Burundi : 26 blessés dans une explosion

https://i1.wp.com/ichef-1.bbci.co.uk/news/ws/624/amz/worldservice/live/assets/images/2016/02/11/160211124117_bdi_buyenzi_grenade_512x288_bbc_nocredit.jpgAu moins 26 personnes ont été blessées dont neuf grièvement par l’explosion d’une grenade dans un quartier populaire du centre de Bujumbura jeudi, selon le porte-parole de la police du Burundi, qui a dénoncé une attaque « terroriste ».

La grenade a été lancée dans une rue archi-bondée du quartier populaire de Buyenzi, au centre de la capitale burundaise vers 13H30 (11H30 GMT), par un homme qui circulait à moto, selon des témoins et un journaliste présent sur place.

« Terrorisme: Buyenzi, entre la 3e et 4e avenue, une grenade lancée dans la rue a fait 26 blessés dont 2 enfants et 1 femme, (et) il y a 9 cas graves », a précisé dans un tweet Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police.

Après un début du mois de janvier plutôt calme, Bujumbura est en proie à une recrudescence d’attaques armées depuis quelques jours.

Au moins quatre civils, dont un enfant, ont été tués et une vingtaine d’autres blessés dans trois attaques à la grenade dans la nuit de samedi à dimanche. Trois jours plus tôt, une personne avait été tuée et cinq autres blessées par l’explosion de trois grenades en plein centre-ville de la capitale du Burundi.

Crise politique

Le pouvoir et l’opposition se rejettent mutuellement la responsabilité de ces « attaques terroristes », qui se sont multipliées depuis le début de la crise au Burundi sans jamais être revendiquées.

Le Burundi est plongé dans une profonde crise politique depuis la candidature fin avril 2015 du président Pierre Nkurunziza – réélu en juillet – à un troisième mandat.

L’opposition, la société civile et une partie de son camp jugent ce troisième mandat contraire à la Constitution et à l’Accord d’Arusha, qui avait mis fin à la guerre civile (1993-2006).

Les autorités burundaises ont déjoué un coup d’État militaire en mai et ont brutalement réprimé six semaines de manifestations à Bujumbura, mais elles n’ont pu enrayer l’intensification des violences – désormais armées – et l’organisation de mouvements rebelles embryonnaires déterminés à chasser M. Nkurunziza.

Les violences ont déjà fait plus de 400 morts et poussé plus de 230.000 personnes à quitter le pays, parmi lesquels de nombreux opposants, militants associatifs et journalistes, selon l’ONU.

11 février 2016, http://www.bbc.com/afrique

Publicités

5 réflexions sur “Burundi : 26 blessés dans une explosion

  1. Ewe Munico, nimba uri umurwanyi wa « El muja », ndakubwiye nti: « terimbere »!! Ni vyiza kwipfuza gutwara, ni vyiza rwose gushikira ubutegetsi. Ariko Munico we, wibuke vyongeye wemere ko gushikira ubutegetsi ari urugamba rukomeye. Ehe Munico ndaguhanure: sokoroka uje ahabona wewe n’ingabo za « El el muja », mugende mu banyagihugu bose b’i Bujumbura cane cane harya muzi ko rutitaha; muce mubandaniriza mu ntara zose z’Uburundi muhereye hariya mwiyumvira mugacurwa; mukomeze urugamba, Abarundi bose bajugumire, babirukire nk’urukiza rwabo. Iyi mpanuro uyanse, umenye neza ko Abarundi bipfuza gushika k’ubutegetsi bidaciye mu matora bazomara imyaka basigaje kubaho bicurikiye, bibuka ya myaka ibintu vyagenda uko bipfuza. Kizobabera icirwa rwose!!

    J'aime

  2. Ivyo vyose bikorwa na CNDD kugira ivyegurire ku bandi. Abarundi baramenye ivyo mukora vyose guhera mwica aba FNL muri 2010 gushika ubu. Ivyo vya genocide mwari mwarabibitse pour les jours a venir ariko agatoke kamenyereye gukomba kama gahotamye. Aho muboneye abarundi babiyamirije matanguye kubateranya muca mwikora ku nterahamwe n`abafaransa ari bo bamaze inganda ariko womenya ko ubwoko budahera muzoteba mwicuze kurya interahamwe zipfuye zangara zidashobora kubahuka gusubira iwabo.
    Ibitero mugira mu bantu bigorewe bishwe n`inzara mu Buyenzi Imana Izobibishuza.

    J'aime

    • Uburundi burya si Urwanda!!! Habyarimana yahenzwe ni amahanga nkuku ga biza bigenda kuri Petero Nkurunziza. Ariko hari ikibazo dufite rwose: byangenda gute ko NKURUNZIZA yigenza nka HABYARIMANA, asinzira kandi abansi be bamuriza ijisho??

      J'aime

  3. Bantu murwanya ubutegetsi, mwerekana inguvu zanyu mukwica abanyagihugu bitekaniye.Ico bazira ni uko batumva imigambi yanyu! None aho mwiyumvira ko mu myaka itanu mandat izomara muzoba mwahejeje Abarundi basa n’abanyabuyenzi kandi biyumvira nkabo? Nimubandanye kandi ntimuzohemuke mudashitse kuvyo mwipfuza, ariko mumenye neza ko imisi musigaje iharuye! Ntimuzotangare mubonye muriko murafatwa mwebwe n’ababatumye, kandi ntimuze muvuge ngo muriko muhorwa ubwoko bwanyu! Muzoza mumpinyuza!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s