Au revoir le CNARED, bonjour l’opposition armée

https://i2.wp.com/ubmnews.com/wp-content/uploads/2015/07/7995593-12441434.jpgLe bureau de la médiation dans la crise burundaise via le ministre ougandais de la défense, Crispus Kiyonga, vient d’annoncer que les consultations se feront avec la quasi totalité des partis politiques qui sont au nombre de 43 officiellement. Il va à Bujumbura pour les dernières modalités de ce projet.

Dernièrement, le même émissaire du président ougandais avait annoncé que les mouvements armés vont participer aux négociations inter burundaises.

Pour vous illustrer ces propos, il faut comprendre que la médiation cherchera, dès la reprise des négociations, la signature d’un cessez-le-feu afin que les tueries cessent.

Or tout le monde est aujourd’hui convaincu que le CNARED est incapable d’arrêter les combats. Le CNARED a trompé l’opinion nationale et internationale le temps de la buée (umwanya urume rumara). La vérité est claire aujourd’hui. Seul les mouvements armés en sont capables.

Les NYANGOMA et consorts seront donc invités via leurs partis politiques respectifs et seront noyés dans les 43 autres formations politiques en plus des mouvements armés.

NGOMA Karori pour BUJUMBURA News

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s