L’UPRONA de Nditije refuse de participer dans le dialogue inter-burundais

https://i0.wp.com/www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2015/01/Charles-Nditije3.jpgLe porte-parole de l’Uprona-aile de Charles Nditije- annonce que son parti ne va pas participer dans le dialogue inter-burundais qui commence ce mardi, 19 janvier 2016. Selon lui, la solution à la crise burundaise ne viendra pas de ce dialogue.

Tatien Sibamana indique que l’Uprona ne va pas participer dans le dialogue inter-burundais parce qu’il ne se reconnait pas en la Commission Nationale de Dialogue Inter-burundais(CNDI). Selon lui, c’est inutile de passer des heures, des jours et des mois à argumenter car les conclusions issues de ce dialogue seront taillées à la mesure du CNDD-FDD, estime-t-il.

Le porte-parole de l’Uprona de Nditije s’inquiète de la mission du CNDI d’évaluer la constitution, les accords d’Arusha, la charte de l’unité et les accords de cesser le feu. Il craint que ces textes soient mis en cause dans ledit dialogue.

« Il y a l’urgence à trouver la solution au problème burundais. Celle-ci doit être discutée entre les acteurs politiques, moraux, sociaux et la communauté internationale qui aide les burundais » indique Sibomana. Il estime que le dialogue inter-burundais peut être organisé à tout moment mais que ce n’est pas lui qui apportera la solution à la crise burundaise.

Isanganiro , lundi 18 janvier 2016  à 13 : 12 : 10

Publicités

6 réflexions sur “L’UPRONA de Nditije refuse de participer dans le dialogue inter-burundais

  1. Bizarre , bizarre cette politique de Nkuru ; je n’ai jamais vu un type méchant et têtu qui massacre un peuple en croyant qu’il va réussir . Maintenant, il vient de chasser de tous les marchés de la capitale les populations des communes qui ne l’ont pas élu ou soutenu.Rappelez-vous que sous ses ordres , le marché central a été brulé et que d’autres ont été brulés à travers les provinces du Burundi. Il pense qu’en donnant tous ces sacrifices ‘il pourra réussir ! Est -il un moment favorable pour reconstruire ces marchés? Vous allez voir , il se cache quelque chose de très mal dans cette affaire de marchés de la capitale!!!!!!

    J'aime

  2. Rwagasore doit être content de votre decision! Il est grand temps que la maudite classe politique commence de trouver les solutions reelles aux problemes qu’ils ont eu meme cree, le problemes qui tuent nos enfants au lieu d’aller faire des arrangements pour partager les postes! En creant le CNDI, la clique au pouvoir enfoncer le dernier clou au putch constitutionelet faire semblant d’appliquer les accords d’Arusha! Tout simplement, ils esperent tromper l’opinion internationa qu’a l’interieur du pays que Jacques Bigirimana represente le FNL et qu’il est au gouvernement, Sindimwo, Rwasa, Concilia et d’autres pauvres politiciens qui profitent du chaos! Ils s’enfouent des jeunes qui meurent depuis Avril! Ce sont les enfants des autres alors que les leurs sont a l’abri en Europe,Canada et USA! Je salue le courage de ses Upronistes qui se retire d’un mascarade de dialogue en met en garde le CNARED et d’autres groupes qui s’y rendront! Negocier avec CNDI, c’est soutenir le pouvoir qui extermine les jeunes tutsis et des hutus qui n’adherent a la violation des accords d’Arusha! Dialoguer avec le CNDI, c’est disqualifier le CNARED! Donc, le CNARED va faire partie du CNDI. Imaginez comment Rwasa est entre au gouvernement comme President du FNL, Jacques Bigirimana, la meme chose! Prochainement, C’est Minani,Hatungimana,Nduwimana et voila! Avec les consillers Tanzaniens tout est possible, avec une opposition faible faible (ou non-existante), la communaute est contraint de dialoguer avec les criminels! Merci Tatien de preserver votre conscience! Pour le reste, pendant que vous negocier vos postes, souvenez de ces cadavres retrouves dans les canivaux, des enfants de 15 ans abbatus par la police de vos interlocuteurs! Petit rappel a Leonce Ngendakumana:N’oublez pas qu’on dialogue sur la partance de Nkurunziza et ses sbires, la transition pilote par un civil aux mains propres, la force de l’AU pour faciliter le demenelement des imbonrakure pour vous permettre de rentrer au pays pour faire la campagne pour les elections libres, le retour des media’s prives. Nayo ahandi, c’est de la foutaise qui nous endeuille! A luta continua!

    J'aime

  3. 1. Le gouvernement de facto n’a ni l’autorite morale ni les prerogatives constitutionnelles d’organiser un dialogue sur une crise dont il est l’auteur au premier degré.
    2. L’opposition en general, la société civile, la diaspora, les groupes sociaux et professionnels devraient sortir des declarations signées refusant de prendre part à cette fourberie.
    3. Il sied de rappeler que l,Accord d’Arusha est un Traite de Paix entre des belligérants identifiables. Sa revision (deja en cours, dans les faits) est une Rupture de la Paix.

    J'aime

  4. Félicitation à l’ Uprona . Les DD ….10 ans de tricherie au pouvoir c’est suffisant pour être démystifiés. Mr les DD , « on ne peut à la fois être juge et parti ».

    Vous vous créer de l’opposition, vous nommer vos propres juges pour condamnés ceux qui ne sont pas de votre avis, vous refuser le droit de défense aux personnes que vous voulez injustement condamner, vous avez détruit les services de sécurité (police et armée), pour les remplacer avec vos milices des généraux imbonerakure et interahamwe , vous tuez / violez les innocents jours et nuits …….

    Et voilà que maintenant vous êtes sous pression de négocier avec ceux qui ont refusé d’être vos esclaves …….comme vous avez Nyakurisé tous les partis politiques pour créer votre propre opposition, et maintenant c’est le tour de vous créer votre propre Groupe de médiation.

    Avez-vous consulté CNARED pour nommer les membres de CNDI ? Les Burundais ne sont plus dupes, umugani wawawundi « Twarabahinyuye ». Le CNDI est n’a aucune valeur ou considération des Burundais, Certes ni UPRONA ni CNARED bien que je ne sois pas leur parte parole n’acceptera plus les magouilles des DD.

    Vous êtes responsable des crimes et du chaos que vit le Burundi, vous devrez accepter de confronter la réalité.

    J'aime

    • Le gouvernement fait sont travail de forcing ouvertement! Qu’en est-il du CNARED qui dit être prêt de negocier sans aucune condition? Et les autres invites? Groupe de femmes etc…vont-ils tous danser a la musique d’Alain Nyamitwe et ses parrains Tanzaniens! C’est cela la traditionelle classe politique! Alors que la diaspora est quasi-muette, elle ne fait que des rencontres pour partage le verre et faire des discussions interminables sans effet!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s