Gitega : une fête de l’Unité nationale … sans unité

12654266_571480053026020_1238510255163705852_nMonseigneur Simon NTAMWANA, Archevêque de GITEGA, regrette l’absence de l’Unité Nationale dans notre pays comme cause du sous développent. Il a tenu ces propos lors de son homélie de ce vendredi 5 février 2016, correspondant au vingt-cinquième anniversaire de l’adoption de la charte de l’unité nationale. Le président du Sénat Révérien NDIKURIYO  avait fait un déplacement à  GITEGA pour cette fête.
 .
Les cérémonies de commémoration du vingt-cinquième anniversaire de la charte de l’unité nationale  ont débuté par une messe qui a eu lieu à la paroisse Saint Sacrement de RUKUNDO à Gitega. Une marche des participants à cette messe a eu lieu juste après depuis la paroisse jusqu’au monument de l’unité nationale. C’est là qu’ont été déposés les gerbes de fleurs, par l’administration communale et provinciale à GITEGA, et des corps de défense et de sécurité.
 .
Dans son homélie, Monseigneur Simon NTAMWANA, Archevêque de GITEGA a déclaré que « le sous-développement dans lequel se trouve notre pays est consécutif à l’absence de l’unité parmi les Burundais ». Ainsi, il a invité tous les burundais à pratiquer l’unité entre eux, afin de faire assoir la paix et promouvoir le développement durable.
 .
Plusieurs habitants de GITEGA sont aussi d’avis que le concept de l’unité nationale  n’est que théorique dans notre pays « à voir les gens qui sont injustement tués et arrêtés ou enlevés chaque jour dans notre pays surtout dans la capitale BUJUMBURA mais aussi partout ailleurs au pays ». Ils déplorent l’exile forcé de beaucoup de politiciens natifs et/ou habitants de GITEGA, qui ont dû quitter leur province natale pour échapper à la mort. Pour eux, il faut la présence d’une force de maintien de la paix dans le pays  ainsi qu’un dialogue inclusif des Burundais pour raviver la paix et l’unité nationale, qui selon toujours les habitants de GITEGA, « courent le risque de disparition ».
 .
Quant à lui, Révérien NDIKURIYO, Président du Sénat, qui avait fait un déplacement à GITEGA pour la circonstance, il a répété le discours du Président Pierre NKURUNZIZA de la veille de ce vendredi 5 janvier 2016.
 .
Cela étant,  le Ministre de la Jeunesse et Sport issu du FNL d’Agathon RWASA qui s’est exprimé lors de la réception organisée pour la  circonstance, a regretté le départ en refuge des Burundais et a demandé que tout soit fait pour qu’aucun Burundais de GITEGA ou d’autre province du pays ne soit contraint à l’exile.
 .
samedi, 06 février 2016 06:49, http://www.rpa.bi
Publicités

2 réflexions sur “Gitega : une fête de l’Unité nationale … sans unité

  1. @Bigirimana

    Biragaragara ko uri umuhutu yinjiranywe n’umugera w’amacakubiri kandi uvuga ivyo utazi.

    Icaha ca mbere ni: « ihonyabwoko ryakorewe abatutsi 5.000 bu muri Kavumu na Busangana ». Ryakozwe na milice ya Mirerekano. Tohoza ubaze abahutu b’abashingantahe bakiriho bazobikubwira naho batabivugira hejuru barabizi ko aruko vyagenze kandi ariho ukwinubana kwatanguriye.

    Icaha ca kabiri ni: « ihonya bwoko rya kabiri ryakorewe abatutsi 1972 igihugu cose ariko ahanini muri Sud hagandaguwe abatutsi barenga 5.000 ».

    Icaha ca gatatu nuko « Micombero aho guhana akarwi k’abahutu(Elite) kakoze iryo bara yaciye yirara mu bahutu ararigita, hafi 300.000, abandi barashobora guhunga ».
    Ndadaye ari muri bamwe barokotse. Muri discours Ndadaye yaguma avuga ati: « ubwo bumwe bw’ubwomekerano ntabwo dushaka ».

