Nouveau mouvement armé au Burundi

https://i1.wp.com/scd.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_16x9_1024_578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/SOMALIA_0_0.JPGL’ONU a tiré la sonnette d’alarme par rapport au Burundi: viols collectifs, massacres ethniques et charniers. Un nouveau mouvement armé veut combattre le régime en place – le RED-TABARA. Précisions.

Les exactions et autres violations des droits de l’homme sont imputées pour la plupart aux forces de l’ordre, mais des attaques meurtrières sont également imputées aux groupes de jeunes armés opposés au pouvoir en place. Parmi ces groupes il y a le mouvement armé dénommé « Résistance pour un Etat de Droit au Burundi », RED-TABARA.

Anciens groupes armés

Jusque là, on connaissait le FNL, les Forces nationales de libération du Général Nzabampema Aloys ou encore le FOREBU revendiqué par le Lieutenant-colonel Edouard Nshimirimana. Depuis les contestations contre le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, le mouvement de « Résistance pour un Etat de Droit au Burundi », RED-TABARA a aussi fait son apparition avec des attaques qui lui sont attribuées. L’éditorialiste burundais Gratien Rukindikiza connait bien ce mouvement.

Le poids réel du Red Tabara

Récemment l’ONU a encore une fois tiré la sonnette d’alarme en ce qui concerne les violences au Burundi. Sur la question des responsabilités au sujet des attaques et autres exactions, la réponse de Cécile Pouilly, porte parole du haut commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme. Du côté des autorités burundaises on assure que des enquêtes sont en cours, pour désigner des coupables. Des enquêtes qui, pour le moment progressent lentement, trop lentement selon certains.

Fréjus Quenum, 18.01.2016, http://www.dw.com/fr

Publicités

3 réflexions sur “Nouveau mouvement armé au Burundi

  1. Birababaje cane. Kubona abarundi bose bari hanze bahunze badashobora kunga ubumwe ngo bashike ku kintu kiboneka. Ni twemere dupfe duhere nkuru nawe abandanye kuvyibushwa n’amaraso y’abarundi.

    J'aime

  2. Ewe Burundi umuti wawe URI Kure nkukwezi! Nouveau parti politique,Nouveau movement rebelle! Ivyo vyitwa « utudumbidumbi » dushaka kugabuza! Abazungu barayamaze bati: united we stand, divided we fall! Et voila la source de bonheur pour le refime tribalo-genocidaire! Pas de resistance politique ni armee reelle! Il n’ y a que les noms des leaders qui veulent être invite dans la danse pour se tailler une place! Sinon, la coalition de ces groupes armees pour arreter le genocide en cours fera du sens! Wait and see!

    J'aime

  3. Les burundais sont comme des enfants; un mouvement armé aujourd’hui, un autre demain; haaaaaaaa on dirait que ce sont des champignons ! Ce qui est inquiétant c’est que la majorité de ces soient disant mouvements est créé par Nkurumbi pour affaiblir ses contestataires ! Bye bye ces jeunes fous qui se font enrôlés dans des rébellions fantômes. Faites attention mes frères et soeurs et ne tombez pas dans ce piège.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s