERETS !

Dans la série  des analyses socio-politiques par le Gén. Didier Nyambariza, PRM-Abarundi

004INTRODUCTION

En juin 1945,  était signée à San Francisco la Charge des Nations Unies, histoire de prévenir que les atrocités commises par le Troisième Reich du dictateur Adolphe Hitler ne se repètent, en insistant sur la proclamation de la foi des pays membres dans les droits fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine.

En Juin 2000, était signé à Cotonou, le remplacement de la Convention de Lomé (un accord de coopération commerciale signé entre la CEE et 46 pays dits ACP -Afrique, des Caraïbes et du Pacifique-): l’Accord de Cotonou conclu pour 20 ans (d’où les visions 20 20) entre l’Union Européenne et les Etats du groupe ACP, soit pour le bien-être d’une population de plus de 700 millions de personnes, de quoi exiger cette fois-ci des conditions politiques du respect des droits de la personne humaine, des principes démocratiques et de l’état de droit, et de la bonne gestion des affaires publiques. Bref, Il faudra souligner le fameux article 9 de l’Accord de Cotonou, dont se heurtent la dernière race des dictateurs africains à l’image de NKURUNZIZA Pierre, président illégal du Burundi.

Enfin, le 28 Août 2000, était signé l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi, un outil plus ou moins fini pour propulser le Burundi vers un avenir meilleur!

Et pourtant, à la veilles des visions 20 20, des leaders politiques burundais, éduqués et outillés de toute cette Loi internationale, tant nationaux qu’internationaux, n’ont pas encore réussi à unifié le peuple burundais vers les avantages du développement socio-économique! Depuis l’époque des Républiques militaires jusqu’aux Républiques démocratiques, les droits de la personne humaine sont bafoué. Faut-t-il parler d’Ignorance, de Sous-développement Mental ou de Mépris pour qualifier ce non-respect des droits de la personne humaine, des principes démocratiques et de l’état de droit au Burundi?

S’il est permis aux habitants sauvages de l’Amazonie de manger leurs ennemis à cause de leur ignorance à la civilisation actuelle, s’il est permis même aux animaux de même race de s’entretuer  à cause de leur mentalité animale, est-t-il pour autant permis aux leaders politiques burundais de mépriser les droits fondamentaux de la personne humaine jusqu’à prendre en otage la population burundaise en l’enfermant dans des divisions cycliques et interminables pour satisfaire des intérêts personnels?

Même l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation du Burundi, telle une cure de médicaments testés pour guérir une maladie incurable, n’a pas empêché que la maladie de la division politico-ethnique du Burundi ne se développe et se propage pour menacer cette fois-ci la santé régionale.

Malheureusement pour le Burundi, car l’ampleur de cette maladie incurable, englobe le sous-développement mental des uns face à la capacité intellectuelle de différencier la race humaine aux animaux, et le mépris des autres face aux principes démocratiques, de quoi justifier le comportement actuel du régime “nazi” de Nkurunziza, président illégal du Burundi!

L’ACCORD D’ARUSHA

L’Accord d’Arusha, bien que parfait pour les mentalités évoluées, s’est avéré incapable d’accomplir les promesses faites par la Communauté internationale à la population burundaise!

En passant par le Protocole I au Protocole V ( I : NATURE DU CONFLIT BURUNDAIS, PROBLEMES DE GENOCIDE ET D’EXCLUSION ET SOLUTIONS,  II: DÉMOCRATIE ET BONNE GOUVERNANCE, III: PAIX ET SECURITE POUR TOUS, IV: RECONSTRUCTION ET DEVELOPPEMENT, ET V: GARANTIES POUR L’APPLICATION DE L’ACCORD), la fondation pour bâtir un paradis sur terre était assuré, n’eut été l’ignorance et/ou le mépris de la démocratie! Bref, la grande maladie de nos leaders politique s’appelle: INTERETS PERSONNELS au détriment de l’intérêt général du peuple!

Que s’est-t-il donc passé? Quand un médicament testé et approuvé par des intellectuels pour guérir une maladie, NE guérit PAS  la maladie en question, c’est qu’il y a probablement un problème relatif à la posologie (cure, séquence de prise, âge du récipient, etc.).

