Notre enquête: Rivalités des groupes armés ou positionnement des pays voisins ?

Une enquête de l’Agence BUJUMBURA News

UNE GUERRE ETHNIQUE S’ANNONCE AU SUD-KIVU:

RIVALITÉS DES GROUPES ARMES
OU
POSITIONNEMENT DES PAYS VOISINS ?

2016-02-05_19.46.52INTRODUCTION

Cela fait au moins deux semaines que l’Agence BUJUMBURA News reçoit des informations faisant état d’attaques de rebelles burundais hutus accompagnés de groupes armés Maï Maï contre les positions militaires d’autres groupes armés dont les combattants sont à majorité Tutsi.

Depuis le mois de Janvier 2016, des combattants Maï Maï lourdement armés ont attaqué les positions militaires des Banyamulenge dans les hauts plateaux du Sud-Kivu dans le but de s’installer dans les forêts de Bijabo mais en vain.

LES GROUPES ARMES

En plus de nombreux groupes Maï Maï qui pilulent sur les territoires du Sud-Kivu, du groupe armé des Banyamulenge (MOSAD) et du FDLR, il y a au moins trois groupes armés burundais qui sont installés au Sud-Kivu:

1/ Le FNL du Gén. Maj. Aloys NZABAMPEMA dont la majorité de combattants sont hutus issus du PALIPEHUTU-FNL de Rwasa Agathon:

Ce groupe serait contre le gouvernement du Burundi même si certaines informations accusent Aloys NZABAMPEMA de collaborer avec le CNDD-FDD de Nkurunziza.

D’après des sources vérifiées le Gén.Maj. NIYOMBARE Godefroid, chef politico-militaire du FOREBU aurait contacté le chef militaire FNL NZABAMPEMA pour effectuer une alliance militaire contre le pouvoir de Bujumbura.

Les mêmes sources disent que le président du MSD Alexis SINDUHIJE, leader politico-militaire du RED-TABARA aurait aussi approché le chef militaire FNL NZABAMPEMA pour une alliance militaire, et que NZABAMPEMA aurait refusé car ayant préféré s’allier au FOREBU du Gen. Maj. NIYOMBARE pour des raisons liées à la révolution clandestine des Hutus du Burundi, qui veulent de venger contre les Tutsis.

Une autre information vérifiée est que des positions militaires du FNL NZABAMPEMA seraient implantées à plus ou moins  50 km  des positions militaires du PRM-ABARUNDI du Gén. Didier NYAMBARIZA, dans les montagnes du Sud-Kivu.

2/ Le FNL-SHUTI de l’ex-G2 du PALIPEHUTU FNL dont les combattants sont des Hutu de l’ex-PALIPEHUTU-FNL  toujours fidels à Rwasa, aujourd’hui renforcés par les IMBONERAKURE du CNDD-FDD.

Ce groupe aurait pour mission de surveiller le Sud-Kivu pour le gouvernement du CNDD-FDD et de préparer une base arrière du CNDD-FDD pour contrecarrer une quelconque attaque contre le Burundi.

3/ Le PRM-ABARUNDI du Gén. Didier NYAMBARIZA dont la majorité des combattants sont ex-FAB Tutsis qui auraient fui le Burundi depuis 2005, pour s’enrôler aux différents groupes armés du Kivu tels que l’ex- FRF du Gen. MASUNZU et les CNDP à l’époque de Jules MUTEBUTSI.

Avec les changements des climats politiques, ces combattants auraient transité dans plusieurs mouvements armés tels que l’ADN, le FRONABU-TABARA, l’Alliance INTORE avant de se stabiliser aujourd’hui sous le PRM-ABARUNDI, mouvement créé en 2002 à partir de l’Uganda.

