Le petit-déjeuner supprimé à l’Université du Burundi faute de budget

https://i1.wp.com/admin.theiguides.org/Media/img/Universit%C3%A9%20Burundi.JPGL’Université du Burundi a sorti un communiqué suspendant le petit déjeuner pour tous ses étudiants internes dès le 1er février 2016. Une décision prise à cause de la crise économique qui frappe le pays. Les étudiants de l’Université du Burundi se disent consternés et n’acceptent pas cette décision.

C’est le directeur des régies des œuvres universitaires lui-même qui s’est chargé de sortir ce communiqué à l’intention des étudiants internes de l’Université du Burundi. Anatole Nzinahora explique que cette décision a été prise « à cause des difficultés financières énormes pour assurer les 3 repas par jour aux étudiants internes » que connaissent cette unique université publique du Burundi. Le directeur  des Régies des œuvres universitaires explique que « les prix sur le marché ont pris l’ascenseur et le montant qui est alloué reste le même au lieu de suivre le prix sur le marché » se lamente t-il.

Justement, le budget de l’Etat de l’exercice 2016 qui revoit très fortement à la baisse l’ensemble de ses dépenses n’a pas épargné les secteurs sociaux. Le budget alloué aux Régies des œuvres universitaires connait une diminution de 30%. Ce montant était en 2015 de 5 milliards 617 millions de FBu et passe en 2016 à 5 milliards 280 millions de FBu soit une diminution de 337 millions de FBu. Anatole Nzinahora, directeur des Régies des œuvres universitaires de l’Université du Burundi demande aux étudiants « de comprendre la situation  économique que traverse le pays sinon ils ont intérêts à quitter les homes universitaires et d’étudier comme des étudiants externes de l’Université du Burundi » termine ce cadre de l’UB.

Les étudiants se lamentent.

Un des étudiants de l’Université du Burundi rencontré au campus Mutanga se lamente et s’interroge en même temps. « Je ne comprends pas comment le gouvernement ne se soucie pas de nous. Nous mangeons très mal et le petit déjeuner sera supprimé d’ici peu. Ne serons-nous pas chassés des homes si la situation empire et que le pays n’a plus de moyens de nous nourrir ? ». Gisèle, étudiante en Economie, ne comprend pas elle aussi la suppression de ce petit déjeuner. « La nuit, nous ne parvenons pas tous à avoir de quoi manger mais le matin nous prenons ce petit déjeuner pour au moins tenir tout l’avant midi dans nos auditoires. Il faut que cette question de la suppression de ce petit déjeuner soit mieux étudiée entre les autorités de l’UB et la représentation des étudiants » propose-t-elle.

L’Université du Burundi compte plus de 14 milles étudiants pour ce début d’année académique et 3700 étudiants internes sont concernés par la suspension du petit déjeuner dès le 1er février 2016.

lundi, 11 janvier 2016 08:47, http://www.rpa.bi

Advertisements

2 réflexions sur “Le petit-déjeuner supprimé à l’Université du Burundi faute de budget

  1. Mubihugu bikize :Abiga muri kaminuza baronka ingurane n’infashanyo;ahasigaye barimenya muri vyose.
    muburundi nzi ,harabaja kuhanjura batubitse umukanda;hari nababa barariye akumbati; yooo
    nibabahe ;nimba bafise ico babaha;hanyuma muzobashe kurangiza muce mubereka akarenge !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s