La question “burundaise” comporte deux principales lacunes:

  1. Les problèmes liés à l’ignorance, le sous-développement mental et le mépris face à la Loi internationale. Dans la civilisation actuelle, où il est quasi-impossible d’ignorer la Loi internationale, il est permis de rechercher les causes du malheur burundais parmi les facteurs du “SOUS-DEVELOPPEMENT MENTAL” et du “MEPRIS”! Nous avons besoin de leaders qui gouvernent un peuple et non des ethnies; des leaders qui puissent reconnaître le sens et l’importance de l’opposition politique dans la société gérée par la démocratie!
  2. L’impossibilité du suivi de l’Accord d’Arusha vu que 90% du contenu de l’Accord n’a jamais été suivi! En faisant une lecture plus ou moins scientifique, on arrive à discerner les lacunes qui font que l’Accord devienne impraticable. Bref, sans la VERITE ET JUSTICE inutile de parler de PAIX ET RECONCILIATION. En effet, de la fausse conception des ethnies, de l’ impunité des crimes, de la culture du mensonge qui empêche la vérité de réconcilier les Burundais, du manque de la volonté politique pour éradiquer la “division pour régner”, le Burundi est condamné à tourné en rond, à moins qu’il y ait une vraie révolution sociale qui implique le changement des mentalités et la lutte contre l’ignorance!

MEPRIS DE LA LOI

Toute la science (humaine, religieuse et scientifique) s’accorde pour confirmer que le destin de la vie est lié au choix que nous faisons. Il n’y a pas donc de hasard, l’humanité souffre face aux mauvaises choix des dirigeants! Malheureusement, c’est le cas d’un petit pays africain du nom du Burundi, isolé en Afrique de l’Est, dont la génération des leaders politiques ont sciemment méprisé la loi humanitaire jusqu’à considérer l’autrui comme un obstacle à l’épanouissement individuel!

Au Burundi, inutile de rêver d’une justice “juste”, inutile de prêcher les valeur de l’humanité et de l’égalité des Burundais! Ce qui reste des relations “humaines” se  retrouve au Burundi dans la famille restreinte, dans le sous-clan de la fausse ethnie, dans l’égoïsme animal des dirigeants digne du proverbe “Chacun pour soi, Dieu pour tous”! Le premier remède des burundais serait de savoir se définir face à l’évolution des mentalités! Parler d’ignorance serait mentir car nos dirigeants politico-militaires ont un minimum de formation intellectuelle imposée (quand même) par la communauté internationale! Le problème est donc lié à la VOLONTE POLITIQUE face à l’EVOLUTION MENTALE!

Sinon, comment mépriser la loi humanitaire internationale qui avantage toutes les relations socio-économiques, culturelles que politiques? Compte tenu de la psychologie, une personne normale et saine ne peut mépriser le bien-être, sinon elle est classée dans la catégorie de la maladie mentale et du cynisme tel un fou qui donne à manger à son enfant une pierre à la place d’un pain. Car, c’est exactement ce que tous les régimes politiques qui se sont succédés au Burundi ont fait, de quoi justifier le proverbe “A malin, malin et démi!”, car “urucira mukaso rugatwara nyoko” (excusez la vulgarité du proverbe pourtant éducatif), pour les “mono-francophones” le proverbe signifie que “tout ce dont les dirigeants burundais planifient comme intérêts personnels, finis par devenir des obstacles pour les générations futures y compris leurs enfants!”.

