Pierre Nkurikiye : « Ni la police ni l’armée ne sont au service du pouvoir »

https://i0.wp.com/www.bellaafrica.net/wp-content/uploads/2016/01/Pierre-Nkurikiye.jpgLa Police nationale du Burundi (PNB) est désignée par diverses ONG et par de nombreux habitants des quartiers contestataires comme l’un des rouages, à Bujumbura, de la répression menée par le régime depuis dix mois. Pierre Nkurikiye, son porte-parole, répond aux critiques.

Jeune Afrique : Que répondez-vous à ceux qui accusent la police burundaise d’être au service du parti au -pouvoir ?

Pierre Nkurikiye : Que c’est faux. Ni la police ni l’armée ne sont au service du pouvoir. Il s’agit de la propagande du mouvement insurrectionnel. Si c’était le cas, comment expliquez-vous que des policiers qui se rendent coupables de délits ou de crimes soient arrêtés ? Après chaque blessure ou décès, nous diligentons une enquête menée par des officiers de police judiciaire. Aujourd’hui, plus de 80 policiers font l’objet d’une telle enquête.

Il faut savoir que les policiers sont des cibles. Quarante-cinq d’entre eux ont été tués depuis le mois d’avril 2015 – dont beaucoup par des grenades, en octobre notamment – et 350 ont été blessés. Nous savons qu’au Rwanda on recrute des déplacés burundais et on leur fait suivre un entraînement militaire. Ces criminels reviennent ensuite au Burundi et lancent des grenades dans les quartiers.

Ceux qui disent que des civils ont été tués sont des menteurs

Les forces de l’ordre sont accusées d’avoir tué un grand nombre de civils le 11 décembre, après l’attaque de camps militaires par des hommes armés…

Le 11 décembre, la police a mené des missions ordinaires qui ont consisté à limiter les mouvements dans les rues alors que l’armée poursuivait les criminels. Ceux qui disent que des civils ont été tués sont des menteurs. Ce sont des combattants qui ont été tués. Leur objectif était de prendre des armes et de libérer des prisonniers, puis d’attaquer la radio nationale.

De nombreux témoins disent avoir vu des Imbonerakure en tenue de policier. Est-ce possible ?

Ce sont des mensonges. Aucun Imbonerakure n’accompagne les policiers ou les militaires. S’il y a des civils à leurs côtés, ce sont des agents du renseignement. On a également recours à des informateurs, mais cela se fait dans le cadre des comités mixtes de sécurité. Il faut rappeler que la loi burundaise demande à la population de collaborer avec les forces de l’ordre.

Rémi Carayol, le 13 février 2016 à 16h56, http://www.jeuneafrique.com/mag

Advertisements

6 réflexions sur “Pierre Nkurikiye : « Ni la police ni l’armée ne sont au service du pouvoir »

  1. Qu’est-ce qu’il espère obtenir cet homme en usant des mensonges? Il ose nier que des gens n’ont pas été décimé le jour du 11 décembre 2015? D’ailleurs il n’est pas le seul : les « déshonorables » à l’hémicycle de Kigobe, eux aussi. Finalement, ils ignorent qu’au 3ème millénaire, aucune chose ne peut être secrète.

    J'aime

  2. Jeune Afrique a demande ivyo bazi neza kandi babona nka Mwalimu. Ils voulaient se rassurer que le mensonge honteux peut sortir de la bouche d’un porte parole des milices du pouvoir. Ces smart journalistes et la communaute internationale voient plus loin loin que Nkurunziza et ces portes paroles des milices pensent. Ils savent qui fait quoi. Que personne ne perde son temps a expliquer le role des imbonerakure aux cote des policiers et militaires et les crimes qu’ils ont en train de commettre dans tout le Pays.

    J'aime

  3. « Aucun Imbonerakure n’accompagne les policiers ou les militaires. S’il y a des civils à leurs côtés, ce sont des agents du renseignement ». Aho nuyo ngo arindiriye kurungikwa hanze kurya ama dollars? Wibagiye ko Baratuza yazize ibinyoma nkivyo vyawe?? Ngo: « uwurya amakoma ntiyumva agakoma ».
    Nkurunziza a crée des machines à tuer, des robots et des peroquets(gasuku) qui ne réfléchissent pas comme ce Nkurikiye.
    Qu’on se le dise et que le monde entier le sache: « Il n y a plus de corps de défense au Burundi, ni de l’armée ni de la police; il n y a que des milices imbonerakure et interahamwe au service de Nkurunziza ». En uniforme ou pas ce sont des milices.-

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s