Massacre au Burundi : Le « Soir 3 » s’excuse pour la diffusion d’une vidéo amateur à l’origine douteuse

France 3 16012016 164248

Mercredi 13 janvier, la chaîne publique avait diffusé dans son JT du soir une vidéo amateur montrant un massacre prétendument commis au Burundi.

Mercredi 13 janvier, dans un sujet du « Soir 3 » consacré au Burundi, France 3 avait présenté des extraits d’une vidéo amateur montrant un massacre prétendument commis au Burundi, un pays en proie à une flambée de violence depuis plusieurs mois.

« L’horreur absolue. Trois jeunes opposants (au pouvoir burundais, ndlr) assassinés, égorgés et émasculés par des bourreaux enthousiastes », commentait en voix off le journaliste dans son sujet. Les images diffusées avaient été présentées par la chaîne comme ayant été tournées « il y a deux jours« , le 11 janvier donc, « à Karuzi au nord-est de Bujumbura (…) sur un terrain appartenant au parti du président burundais« . France 3 avait également précisé que ces images lui étaient parvenues via un avocat belge, Bernard Maingain, qui défend l’opposition au président Pierre Nkurunziza.

Problème selon le site Les Observateurs de France 24 relayé par Arrêt sur images, ces images proviendraient en réalité d’une vidéo postée sur YouTube le 22 décembre 2015. Elles auraient donc au moins trois semaines. France 24 a également précise jeudi que « la langue que l’on entend dans la vidéo n’est pas du kirundi, la langue officielle et majoritaire du Burundi » mais « du hausa, une langue usitée notamment au Nigéria et au Niger, à des milliers de kilomètres du Burundi« . Dans l’après-midi de jeudi, la présidence burundaise a pour sa part affirmé qu’elle comptait porter plainte contre France 3 et Bernard Maingain, sans préciser le motif juridique.

« Nous vous prions évidemment de bien vouloir accepter nos excuses »

Après deux jours d’enquête, France 3 a finalement reconnu son erreur vendredi soir dans son édition du « Soir 3 ». Francis Letellier a présenté ses excuses aux téléspectateurs au nom de sa rédaction. « L’authentification des images est en cours. Il apparaît que la vidéo est plus ancienne et qu’elle aurait été tournée dans un pays de l’Afrique de l’Ouest et non au Burundi. Nous vous prions évidemment de bien vouloir accepter nos excuses« , a déclaré le journaliste. France 3 a aussi retiré le reportage de son site internet au motif qu’il « comportait des erreurs factuelles« .

13H45 Le 16/01/16, http://www.ozap.com/actu/

Publicités

6 réflexions sur “Massacre au Burundi : Le « Soir 3 » s’excuse pour la diffusion d’une vidéo amateur à l’origine douteuse

  1. Pas surprenant et ce n’est pas la première fois. Vous avez l’habitude de tromper l’opinion public nationale et internationale pour chasser des régimes qui ne sont pas favorables aux intérêts de votre pays. Ça c’est un crime contre l’humanité. Le gouvernement et le peuple burundais tout entier devrait s’insurger contre de tels actes d’ailleurs prémédités et vous traîner en justice! Quant aux Burundais qu’ils soient hutus ou tutsis, ne soyez pas dupes, ce qu’ils veulent c’est de vous dresser les uns contre les autres pour venir exploter gratuitement vos minerais, vos métaux précieux et votre pétrole récemment découverts dans le sous sol burundais comme ils le font déjà en RD Congo, en République centrafricaine, en Guinée Conakry et ailleurs. Soyez unis pour rechercher la paix des braves ou alors vous périrez tous ensembles.
    Nkurunziza n’est pas le problème, car son mandat sera vite passé. Et après? Croyez vous qu’il y aura la paix au Burundi si vous n’apprenez pas à vivre ensemble? Mes frères on ne vit qu’une fois. Faites très attention.

    J'aime

  2. Soyez un peu sérieux! Chaque jours les chaînes de télévision étrangères montent des images recul liés dans d’autres pays pour tromper l’opinion nationale et internationale au sujet de la situation au Burundi. Ce n’est pas la 1ere fois. Ils sont simplement au service de ceux qui veulent détruire notre pays. Ils sont responsables des malheurs qui frappent notre pays. Le Buru di doit traîner ces criminels en justice. Chers compatriotes cessez d’être dupe. Le problème ce n’est pas Péter mais les métaux précieux et le pétrole que l’o’ vient de découvrir et que les impérialistes veulent piller gratuitement comme ils le font ailleurs dans le monde au Congo, en République centrafricaine, au Niger, en Guinée, etc. Hugues et tutsis cessez d’être dupe car votre ennemi est commun. Unissez vous quand il est encore temps sinon vous périrent ensemble.

    J'aime

  3. au Burundi c’est vraiment semblable a ce que nous avons vu sur ces vidéos ,
    pourquoi des excuses, ONU a prononcé qu’il des images satellitaires des fosse communes, et les exécutions de ces gens soient disant enterrés dans des fosse communes pas des photos au moment de l’exécution? ils ont été tués comment? pas comme ces malheureux que ns avons observés sur vidéo?

    J'aime

  4. Abo bantu baraheze isoni :ngo bame basabwa ibigigongwe bobo iyo courage bazoyikurahe yo kubikora imbere y’abarundi n’abanyamahanga

    Mbega ibishusho nivyo bibabaje canke n’ibikorwa?Me Mengue yabivuze neza ko yari igokoresho co kwigishirizako,none ntitwabonye ingene abigishijwe bamenye:imitima ntiyarokowe,ibihimba vy’irondoka ntibicibwa,amazosi ntakererwa iminsi yose?
    None aho bariko bimaramaza kugira bashike kuki?
    Nyamitwe na Deniza bikwiye ko abarundi bisuganya neza bakakorera birya abana babo kugira bahaguruke bavuge bati Nyenicubahiro umukuru w’igihugu c’uburundi arabakengurukiye
    Ico gipfapfa c’umugore aho kwitwa Inabarundi kitarigera na rimwe cumva amaborogo y’abavyeyi baririra ibibondo vyabo cishinga ko bakora mu nkovu ngo ubutegetsi babuhawe n’Imana ukamengo amaso n’amatwi vy’abarundi abifise mu gipfunsi ciwe!
    Turazi neza ko imana ziwe zidahaga amaraso ariko abarundi nibaje hamwe tuzihere ayigiciro kinini turabe ko zokwica akanyota gatoya
    Ngira ayabarundi batobato ntazishimisha Deniza tuzomurabe ahagarutse gushima Imana ko yamugiriye neza

    J'aime

  5. Demander les excuses c’est une bonne manière prouvant une bonne éducation. Si Les Nyamitwe,et consorts pouvaient nous dire les nouvelles ou montrer où sont les nôtres arrêtés par la police et disparus Fce3 aurait moralement tort. Les fausses images cachent les vraies images du quotidien des jeunes Tutsis au Burundi. à l’essentiel, hutu, tutsi et twa, conjuguons nos efforts dans tous les temps pour éradiquer le mal bdais aggravé par l’égoïsme impunité depuis la fin de la monarchie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s