Le Rwanda a des preuves tangibles de la présence et des opérations des FDLR au Burundi

https://i1.wp.com/fr.igihe.com/local/cache-vignettes/L600xH396/arton15438-5b2cf.jpgLa Ministre Mushikiwabo décrit la menace des Fdlr pour les pays de la région

Au cours de sa récente visite en Allemagne, la ministre rwandaise des affaires étrangères a déclaré que le mouvement armé dit Fdlr/Forces Démocratiques de Libération du Rwanda n’est plus une menace pour le Rwanda mais qu’il véhicule une idéologie génocidaire dévastatrice pour les pays de la Région des Grands Lacs. C’est ce qu’elle a confié au journal allemand Die Tageszeitung.

« Les fdlr ne peuvent pas affronter l’armée rwandaise. Mais elles sont une menace idéologique pour les pays de la région avec leur propension au génocide. Qu’ils soient 500 ou 5000 éléments, cela ne pose pas de problème. Mais ils empoisonnent idéologiquement la région. Pour l’immédiat, ces éléments Fdlr ont migré vers le Burundi venant de leurs bases de la province congolaise du Sud Kivu », a-t-elle déclaré montrant qu’à un certain moment ils ont posé une menace à la sécurité des citoyens rwandais quand, en complicité avec certains dirigeants rwandais entre 2010 et 2012, ils ont lancé ici et là des grenades sur des places de marchés publics au Rwanda.

La Ministre n’a pas manqué d’accuser certains pays européens dont la France qui ont donné asile doré à ces « meurtriers de la dernière espèce depuis qu’ils ont commis le génocide des Tutsi de 1994 au Rwanda ».

« Les architectes du génocide ne sont pas des idiots. Ils sont même très instruits. Ils ont des juristes très soutenus politiquement en Europe. Il est intéressant de voir que les deux hauts responsables des Fdlr aient été poursuivis par la justice allemande et condamnés pour leurs crimes », a dit la Ministre répondant à la question du journaliste qui lui demandait son appréciation à propos du procès des anciens Président Dr Ignace Murwanashyaka et Vice-Président Straton Musoni des Fdlr.

Elle a apprécié, par ce geste d’affaiblissement des Fdlr, la contribution allemande au rétablissement de la Paix et tranquillité des pays de la région des Grands Lacs.

Elle a, en outre, déclaré que le Rwanda a des preuves tangibles de la présence et des opérations des Fdlr au Burundi. Elle a invité la Communauté internationale a contribuer davantage au rétablissement de la paix dans les Grands Lacs en arrêtant et jugeant les génocidaires en cavale en Occident :

« Même si le génocide des Tutsi a été stoppé en 1994, il est resté dans la conscience des architectes de ce monstrueux crime contre l’humanité », a-t-elle dit montrant la nécessité de combattre ces idéologues du malheur.

le 12-11-2015 – à 04:05′ par IGIHE

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s