Le Capitaine Gratien RUKINDIKIZA, un faiseur d’opinion déboussolé sur plusieurs fronts !

Gratien RukindikizaDans son dernier article sur les FOREBU, le Capitaine Gratien Rukindikiza cherche à semer la confusion, en misant sur la manipulation de l’opinion nationale et internationale à propos de l’organisation de ces troupes révolutionnaires. Pour un ancien officier subalterne des exFAB, cette sortie médiatique dégage le caractère rancunier et divisionniste d’un homme qui ne sait plus où donner de la tête et comment revivre sur les réseaux sociaux, après y avoir perdu toute sa crédibilité. Connu comme étant parmi les créateurs d’une rébellion éphémère qui a entrainé beaucoup de jeunes à une mort atroce quand ils ne sont pas oubliés dans les prisons et cachots clandestins du Burundi, le Capitaine Gratien Rukindikiza s’engage désormais à émietter les FOREBU. En réalité, c’est une manière de régler les comptes avec les leaders politico-militaires des FOREBU qui sont parvenus à accueillir et encadrer pas mal des rescapés de ce mouvement du Capitaine Gratien Rukindikiza.

Le Capitaine Gratien Rukindikiza se considère toujours comme un fervent journaliste, un grand analyste politique. Malheureusement sa plume va de mal en pis et il est aujourd’hui en manque d’inspiration, avec une perception erronée du monde. Il n’a plus la confiance de ses réseaux de la Force de Défense Nationale et de la Police Nationale du Burundi. Son dernier article sur les FOREBU sonne comme une occasion lamentablement ratée de se reconnecter sur ses anciennes sources. En voulant faire croire qu’il y a trois FOREBU, le Capitaine Gratien Rukindikiza confirme ainsi  qu’il est dépassé par les événements et tente de se récréer une place au soleil, dans une logique visible de se repositionner par rapport à la montée en puissance des FOREBU sur l’échiquier politico-militaire du Burundi. Ce qui est certain, on note une certaine incohérence dans ses écrits, caractérisés par des arguments fallacieux appuyés par de l’emphase à connotation ethnico-régionaliste.

En effet, il n’y a pas très longtemps, il écrivait que le Général-Major Godefroid Niyombare a créé les FOREBU avec le Lieutenant-Colonel Edouard Nshimirimana, en présence du Président Pierre Buyoya. Aujourd’hui, il reconnait que les FOREBU sont l’œuvre de l’Honorable El Hadj Hussein Radjabu et croit savoir qu’il y aurait pour l’instant trois FOREBU, avec trois commandements différents, sans préciser curieusement l’identité du troisième commandant, après le Général-Major Godefroid Niyombare et l’Honorable El Hadj Hussein Radjabu. Peut-être qu’il va bientôt remettre ses bottes, ses treillis militaires, son kalachnikov en bandoulière et son légendaire béret vert des commandos pour diriger virtuellement cette « troisième aile » des FOREBU. Le Capitaine Gratien Rukindikiza doit avoir un problème de santé mentale, un véritable paranoïaque qui prend ses rêves pour des réalités et se permet de se contredire dans un même article sur le vrai patron des FOREBU. Egocentrique, orgueilleux et vaniteux, cet ancien garde-corps du Président Melchior Ndadaye nage à contre-courant et risque de se noyer davantage dans ce grand océan qu’est l’organisation d’une rébellion forte contre le système inhumain, dégradant et sanguinaire de Pierre Nkurunziza

Tout simplement, le Capitaine Gratien Rukindikiza devrait savoir que les FOREBU sont unies comme un seul homme, bien structurées et professionnellement organisées. Au moment opportun, elles s’engagent à rendre public les noms et les fonctions de ses dirigeants. Ce sera un coup de frein brutal contre les agissements nuisibles de ce faiseur d’opinion, aujourd’hui déboussolé sur plusieurs fronts. Une occasion pour lui et ses complices de revoir leurs copies quant à leurs cotisations qu’ils exigent en Europe et en Amérique du Nord dans les communautés burundaises en vue d’entretenir une rébellion qui n’existe que sur leurs claviers ! Ces « ailes » que le Capitaine Gratien Rukindikiza cherche à créer au sein des FOREBU n’existent que dans sa tête et n’existeront pas, même si elles sont devenues paradoxalement un fonds de commerce pour lui et ses acolytes.

Gervais HATEGEKIMANA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s