Le vice-président accuse la Belgique de soutenir les terroristes

vp gaston“Le Premier Vice Président du Burundi dit soupçonner le ministre des relations extérieures Belges et la Belgique d’être derrière les attaques “terroristes” a la grenade de Mercredi dans le centre ville de Bujumbura”.

Dans une Interview accordée a une radio en ligne “Radio Bujumbura Internationale » Jeudi Mr. Gaston Sindimwo a accusé la Belgique d’être derrière des attaques “Terroristes”, perpétrées en plein centre ville de Bujumbura ce mercredi dans l’après midi, ayant fait un mort et huit blesses, selon un bilan officiel.

“Hier (mercredi) soir, des malfaiteurs que nous appelons des « terroristes » ont lancé des grenades en plein centre ville tuant une personne. En observant le comportement de cette personne (Didier Reynders ?), vis – a – vis de ce qui s’est passé, alors que chez eux ils font tout pour traquer les terroristes, mais ici nous avons impression qu’il étale un tapis rouge aux terroristes » a – dit M. Gaston Sindimwo.

Dans la soirée, lors d’une Interview sur France 24, le ministre Belges des relations extérieurs, M. Didier Reynders qui constate un regain de violence ces derniers jours a, sur France 24, annoncé que la Belgique « était prête à envoyer des troupes au Burundi» en cas de décision de déploiement des troupes étrangères pour la protection des civiles « comme la Belgique le fait dans d’autres pays », a – t – il dit.

« Alors nous nous demandons, est – ce que ceux qui ont fait explosé ces grenades n’ont – ils pas été mandatés par ceux – la mêmes, pour qu’ils prennent les mesures qu’ils veulent prendre ? » Gaston Sindimwo s’est posé la question.

« Nous allons investiguer pour mieux comprendre», a – t- il ajouté.

Dans la même interview, M. Sindimwo a, en outre, déclaré soupçonner la Belgique d’avoir été derrière l’initiative de déploiement de la MAPROBU récemment rejetée par les Chef d’Etats au cours d’un sommet le Week – end dernier a Addis Abbeba, avertissant sur le coup que le gouvernement burundais allait “voir comment les relations entre le Burundi et la Belgique devraient être améliorées. La Belgique doit comprendre qu’elle n’est pas l’Afrique” a dit Gaston Sindimwo.

Dimanche, 12 chefs d’Etat Africains ont rejeté un projet du Conseil de Pais et Sécurité d’envoyer au Burundi une force de 5.000 hommes pour protéger les civiles.
Selon les statistiques des Nations Unies, au mois 430 personnes sont mortes alors que plus de 200.000 personnes ont fuis les violences postes électorales vers les pays limitrophes.

Apres le rejet du déploiement des militaires, les 12 chefs d’Etats, ces derniers ont alors décidé de l’envoyer d’urgence une délégation de haut niveau pour convaincre Pierre Nkurunziza d’ouvrir un Dialogue inclusif et permettre le déploiement des forces de maintien de la paix.

Il y’a plus d’une semaine, le Conseil de Sécurité des Nations Unie avait effectué une visite historique en voiture jusqu’à Gitega, une province au Centre du Burundi pour des discussions avec Nkurunziza. Mais ces derniers ont déclaré la visite « Insatisfaisante » pour avoir reçu des réponses négatives a toutes les questions sur table avec Nkurunziza.

Apres la visite au plus haut niveau par quelques Chefs d’Etats Africains, le Secrétaire General des Nations Unies devrait également se rendre au Burundi pour évoquer avec Nkurunziza le même sujet de dialogue inclusif et le déploiement des forces de maintien de la paix.

« Le Burundi est un pays indépendant qui a ses autorités et des forces de sécurités fortes et bien structurée pour tenir en échec toute tentative de déstabilisation », a dit Gaston Sindimwo.

Images satellitaires des fosses communes :

Sur à la question concernant les images satellitaires de fosses communes que l’Organisation Internationale de Défense des droits humains Amnistie Internationale a montré, le Ier Vice – Président du Burundi a tout simplement déclaré :

« Depuis une année il y’a une campagne de dénigrement faite contre le gouvernement du Burundi par ceux la – mêmes qui ne nous digèrent pas. Que personne ne viennent nous faire un chantage avec cette histoire d’Amnistie Internationale »

04.02.2016 à 22:10, Aloys De Gonzague Niyoyita via son compte facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s