Exemple: Croire s’enrichir en achetant des villas par l’argent volé au peuple (corruption) finit par avoir des conséquences, entre autres: 1. Sous-développement socio-économique du pays, 2. Naissance d’une opposition patriotique qui, fatiguée d’un néocolonialisme imposé par les leaders africains eux-mêmes, finit par engager une LUTTE ARMEE comme dernier recours, pour sauvegarder la démocratie “sacrée!  Il s’agit de protéger LE FRUIT INTERDIT, comme le rappelle  le très respectueux Général Cyril NDAYIRUKIYE! Je dois m’excuser de parler dans un petit paragraphe d’un si haut personnage dans la vie politique du Burundi, un des acteurs de l’existence de des Accords d’Arusha et du Cessez-le-feu qui ont permis au CNDD-FDD de rentrer au pays et d’être accueillis dans un esprit fraternel … Le Général Cyril Ndayirukiye, leader politico-militaire reconnu au niveau international,  nécessite une analyse à part (à suivre)…

PROBLEME DE VISION

Il existe des instruments scientifiques qui permettent d’améliorer la vision des objets éloignés (jumelles, télescopes), des objets infiniment petits (microscopes), des objets cachés (scanners), etc.

Un des problèmes de la sous-mentalité est d’être limité par les cinq sens humains (vue, ouïe, etc.). Il s’agit de la fondation primitive de l’humain qui fait que l’homme réagit mécaniquement à son entourage! Dans le cas précis du président illégal et dictateur Nkurunziza et son entourage, il est hors de question de faire un effort pour faire recours à d’autres sens influencés par les sciences humaines et appliquées, pour comprendre le sens de la vie humaine dans le TEMPS et l’ESPACE, pour comprendre que la civilisation  actuelle a déjà dépassé le  TEMPS DES DIVISIONS BLACK & WHITE, BANTOU & NON-BANTOU, MUSULMAN & CATHOLIQUE, et passé à la VITESSE SUPERIEURE DU DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE.

Que tous les leaders politiques africains qui me lisent (par hasard) comprennent ceci:

TANT QUE VOUS VOUS PERCEVEREZ A RENFERMER LE PEUPLE AFRICAIN DANS CE NEOCOLONIALISME QUI PROFITE A VOS POUVOIRS PERSONNELS, TANT QUE VOUS UTILISEZ LA DIVISION POUR ASSOIR VOS INTERETS PERSONNELS, ALORS IL Y AURA TOUJOURS LA CREATION DES MOUVEMENTS ARMES ET REVOLUTIONNAIRES POUR VOUS COMBATTRE ET VOUS VAINCRE; ET CE CYCLE DE GUERRES CIVILES S’ARRETERA QUAND LES NOUVEAUX LEADERS POLITIQUES ACCEPTERONT LES NORMES DE LA DEMOCRATIE, BREF LA VRAIE VOLONTE DU PEUPLE!

Il ne s’agit plus de parler pour UNE MAJORITE SILENCIEUSE qui ne s’exprime pas car terrorisé et renfermé dans l’ignorance préconçue, mais de bâtir les normes qui permettent à cette majorité de s’exprimer librement pour s’épanouir en toute liberté!

Voilà pourquoi, on peut féliciter le PEUPLE RWANDAIS avec le vote majoritaire de la réforme constitutionnelle qui autorise Son Excellence le président Paul Kagame de conclure la vision 2020 “rwandaise”!

Bien que le Rwanda a d’autres défis à résoudre, il est cependant clair et net que la situation socio-économique a évolué énormément, raison pour laquelle le peuple rwandais a voté majoritairement pour un “YES” à la réforme! Sans juger hâtivement, comprenons que le président rwandais qui a introduit et développé la paix et développement, doit aussi conclure ce développement spectaculaire socio-économique par un autre développement socio-politique, lié à la géopolitique régionale et internationale.

Vue le contexte socio-politique de la sous-région, le président rwandais est justifié à continuer ce dont il a commencé, à l’exemple par exemple du président américain Franklin Roosevelt qui fût obligé par les américains de briguer un troisième mandat pour conclure la guerre du Vietnam!  Voilà pourquoi d’autres pays tels que l’Angola et l’Uganda sont encore tolérés pour conclure les signes de leur volonté politique à se propulser vers les idéaux de la civilisation actuelle. Il existe même des pays qui prouvé que la démocratie à présidence inchangée peut-être une solution, à condition de respecter les normes démocratiques du développement socio-économique, tels les cas de l’Arabie Saoudite, de la Chine, du Cuba où l’essor socio-économique est de loin supérieur à certains pays européens! La démocratie pourrait-être donc un système de gouvernement qui viserait en premier lieu l’établissement des conditions humaines acceptables, plutôt que les luttes et les successions du pouvoir qui renferment les peuples dans le sous-développement mental et socio-économique.