    Icaha ca kane ni: « Palipehutu yagikoze muri Ntega-Marangara yarobanura abatutsi, haca haba ukwihorana ».
    Buyoya yatwara ico gihe yaciye abembereza abahutu barikoze abubakira amazu abatutsi nabo ata muburoko. Ariho Mobutu yamuhanuye ati: Gira Gouvernement d’unité national » ugire Premier Ministre umuhutu ». Naho lero abahutu batashaka ubumwe batanguye kuvuga ngo »nta bumwe bw’ubwomekerano ».

    Icaha ca gatanu ni: « akarwi k’abatutsi(Elite) kishe Ndadaye ». Nyakwigendera ashobora kuba yazize akarimi kabi, ubwoko bwiwe nkuko ashobora kuba yazize intara yaturukamwo. Mbese vyose. Abahutu baca birara mu batutsi mu ntara zose kiretse i Bururi bararigita. Ntibantunganya yavuze ngo abahutu batwawe n’agashavu yarabeshe kuko vyaragaragara ko vyari vyarateguwe ivyemezo birahari. Kubwanje abatwawe n’agashavu nabatutsi baciye baja kwihora bica ababiciye ariko n’abatabiciye baraguye mumporero. Nkuko vyakozwe 1972.

    Icaha ca gatandatu cakorewe Arusha. Abahutu n’abatutsi barabeshanye kuko ahanini bishakira ibibanza ntibitayeho namba ikibazo c’ubumwe. Amoko yashizwe imbere cari icitwazo ku mpande zose. Nimba utari ubizi ubimenye bwana Bigirimana.

    Iyo ntwaro ya Peter wawe uvuga ngo yaragerageje uriko utambuka imivyimba abatutsi amaze guhonya n’abahutu batamuyoboka. Peter wawe ntiyigeze arazwa ishinga n’ubumwe. Ikimuraza ishinga ni kwiba itunga ry’igihugu no kwihora abatutsi mu kivunga avuga ko bamwiciye se mu 1972. Uretse ko ntanakimwe kimwemeza ko se yari intungane turavye ivyagiye biraba mu Burundi. None Peter wawe wovuga mu kwica abatutsi abitumwa n’agashavu haheze imyaka 44? Yari afise imyaka ingahe igihe se yicwa?

    Bwana Bigirimana, abarundi barayamaze bati: « mbwire gito canje gito c’uwundi yumvireho ». Abahutu n’abatutsi bahora babana neza bagasabiranira abageni bakagabiranira inka. Utwo turwi two mu mpande zose nitwo twaboheye amaboko imugongo abanyagihugu bihenda ngo umututsi atwarira umututsi canke ngo umuhutu atwarira umuhutu. N’ibihendwa abana! Kari agace nguciriye…!

    J'aime

  2. Icaha cambere gikomeye cakorewe Ubumwe bw’abarundi ni iyicwa rya Prezida NDADAYE, kuko atakindi bamuhoye atari ubwoko bwiwe. Ica kabiri ni abarundi bose bishwe ico gihe bahorwa nabonyene ubwokp bwabo. Ivyo rero vyerekana ko muvy’ukuri abarundi batigeze basezerana ko atawuzokwica uwundi amuhoye ubwoko, mbere na Buyoya yakoresheje ayo masezerano niyigeze avyiyumvamwo kuko inyifato yagize munyuma yaramuhinyuje. Muvy’ukuri rero intwaro ya Peter niyo yagerageje kwumvisha abarundi ko batokwicana kubera ubwoko. Ninaco gituma naho habaye uguhungabana kw’inzego kuva 13 rusama 2015 abarundi batasubiranyemwo kubera amoko. Indyane tubona mu Burundi ziri hagati y’abashigikiye Peter kuko bamutoye n’abamurwanya kuko batamutoye. Ko mu bamurwanya twosanga abatutsi ari bo benshi kandi mu gihuigu cose basanzwe ari bake, nibo botubwira igituma! ( Nkumbure nubu ntibarihanganira umuhutu atwara Uburundi inyuma y’imyaka ingana ukuraho!)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s