4/ D’autres mouvements armés tenteraient de rétablir leurs bases du passé sur le sol congolais; il s’agit du FRONABU-TABARA transformé en RED-TABARA et du UPR (Union Patriotique Révolutionnaire) dont le chef militaire serait un ex-FNL surnommé ISA et dont le leader politique serait un certain Minani du CNARED (Infos recueillies aux combattants burundais emprisonnés au sud-Kivu). Des informations nous disent aussi que l’Alliance INTORE de Guillaume MAJAMBERE serait actif dans les forêts du territoire MWENGA.

LES OPÉRATIONS MILITAIRES AU BURUNDI

En plus de nombreuses attaques revendiquées par le FOREBU et le RED-TABARA, nos sources indiquent que certaines des opérations militaires menées à l’intérieur du Burundi contre les forces de l’ordre (Bujumbura rural, Bubanza, Cibitoke et Bururi) sont effectuées par les groupes. FNL, PRM et UPR même s’ils ne les revendiquent pas.

OPÉRATIONS MILITAIRES AU SUD-KIVU

Le sud-Kivu est un terrain occupé par des groupes armés dont les forces FNL du Gen.Maj. NZABAMPEMA et les forces PRM du Gen. NYAMBARIZA ! Leurs récentes installations dans les hauts plateaux du Sud-Kivu datent depuis 2010 après le vol électoral du CNDD-FDD.

Les FNL ayant des combattants à majorité hutue se sont installés au début aux proximités des forces FDLR, tandis que les PRM à majorité tutsie se sont installés à proximité des Banyamulenge.

Au cours de l’année 2015, des combattants FNL Burundais ont couvert des groupes Maï Maï pour attaquer certains villages BANYAMULENGE, mais dans le but de voler du bétail.

Ce n’est qu’en Janvier 2016, que des groupes Maï Maï ont effectué des attaques dans le but de déloger les positions militaires des Banyamulenge qui s’appellent aujourd’hui MOUVEMENT SPECIAL POUR L’AUTO-DEFENSE (MOSAD).

C’est ainsi que les groupes armés burundais entrent en jeux géopolitiques! D’après notre envoyé spécial dans le sud-Kivu qui s’est entretenu avec la population locale ainsi qu’à nos sources des FARDC (dont on garde l’anonymat), ces attaques seraient effectuées par des Maï Maï recrutés par le leader CNDD-FDD Hussein Radjabu, et renforcés par l’armement lourd du FNL Nzabampema, en alliance avec le Gen. Maj. NIYOMBARE Godefroid du FOREBU ! Ces informations nous poussent à conclure que HUSSEIN RADJABU est membre influent du FOREBU et agirait en clandestinité absolue comme il l’a toujours fait avec le CNDD-FDD. Une chose est sûre: la désertion des frondeurs CNDD-FDD du CNARED pour former le PPD-ABARIKWIBANGA indique que les anciens du CNDD-FDD en exile n’ont pas envie de collaborer avec les autres (…).

Durant fin Janvier 2016, les attaques se sont amplifiées sur trois fronts, causant même le repli d’une position du PRM-ABARUNDI se trouvent dans les hauteurs du territoires de FIZI.

Nos sources nous indiquent donc qu’au moins deux positions du MRP ont été attaquées dans les hauts plateaux dans la nuit du 4 Février 2016 (nous n’écrivons pas les lieux qui sont secrets de guerre), et qu’ils ont été renforcés par les forces du MOSAD, avant de venir à bout les attaques Maï Maï qui ont duré toute la matinée du 5 Février 2016.

CONCLUSION

Le but de cette enquête n’est ni de couvrir les combats ni fournir les détails de cette guerre.