A ne pas confondre avec le système corrompu du CNDD-FDD dont le bilan de la corruption est catastrophique et dont l’intention socio-politique est de créer une suprématie raciale du type power HUTU pour se venger contre les méfaits des pouvoirs passés TUTSI, histoire de nous ramener à la mentalité primitive des habitants sauvages de l’Amazonie. De ce fait, on bannit aussi toute tentative à la création d’une supériorité raciale, que ce soit, BLACK & WHITE, HUTU POWER & TUTSI POWER, BANTOU & NON BANTOU! Voilà une des raisons fondamentales qui poussent les Rwandais à éradiquer les appellations ethniques de TUTSI et de HUTU, préférant et privilégiant l’ascendance d’un peuple uni des ABANYARWANDA tout court, de quoi justifier la longueur d’onde mentale du leadership rwandais en avance par rapport à la mentalité burundaise qui a inséré dans l’Accord d’Arusha les quotas ethniques, outil à vrai dire d’un néocolonialisme camouflé, qui nous empêche d’avancer vers la civilisation actuelle.

Voilà pourquoi, face à l’impossibilité de trouver une solution politique au problème burundais, les mouvements armés se sont créés, (en ordre alphabétique FNL, FOREBU, PRM, UPR, etc.) et sont justifiés, tout comme en Ouganda de Idi Amin, au Rwanda de Habyarimana, au Zaïre de Mobutu, à la Centrafrique de Bokassa, de combattre le dernier des gouvernements nazi-africains, le gouvernement illégal du CNDD-FDD sous la dictature de Pierre NKURUNZIZA!

FREEDOM OR DEATH!

Gen. Didier Nyambariza

Leader militaire, PRM-Abarundi

Publicités

12 réflexions sur “Les négociations inter-burundaises: Volonté du peuple ou volonté des intérêts ?

  1. Mr,. VYABUZE n’abandi, eka vyabuze nyene i Burundi, le sujet principal ne parle ni de Kagame ni de Ndayirukiye ni des mvts armés mais des NEGOCIATIONS!!! C’est là où nous voulons des apports…Et so j’analyse franchement l’analyse, Ndayirukiye est parlé dans un contexte précis de la participation aux accords d’arusha car il était ministre de defense, qu’il chassé tel ou tel, vous ferez bien de refaire une autre analyse de ceux qui ont chassé et été chassés, … Quand à Kagame imitant Bagaza, encore un commentaire « personnalisé », …, si j’ai bien compris NYAMBARIZA parle de 2 choses differentes pour le Rwanda: le development socio-économique réussi et le development socio-politique comme défis! Tout comme à l’epoque de Bagaza! Mais encore, c’est pas le sujet principal, qui est celui de questionner (to question) les négociations en cours: INTERET PUBLIC OU PERSONNEL!
    Sans rancune!

    J'aime

  2. Mr Nyambariza,Kagame ne fait rien d’autre que copier ce que le pésident BAGAZA a voulu faire pour notre pays.La vérité est une condition indispensable pour qu’une analyse soit crédible.Pour le Gnl Ndayirukiye,je ne crois pas que les centaines de jeunes officiers chassés de l’armée par ses ordres parcequ’ils avaient voulu déposé un autre dictateur plus sanguinaire que tout ce que le Burundi ait connu diront la meme chose de lui.Pour avancer chacun devra assumer ce qu’il a fait et honorer ceux qui ont servi le pays et non d’autres maitres aux interets contraires a ceux du Burundi.Chaque société avance avec un modele.

