Burundi: Ban Ki-moon pour une mission de la dernière chance ?

https://i0.wp.com/scd.rfi.fr/sites/filesrfi/dynimagecache/0/0/3500/1977/1024/578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/ban%20ki%20mo%20on%20011015.jpgLe secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, pourrait se rendre au Burundi dans le courant du mois de février. L’organisation tient à montrer qu’elle reprend la main sur le dossier burundais après l’échec de l’Union africaine. Bujumbura avait refusé le déploiement d’une force de maintien de la paix.

Après le Conseil de sécurité de l’ONU il y a 10 jours, c’est au tour de Ban Ki-moon d’envisager une médiation de la dernière chance auprès du président Nkurunziza.

Le secrétaire général avait de l’espoir : il voulait que l’Union africaine parvienne à envoyer la Maprobu, une force de maintien de la paix qui aurait compté 5000 hommes.

Mais le rétropédalage de l’organisation africaine sous la pression de plusieurs chefs d’Etat place maintenant l’ONU comme médiateur essentiel dans la crise burundaise.

Faute de Maprobu, l’idée d’envoyer des casques bleus de la République démocratique du Congo voisine pourrait refaire surface.

Mais les relations de l’ONU avec Joseph Kabila sont exécrables. La marge de manœuvre du secrétaire général sera donc très étroite pour obtenir des concessions. L’ONU est tout de même bien décidée à épuiser toutes les options pour éviter un génocide au Burundi.

à New York, Marie Bourreau, le 02-02-2016 à 09:24, http://www.rfi.fr/afrique

Advertisements

4 réflexions sur “Burundi: Ban Ki-moon pour une mission de la dernière chance ?

  1. il faut trouver une solution négociée le plus rapidement possible. si non une guerre interminable est proche. on dit que l,armée es composée de 50/50 tutsi ,hutu .actuellement c,est difficile car il y une autre armée formée des imbones qui déséquilibre tout
    l,opposition forme en coulisse son armee rébellion pour aussi verser le sang du peuple comme le gvmt le fait aussi.

    J'aime

  2. Disons-nous-nous la vérité. Si une fois la MAPROBU ou une autre force étrangère ne vient pas pour sécuriser les quartiers contestataires, ceux qui y habitent se sentiront-ils en sécurité total? Ou bien ils seront en insécurité a 100/100 comme ils le sont présentement?

    Et si cette force arrive, qui dit que le Gouvernement actuel ne risque pas d’avoir des problèmes, au moment ou il avait refuse cette force? Ce gouvernement a peur d’assister une rébellion qui travaille en commun accord avec cette force, pour le déstabiliser ou voir même le renverser, au moment ou il n’est pas légal comme on le dit…
    Je pense que c’est cela qui cause le bras de fer des uns et des autres, je veux dire l’opposition et le gouvernement.

    Toute personne qui raisonne, et qui n’est pas penché proposera a ce que cette force arrive, et le plus tôt serait le mieux, mais avec une mission bien déterminée, pour tout simplement sécuriser les civils, soit pro-gouvernement, ou ceux qui sont appelés contestataires.

    J'aime

  3. Uwaroze Abarundi bamwe baragira umutima ntiyakaravye. Reka Nkurunziza atware igihugu kuko uwumurwanya wese naho yoba Nation Unies ntazomushobora kuko ashigikiwe n’Imana yo mw’ijuru. Moon nta decision ashobora gufata wenyene. Reka polemiques twubake igihugu.

    J'aime

  4. Il n’y a pas de génocide au Burundi, mais un gouvernement illégal.
    Ceux qui ont prie les armes tuent , et le gouvernement fait de même.
    Il faut analyser les choses avec objectivité.
    Tous ces deux groupes tuent sans tenir compte de l’appartenence ethnique, mais en tenant compte des tendances politiques. Ce sont les extrémistes qui parlent toujours de génocide.
    Pour le moment il n’y a pas de génocide, mais si rien ne se fait pour arrêter ces tuerries, il peut se déclencher incessamment entre la masse paysanne.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s