Notre Rédaction cherche à comprendre les stratégies des différents acteurs qui planifient directement ou indirectement sur le destin du Burundi! Qu’est ce qui se passe donc entre les différents groupes armés burundais:

  1. A comprendre les communiqués des uns et des autres, il n’y a pas unité des mouvements armés qui ont pourtant le même objectif de lutter contre le CNDD-FDD de NKURUNZIZA. A qui arrange (et pourquoi) les rivalités FOREBU, RED TABARA, FNL, PRM et UPR ?
  2. Si on considère que le FNL attaque en ce moment les forces MOSAD et PRM du sud-Kivu, quels sont les alliés du FNL dans cette aventure ? Est ce le FOREBU de NIYOMBARE ou les IMBONERAKURE de NKURUNZIZA ?
  3. Quels sont les enjeux politico-économiques sur l’occupation des hauts plateaux du Sud-Kivu? Y-a-t il implication des FARDC et/ou des pays voisins du Sud-Kivu ?
  4. Vu que l’honorable HUSSEIN RADJABU est cité dans son interaction aux mouvements Maï Maï (voir Yakutumba et autres), quel est son apport dans la lutte armée actuelle ?

Dans la deuxième partie de cette enquête, nous apporterons des réponses et d’autres questions. En attendant, nous invitons nos lecteurs à participer au débat de la question relevée: simple rivalités entre groupes armés ou positionnement des pays voisins ?

La rédaction

Publicités

5 réflexions sur “Notre enquête: Rivalités des groupes armés ou positionnement des pays voisins ?

  1. Un petit conseil: » A l’impossible, nul n’est tenu » En tout cas,la lutte armée s’avere de plus en plus impossible,les burundais ne veullent plus faire la guerre .Même ceux qui soutiennent le changement ,devant la guerre ,nous restons indifferents ,si non indécis .Ainsi ,il ns faut une sérieuse mobilisation pr une lutte politique,mais pas armée. Je regrette les élections manquées de 2015,en tout cas le changement était parpable. Nous avons manqué des leaders d’opposition clarvoyants !

    J'aime

  2. Ikintu kimwe gusa bakwiye kumenya nuko abarundi barambiwe n’ingwano. Nibatureke . Nibaba bashaka ubutegetsi naho, ni bakore politike, bashinge imigambwe, bazohiganwe muri 2020. Niyo babona abarundi batabatoye, bazamenya ko batabashaka. Niko bigenda kw’isi yose, aho demokrasi imaze gushika. Nayo ibirwanisho birica, kandi bijaniranya uwo banka n’uwo bakunda.

    J'aime

  3. Hum! C’est vrai qu’il y a des batailles actuellement dans le Sud Kivu, mais l’implication du FOREBU est à vérifier! A moins que le Gen. NIYOMBARE agit sans informer les autres leaders du FOREBU! C’est qui est sur c’est que penser maintenir un pouvoir Hutu pour se venger contre les Tutsis, entrainera un cycle de guerre interminable!
    Nous avons urgement besoin d’un docteur pour nous guérir LA division qui profite toujours aux dictateurs!

    J'aime

  4. 1. Yesu yavuze ati: « Abantu babiri ntibojana batasezeranye ». Iyo mirwi yose igizwe n’abakunzi binda.

    2.Iyo mligwi yose n’iyibisuma, nta politike bakora namba! Intumbero yabo siyo kugwanya Nkurunziza, ahubwo n’iyo kurondera ingene boronka ingene binjira muri Kongo kwiba minerais z’ico gihugu nk’uko FDLR ibikora.

    3. FDLR imaze imyaka ingahe ibayeho? Ninde yotubwira igitero boba bamaze gukora ku Rwanda? Mu ma rapports yose ikizwi n’uko yirirwa yica ikongera ikiba no gufatakunguvu abakongomani! Mission yabo izwi cane n’ukwiba minerais za Kongo. Noneho abatari bake baramaze kwemeza ko bashobora no kuba bakorera Kagame??

    4. Iyo mirwi nka yose yabayeho kuva 2010, turetse igitero co mu cibitoke none wovuga ko iyo myaka yose bariko bakora iki. Ukwiba minerais za Kongo. Noneho ntibikiri agaseseshwa rumuri iyo migwi yose ni aba commissionnaires ba bazungu babatuma kubibira minerais za Kongo. Niyo mpamvu mubona aba FRDC bafatanije na MONUSCO (‘abatanzaniya na ba sud-africains) babahagurukiye! wait and see!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s