    J'aime

  3. FOREBU nimba yibaza ngo abarundi bose turi ibijuju, murahenda ibindi bijuju! Tutumvise mwagize ETAT MAJOR IMWE n’iyindi mirwi, muzoba muri my KAZU kanyu!
    Hama, bandyatuyaga we, sinzi amashure ufise kugira utahure ivyo general NYAMBARIZA yanditse! Yavuze ko urwanda rugifise ibibazo, hama at I muvyubutunzi peresida kagame yavyigenjejemwo neza, ati nico gituma bamwongeye kugira nineho ateze imbere na politique. Kandi umwana ntavuka ngo ace atambuka, abanza kwavura!
    Abanyarwanda mukomere, namwe barundi mu mashamba mwunge urunani nimba koko mukunda abarundi!
    Ikibazo kimwe? Sintahura ivyo Pancras aheruka kwandika at I RED-TABARA, biboneka ko ari FRONABU-TABARA yiyuburuye, none ko twari tuzi birya bitero NYENYERI yiyitiriye mwarikumwe mwese, mwatandukanye? Uwuramvye azobona! General abandanya muvyo yandika ababwira ko mwoja hamwe, namwe muriko murigaburamwo ibice! Eka nibareke kubavugira kuko muratangaje nimba arimwe muzotubohora!

    J'aime

  4. Mbega nyene SILO SERGUEY uri porte parole wa FOREBU! Mba aho uvuga FOREBU gusa kandi havuzwe na FNL niyindi mirwi! Ubwenge buke! Niyo FOREBU yanyu data uhayagiza ngo ntikeneye abayivugira, mbe burya FOREBU irakaze kurusha FNL? None nuko mugiye kubohora igihugu mwenyene? Birya bitero mwagize, iyo mubwira abandi bakabafasha, burya ntivyari kugenda neza! Mubandanye mujaba, tuzobahinyura kuko turazinanye! Je ndi i burundi kandi muri irya UPR general yanditse, mbe SILO, harya ibitero vyose biba muza muriyitirira mwibaza ko tutabibona tukihoza! Jewe icompa tugahurira kukibuga, mbe urazi ko iyo mirwi icecetse iriko irakora cane,. Mwebwe rero ko mwahora muri Leta, mushigikiwe n’INGWE muti ntimukeneye banyarucaril!!! Sha genda urambabaje! Abo ba FOREBU banyu badakeneye uwubavugira, murababwira baze muri Bubanza, canke muri Rural aho bazi ko turi, hanyuma batubwire ko bikwije! Ukamengo ntitubazi…ubuho ko RED TABARA babavuyemwo, ngira mugiye kuronka agahengwe!Jewe abarundi murantangaza! Ivyishe uburundi (KWIKUNDA) nivyo mugumamwo! Mon general, komera turazi ibikorwa murimwo kandi turikumwe … reka tureke gucirana imanza, tuzozica igihugu kimaze gufatwa!

    J'aime

  5. Abarundi mwese mwarize pe! Jews ndashima cane iyo uyo my general yanditse, kuko urugamba si kalash gusa, ariko ni information! Hama gu compara FPR niki gihe murihenda cane kuko end 1990 nta communication yariho nkubu! Ubu turakeneye kuba informé s’il vous plait!
    Ngira ndamwunganire kuvyerekeye Kagame w’i Rwanda, nimba ntihenze, wenyene yarivugiye ko arangije ikiringo bamwongeye, atazosubira, bazoca banasubira kumyaka itanu itanu, rero abanyigihugu baramwongeye kugira arangize programme cane cane mu vya politique, nkuko General avyandika!
    Hama ko abantu bariko barapfa, bazopfa kugeza abarundi mwemeye kuja hamwe, arico gituma negura ikintu kimwe gusa! Umuntu yitwa Silo serguey, apparement yigize umuvugizi wa FOREBU ngo yamutumye ntibasubire kuyivugira!!!! Mon Dieu, ariko who nta soni! Muti umwe wese nivyiwe? Mbe mubesha NDE! Nimba muje mumeze nkabose muti murikwije, nomugihugu bizogenda uko! None ho haraye havutse uyundi murwi RED-TABARA, (http://mporeburundi.org/red-tabara-un-nouveau-front-arme/ ), kuri site yaba Pancreas na Alexis,…Mbe FOREBU ko mutatwereka structure politique, bref, ntawikwije, Jewe nibaza ko NYAMBARIZA mukwandika iyo migwi (FNL, FOREBU, PRM, UPR, ..,nongeremwo na RED-TABARA), ariko arakebura ati nyabuna ni muje hamwe kugira mugwanye umwansi hamwe!
    Rero wewe SILO wigize avocat wa FOREBU, umenye ko amajambo yanyu namwe atadukanga, tumaze kubona vyinshi, na FNL yama yerekanye ingabo nyinshi, twe turindiriye FINALITE!
    Ico nohanura, nimuve mubwishime bwanyu, muje hamwe mudufashe abarundi turarushe!

    J'aime

  6. J`ai l`impression que certains burundais ne comprennent pas ou semblent comprendre la politique de notre pays.
    Ce Bandyatuyaga ne fait que parler ce qu`il ne comprend pas. Iyo bavuze ko Franklin Roosevelt yatwaye mandat ya gatatu bidategekanijwe na USA. Ariko Kubera ko le peuple américain yavyifuza kandi yapfuye akiri k`ubutegetsi. Mugabo les américains ntibasubiranyemwo canke ngo bibagore kuronka umusubirira. Ivyo rero birashobora kuba iyo umutware ari intwari koko. Nk`uko mubizi murabona ko atariko bimeze `m`u Burundi. Ivyo u Rwanda navyo ni nk`ivyo kwa Franklin kuko ntawohakana ko Président Rwandais yabaye intwari muri gestion y`ubutunzi bw`igihugu cabo. Nta gitangaje rero kubona le peuple rwandais yamusavye kwongera kwitoza.

    J'aime

  7. Ntimusubire kuvugira FOREBU kuko yarabidusavye ko idiakoresha précipitation. mumenye ko Yesu kristo ariwe ashoboye gukiza Uburundi. ariko FOREBU isavye Kristo sagesse et moyens irashobora gukiza uburundi. nkuko Israel yisunze UHORAHO mu gutsinda les philistins et les autres ennemis. Reka rero gushira amaso kuri Forebu ahubwo saba forebu isabe Imana la sagesse et surtout en reconnaissant Jesus Seigneur et Sauveur.
    Forebu nawe : tu peux lire psaume 46.
    hanyuma ndashigikiye uwo zachée ku vyo yabwiye uwo Nyambariza General: uwo mugeneral nama mbona yandika ama documents historiques tres fouillés même. araboneka que c’est un intellectuel achevé . pourtant il se déclare combattant. alors , une question: ces documents ,zimariye iki le Burundi aujourd’hui, au moment où la jeunesse est décimée par la machine répressive? les écrivains ,on en a à gogo au pays. . j’ai peur que ce general est un vrai combattant ou quelqu’un qui veut se faire connaître seulement. On le voit dans la forêt en tenue militaire depuis longtemps, il fait des déclarations interminables sur des faits que tout burundais connaît.. Mon general, si tu es sérieux, souvient -toi du FPR en 1990. Pendant tout son combat, il n’avait jamais fait aucune déclaration jusqu’au moment où il a pris le pouvoir au Rwanda. C’est pourquoi les déclarations des fameuses rébellions à la burundaise m’étonnent. Arrêtez ces déclarations , vous les ferez plus tard; tabara l’extermination de notre jeunesse en peril. Sinon, nous vous prions de cesser de nous consoler avec vos lettres de Molière. Depuis que vous avez posté vos déclarations sur les réseaux sociaux, Nkurunziza continue sa mission envers la jeunesse qu’il deteste jusqu’à la moelle des os.
    merci

    J'aime

  8. None ga Nyakubahwa Général Nyambariza, izo mouvements armés zavutse zitumariye iki ko mbona ku Musaga, mu Cibitoke, mu Nyakabiga, kw’ijabe no ku Mutakura eka mbere no mu Mugamba turiko turapfa nk’ab’inyoni tutagira gitabara. Ahubwo muriko muraduterera mu kanwa k’intambwe nayo si ukudutabagura ikiva inyuma. Hamwe mwoba mubishoboye mwova muri ayo majambo mukaja mubikorwa. Nimba mutabishoboye naho nimwemere ko mwatsinzwe urwikekwe ruhave ntitubandanye gushira nk’ifu y’imijira nk’uko yivugiye ko azotumara nk’ifu y’imijira.

    J'aime

  9. je supportes tes idees a 80 pourcent mais quand vous dites qu’ il faut accepter de changer la constutution pour continuer le programme inacheve d’ un certain leadeur politique pour moi vous vous trompez. car il faut euvrer pas induviduelement mais comme la communaute. mu gihe umuntu avuga ko yakoze ivyiza ategerezwa gufasha n’ abandi kugira iyo vision, icishe Afrika ni esprit du paternalism. aho umuntu yibona ko ariwe ashoboye wenyene. jewe mu nkundire ndababaze ko urupfu rudasezerana hamwe bishitse nk’ abo ba president mwashigikiye bagapfa n’ ukuvuga ko igihugu kizoca gipfa kuko atawundi ariho yokora nk abo canke yosumbiriza ivyo bakoze canke bariko barakora? mugihe tuciyumvira gutyo turacari inyuma. kuko iterambere rya mbere ni iterambere ry’ imyumvire ico nokwita consciences, kubona ko umwe wese mu buryo bwiwe afise capabilites zo gukora bijanye n’ uko Imana yabimuhaye. jewe kubona ko naka ariwe wenyene ashoboye atahari atawundi sindabishigikiye. Niba Kagame et les autres presidents Africain bakoze neza ari aba leadeur vyukuri bafise visions nziza boteguye n’ abandi babandaniriza aho bagejeje ariko kubwanje nta mu president n’ umwe akwiye kubona ko ariwe ashoboye gutwara wenyene ko atahabaye atawundi yobishobora. ukwo ni gusuzugura le peuple africain.

    J'aime

  10. Bonjour et bonsoir pour tout en chacun ou il se trouve. Monsieur le journalist en lisant doucement et posement, votre article et tellement riche pour celui qui est normal. Mais, j’ai constate que vous êtes bien découragé il me semble. Ne vous decourage pas mon frère.. Je suis très optimiste que demain i sera bon et sans faire.Dukeneyeko FOREBU itangura igakora ikadukubitira mujeri nkurumbi, je vous assure que dans l’ union total avec les burundais,10 ans apres, vous verrez le BURUNDI nouveau. retenez s’il vous plait le nom de celui qui vous faut ce commentaire, Niho uzovuga Uti Mbega wamuntu ivyo yavuze birashitse! Erega umuganwa atari Mugabo RWAGASORE yari yararivuze at » warafunywe ntiwafuye.mujeri Mourinho iratwiciye igihugu,Ariko IMANA izobukiza buzuke bukire. Abarundi balise munitions,abarundi bose biruhutse kubwintwaro mbi zihitiye.nukuri ndababwiye, ntimubifate nkuko umengo ni indoto.oyaye,je de ndizeye numutima wose ko abagabo numutima runtu Kandi bijambo bariho muri ubu BURUNDI bw’IMANA.Rero mugenzi, ntukihebure.Birababaje ou bons abantu bicwa muburyo tubona, nivo gituma dusavye FOREBU yodutabara agakora ningoga ikadukuriraho mujeri Mourinho.Ijambo NSHIMIRIMANA wa FOREBU,yashikirije uifuriza umwaka mwiza abarundi,trempage kumwizera Kandi nasanze avugana ubutwari.IMANA imuje imberbe mukudukuriraho mujeri
    Ngiye kuri mujeri Mourinho nayo, L’IGNORSNCE, SOUS DÉVELOPPEMENT MENTAL SAUVAGERIE MENTALE, nivyo bimugize. Kuko c’est vraiment inconsolable ko ukuntu buntu afise umutwe ukomeye, afise umutima w’ubuntu, ashobora gukora ivyo mujeri Mourinho ikora.nomujeri ikwiye.abayoboka bantunge mumajambo nagiye ndakoresha, sijewe nakoresheje amajambo wenyene ysgiye akoresha mugutuka son atwara. Murakoze, kugira umwaka mwiza, muwuronkemwo intsinzi yukwikurako mujeri, muwuronkemwo amahoro.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s